Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Agence d'informations spécialisées

Revenir en haut de la page

Accès libre Les événements "Nouvelle Vie Professionnelle", organisés par AEF info se tiendront les 8 et 9 novembre

21/10/2022 12:59 - Dépêche n° 681243

Mardi 8 novembre 2022, se dérouleront simultanément le salon grand public "Nouvelle Vie Pro" à l’Espace Champerret à Paris et la Journée nationale de la Reconversion, portée par le ministère du Travail et la Caisse des dépôts. Partout en France, dans une centaine de villes, les partenaires d’AEF info ouvriront leurs portes pour répondre aux questions des candidats à la reconversion, de plus en plus nombreux. Le lendemain, le 9 novembre, le colloque professionnel formation/reconversion réunira tous les acteurs de l’écosystème à Paris.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre "Nous pouvons fortement nous inquiéter pour l’avenir du paritarisme sur l’assurance chômage" (Michel Beaugas, FO)

14/10/2022 16:08 - Dépêche n° 680767

"Il y a un vrai danger avec un gouvernement qui prend la main sur l’assurance chômage et nous dépossède complètement des règles d’indemnisation", considère Michel Beaugas, secrétaire confédéral de FO en charge de l’emploi et des retraites, dans un entretien accordé à AEF info jeudi 13 octobre 2022. Que ce soit sur le projet de loi Marché du travail en cours d’examen au Parlement ou sur la concertation qui s’ouvrira lundi 17 octobre 2022, le négociateur syndical ne ménage pas ses critiques à l’égard des projets gouvernementaux et du patronat. "Avec [la] modulation [de l’indemnisation en fonction de la conjoncture], on touche au capital et au-delà, cela change la nature profonde de l’assurance chômage qui ne sera plus un système assurantiel avec des droits liés aux précédents salaires…", considère Michel Beaugas.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre "Pour certains, de nombreux freins périphériques doivent être pris en charge avant un accès à l’emploi" (Fiona Lazaar, CNLE)

07/10/2022 16:34 - Dépêche n° 680351

La présidente du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale estime que si le travail représente le meilleur moyen de sortir de la pauvreté, il convient de proposer un accompagnement ciblé aux plus fragiles. Et de veiller aux facteurs d’inégalité sociale, pour éviter les risques de reproduction. L’ex-députée LREM précise par ailleurs que le CNLE s’implique dans l’expérimentation des territoires zéro non-recours prochainement lancée ainsi que dans les groupes de préfiguration de France Travail.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre "Du big bang de la formation au plein-emploi en 2027 ?" (Colloque Nouvelle Vie Professionnelle du 9 novembre 2022)

03/10/2022 18:16 - Dépêche n° 679987

Dans le cadre de la 9e édition de l’événement annuel "Nouvelle Vie Professionnelle" se tiendront, le 9 novembre 2022, le salon grand public sur la reconversion porté dans toute la France par la Journée nationale de la Reconversion, créée par le groupe AEF info en 2014 et, le lendemain, un colloque intitulé "Du big bang de la formation au plein-emploi en 2027 ?". L’occasion de faire le point et de mettre en perspective l’évolution de l’écosystème de la formation avec l’ensemble de ses acteurs réunis autour de deux tables rondes. La matinée sera conclue par Carole Grandjean, ministre déléguée à l’Enseignement et la Formation professionnels, après un exercice de questions / réponses auquel se livreront auprès d’un panel d’entreprises et d’actifs le sous-directeur des politiques de formation à la DGEFP, Stéphane Rémy, et Stéphane Lardy, le directeur général de France compétences.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Assurance chômage : "Il y a le risque de tendre vers une loi 'café du commerce'" (Marylise Léon, SGA de la CFDT)

03/10/2022 16:41 - Dépêche n° 679926

"Il y a un hiatus important entre les objectifs poursuivis et les mesures" figurant dans le projet de loi portant mesures d’urgence relatives au fonctionnement du marché du travail en vue du plein-emploi, estime Marylise Léon. Alors que l’examen en séance publique débute à l’Assemblée dans la soirée du lundi 3 octobre 2022, la secrétaire générale adjointe de la CFDT considère que dans l’exposé des motifs, c’est "haro sur les difficultés de recrutement", et que dans le projet de loi, c’est "haro sur le chômeur". "Comme on focalise sur le demandeur d’emploi, remontent à la surface, tous les vieux stéréotypes sur le chômeur qui ne veut pas bosser, qui refuse un CDI etc. Il y a le risque de tendre vers une loi 'café du commerce'", s’agace-t-elle. Et de reprocher au gouvernement de faire peser sur les demandeurs d’emploi, une "contracyclicité" jusqu’alors assumée par la gestion financière.

Lire la suiteLire la suite

Ce que prévoit le projet de loi de finances 2023 pour l’emploi, la formation et France compétences

26/09/2022 17:59 - Dépêche n° 679475

Le ministère du Travail fait partie des administrations dont les moyens sont le plus significativement augmentés par le projet de loi de finances pour 2023 adopté en Conseil des ministres le 26 septembre. La rue de Grenelle voit son prochain budget fixé à 20,7 milliards d’euros, soit 6,7 Md€ de plus par rapport à la loi de finances initiale 2022. Cette hausse est principalement expliquée par le coût des aides aux employeurs d’alternants, par une nouvelle subvention exceptionnelle au profit de France compétences (1,7 Md€) et par la rebudgétisation de la moitié du coût du PIC prolongé en 2023.

Lire la suiteLire la suite

Les entreprises d’insertion réclament un coup de pouce dans le PLF 2023 pour consolider le développement de l’IAE

23/09/2022 11:47 - Dépêche n° 679387

Le cap des 100 000 personnes accompagnées franchi en 2022 et plus de 320 entreprises créées en trois ans. La FEI (Fédération des entreprises d’insertion) estime que l’insertion par l’activité économique a démontré son efficacité en matière d’accès à l’emploi de ceux qui en sont éloignés, et espère que le gouvernement continuera de soutenir son développement dans le cadre de l’adoption du budget 2023. Le projet de loi de finances doit être adopté par le Conseil des ministres du 26 septembre.

Lire la suiteLire la suite

La Cour de cassation rappelle que participer à une manifestation non déclarée n’est pas une infraction

12/09/2022 18:31 - Dépêche n° 678582

La Cour de cassation rappelle dans plusieurs arrêts du 14 juin 2022 qu’aucun texte ne prohibe la participation à une manifestation non déclarée. Plusieurs personnes étaient poursuivies pour avoir participé le 23 mai 2020 à une manifestation à Metz (Moselle), en violation d’un arrêté préfectoral du 22 mai 2020 qui avait interdit toute manifestation non déclarée dans plusieurs communes.

Lire la suiteLire la suite

Pour mener des réformes, les Français privilégient les référendums (53 %), devant la concertation avec les partenaires sociaux (43 %) (AEF info/Harris Interactive)

14/06/2022 08:00 - Dépêche n° 674418

Dans le cadre du premier tour des élections législatives, Harris Interactive a interrogé dimanche 12 juin 2022 pour AEF info les Français sur leur perception des enjeux économiques et sociaux à venir. Les résultats de cette enquête (1) montrent que "les Français se montrent plutôt sceptiques quant à la capacité du gouvernement à répondre aux enjeux économiques et sociaux du pays". Seuls 35 % des Français font confiance à Emmanuel Macron et à son gouvernement pour proposer des solutions allant dans le bon sens dans le cadre d’une réforme des retraites et sont 53 % à privilégier les référendums pour mener les réformes à venir.

Lire la suiteLire la suite

25e congrès de FO: "Il faut nous mobiliser pour libérer la négociation collective et lui redonner sa place" (Y. Veyrier)

30/05/2022 15:08 - Dépêche n° 673605

Par un discours de près d’une heure trois quarts, Yves Veyrier a présenté son bilan aux délégués réunis, lundi 30 mai 2022, en ouverture du 25e congrès confédéral de Force ouvrière qui se tient jusqu’à la fin de la semaine à Rouen (Seine-Maritime). "Nous nous sommes efforcés de faire face, sur le terrain de l’action syndicale indépendante et nous avons fait en sorte de nous déterminer par nous-mêmes, sur les sujets de notre compétence", explique le secrétaire général qui avait pris la tête de la confédération après l’épisode mouvementé qui a conduit à la démission de Pascal Pavageau, fin 2018.

Lire la suiteLire la suite

Plein emploi, retraites, financement de la formation : les trois défis d’Olivier Dussopt au ministère du Travail

23/05/2022 12:57 - Dépêche n° 673273

"La porte sera toujours grande ouverte" aux partenaires sociaux qui seront reçus "dès cette semaine", a déclaré Olivier Dussopt lors de la passation des pouvoirs au ministère du Travail organisée le 23 mai 2022. Le ministre sortant délégué aux Comptes publics a été nommé au sein du premier gouvernement piloté par Élisabeth Borne à laquelle il succède rue de Grenelle en tant que ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion. "Nous devons amplifier et consolider" les réformes sur les champs de l’emploi et de la formation, a-t-il insisté en faisant également référence à celle des retraites.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre La composition du gouvernement d’Élisabeth Borne

20/05/2022 17:51 - Dépêche n° 673300

Le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, a annoncé le 20 mai 2022 la composition du gouvernement nommé, "sur proposition de la Première ministre chargée de la Transition écologique, Élisabeth Borne", par le président de la République, Emmanuel Macron. Nommée à Matignon le 16 mai dernier (lire sur AEF info), Élisabeth Borne est chargée de conduire la nouvelle politique de l’exécutif. La composition du gouvernement pourrait évoluer à l’issue des résultats des élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Il compte 17 ministres, 6 ministres délégués et 4 secrétaires d’État.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Élisabeth Borne est nommée Première ministre d'Emmanuel Macron

16/05/2022 18:21 - Dépêche n° 671975

La ministre sortante du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Élisabeth Borne est nommée Première ministre, lundi 16 mai 2022. Deuxième femme à occuper ce poste depuis Édith Cresson, qui avait officié de mai 1991 à avril 1992, elle succède, pour ce nouveau quinquennat d’Emmanuel Macron, à Jean Castex qui avait remis sa démission et celle de son gouvernement à 17 heures. La passation de pouvoir pourrait intervenir en début de soirée et l’annonce du gouvernement d’ici mercredi. Pour mémoire, Emmanuel Macron avait annoncé que le Premier ministre serait directement en charge de la "planification écologique" avec deux ministres dédiés. À noter qu’elle pourrait devoir céder sa place, selon les résultats des élections législatives des 12 et 19 juin prochains où elle est candidate.

Lire la suiteLire la suite

La CFDT lance une "carte pétition" pour faire valoir 15 propositions auprès d’Emmanuel Macron

02/05/2022 18:01 - Dépêche n° 672196

La CFDT demande à ses adhérents et à "tous les citoyens qui partagent [sa] volonté de répondre immédiatement aux exigences de justice et de cohésion sociales" d’adresser une "carte pétition" à Emmanuel Macron, à peine une semaine après sa réélection à la présidence de la République. Par cette action, la confédération invite le chef de l’État et son futur gouvernement à répondre à ses 15 revendications concernant le pouvoir d’achat, l’emploi, les retraites, l’écologie et la santé. Dans un entretien aux Échos datés du 2 mai 2022, son secrétaire général juge "réaliste" l’objectif du plein-emploi.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre La hausse des salaires en tête des priorités des Français pour le futur quinquennat (sondage Harris Interactive/AEF info)

25/04/2022 19:17 - Dépêche n° 671823

Dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle 2022 qui s’est traduit par la réélection d’Emmanuel Macron, Harris Interactive a interrogé pour AEF info (1) les électeurs sur la place des enjeux économiques et sociaux dans leur vote. Il en ressort que si la plupart des mesures proposées (à l’exception du report de l’âge de départ à la retraite) rencontrent une forte adhésion, les Français distinguent toutefois des domaines d’action prioritaires pour le futur quinquennat, comme l’augmentation des salaires (52 %), l’amélioration du fonctionnement de l’hôpital public (47 %) devant la lutte contre les déserts médicaux et la réforme des retraites.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Qualifiés au second tour, Marine Le Pen et Emmanuel Macron proposent des programmes sociaux très divergents

10/04/2022 20:06 - Dépêche n° 671039

L’instauration d’une "priorité nationale" pour Marine Le Pen et la continuité des politiques mises en œuvre depuis 2017 pour Emmanuel Macron. Avec Emmanuel Macron crédité de 27,6 % et Marine Le Pen de 23,4 % selon les résultats préliminaires du ministère de l'Intérieur, les candidats RN et LREM s’affronteront une nouvelle fois au second tour de l’élection présidentielle, sur la base de programmes sociaux particulièrement divergents. Pouvoir d’achat, politique de l’emploi, minima sociaux, formation professionnelle ou encore retraites et emploi des seniors sont au nombre des thématiques abordées par les deux candidats.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Quels pilotage et financement de la formation des demandeurs d’emploi après l’effort sans précédent du PIC ?

07/04/2022 18:19 - Dépêche n° 670915

Annoncé par le candidat Emmanuel Macron et mis en œuvre depuis 2018, le Plan d’investissement dans les compétences a été doté d’un budget de 15 Md€ et affichait des objectifs précis pour le quinquennat : former un million de jeunes peu qualifiés, un million de chômeurs de longue durée supplémentaires et généraliser la Garantie jeunes. Au-delà de ces ambitions initiales, différents projets sont venus s’ajouter que ce soit dans le champ de l’insertion ou pour moderniser le marché de la formation professionnelle, mais aussi en reprenant des chantiers portés précédemment par d’autres acteurs. Aujourd’hui, plus qu’un dispositif, le PIC et le Haut-commissariat aux Compétences qui le porte sont devenus un pivot des politiques de formation professionnelle. Alors qu’il a été prolongé sur 2023, la question de son avenir se pose et avec de forts enjeux politiques, institutionnels et financiers.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Un marché du travail dynamique qui cache une précarité de l’emploi toujours élevée

07/04/2022 12:34 - Dépêche n° 670708

L’approche de l’élection présidentielle est l’occasion de faire le point sur les principaux indicateurs du marché du travail, alors que la thématique du chômage se distingue jusqu’à présent par sa faible présence dans les débats. Si le taux de chômage – et notamment celui des jeunes — a significativement baissé ces dernières années, d’autres indicateurs demeurent actuellement assez préoccupants. C’est le cas notamment pour la part des contrats très courts dans les DPAE mais aussi pour la part des chômeurs de longue durée ou le niveau du halo du chômage.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Lutte contre la pauvreté : le bilan en demi-teinte du quinquennat d'Emmanuel Macron

04/04/2022 10:00 - Dépêche n° 669067

Freinées par le Covid-19, les ambitions de la stratégie de lutte contre la pauvreté lancée en septembre 2018 par Emmanuel Macron plan ne sont pas aussi significatives qu’attendu. Mais les mesures d’urgence prises suite à la crise des Gilets jaunes puis pendant la crise sanitaire améliorent le bilan. La prime d'activité est montée en puissance, tandis que des aides ont été déployées pour aider les familles. Entre la question des jeunes et celles des retraités modestes, en passant par la simplification des minima sociaux, le sujet de la lutte contre la pauvreté est au centre dans les programmes.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Cinq ans de relations heurtées et fluctuantes entre les partenaires sociaux et le gouvernement

01/04/2022 10:00 - Dépêche n° 670409

"L’encadrement excessif des négociations nationales interprofessionnelles par le gouvernement nuit à la qualité de la négociation", estiment aujourd’hui les partenaires sociaux. Le quinquennat de la présidence d’Emmanuel Macron aura été celui d’un changement de paradigme en matière de relations tripartites, avec un exécutif qui aura laissé nettement moins de place que par le passé aux organisations syndicales et patronales. Après un début de quinquennat très directif de la part du gouvernement d’Édouard Philippe, la crise du Covid-19 a été l’occasion d’un retour en grâce des partenaires sociaux. Ainsi, malgré une tentative avortée en début de quinquennat, syndicats et patronat finissent le quinquennat en reprenant une part d’autonomie avec l’adoption et la mise en œuvre d’un agenda social et économique paritaire.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Insertion des personnes handicapées : cinq années de réformes mais un taux de chômage toujours élevé

31/03/2022 12:33 - Dépêche n° 669969

Le quinquennat d’Emmanuel Macron a été marqué par plusieurs réformes de dispositifs visant à favoriser l’insertion des personnes en situation de handicap : OETH, entreprises adaptées, Esat, rapprochement entre Cap emploi et Pôle emploi… Certaines mesures ne sont pas totalement entrées en vigueur, ou l’ont été tardivement, ce qui rend complexe leur bilan. D’autres ont leur calendrier de déploiement bouleversé par la crise sanitaire. En termes de résultats quantitatifs, le gouvernement se félicite de la baisse du nombre de chômeurs en situation de handicap, lequel est passé sous la barre des 500 000. Le taux de chômage reste, toutefois, particulièrement élevé et celui de longue durée atteint des niveaux préoccupants.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Assurance chômage : un quinquennat de défiance entre partenaires sociaux et gouvernement

30/03/2022 10:00 - Dépêche n° 670272

Le quinquennat qui s'achève aura été marqué par la présence quasi permanente du dossier de l’assurance chômage dans l’actualité sociale du pays. Si la réforme annoncée durant la campagne de 2017 a bien été mise en place, l'atteinte de cet objectif gouvernemental n’aura pas été sans heurt. Une convention en préalable, un premier ANI a minima, une loi, un échec de négociation, une période de carence, une crise sanitaire installée dans la durée puis une remise à plat à la suite d'une décision du Conseil d’État… Pendant cinq ans, l’assurance chômage n’aura cessé d’évoluer, sur fond d’une confrontation plus ou moins ouverte entre les partenaires sociaux et l'exécutif.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Les ordonnances de 2017 ont-elles signé la fin des débats sur la réforme du code du travail ?

29/03/2022 10:00 - Dépêche n° 670089

Emmanuel Macron en avait fait une des priorités de son quinquennat. Lancée moins de dix jours après sa prise de fonctions, la réforme du code du travail, réputée irréalisable, est devenue un symbole de sa méthode. Concertations express, choix tranchés, procédure par ordonnances : le chantier, conduit par le Premier ministre Édouard Philippe et sa ministre du Travail Muriel Pénicaud, est mené à bien en moins de six mois, malgré les réserves, voire l’opposition, des organisations syndicales. Le 25 septembre 2017, cinq ordonnances sont publiées, qui transforment en profondeur la hiérarchie des normes, la représentation du personnel en entreprise, les modalités de la négociation collective, ou encore les conditions de rupture du contrat de travail. Plus de quatre ans plus tard, les critiques des confédérations syndicales restent acerbes, et le bilan du comité indépendant est nuancé.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre 2017-2022 : retour en 50 dates sur les grands chantiers sociaux du quinquennat Macron

28/03/2022 08:30 - Dépêche n° 669307

Réforme du code du travail, création d’un système universel de retraites, refonte du système de formation professionnelle… En 2017, lors de son accession à la présidence de la République, Emmanuel Macron promettait un vaste programme de transformation du champ social. Mais l’ambition initiale s’est heurtée à la réalité des événements : crises sociale, sanitaire et économique sont venues contrarier les projets du chef de l’État. À deux semaines du premier tour du scrutin présidentiel 2022, AEF info revient, en infographie, sur les chantiers sociaux qui ont marqué les cinq années écoulées.

Lire la suiteLire la suite

Pour développer l’emploi en prison, le gouvernement mise sur l’IAE et les entreprises adaptées

18/03/2022 16:14 - Dépêche n° 669582

Les ministères du Travail et de la Justice ont signé un programme d’action conjoint pour accompagner vers l’emploi les personnes placées sous main de justice, mardi 15 mars 2022. L’objectif est d’accroître l’offre de formation et le travail des détenus durant leur peine. Le gouvernement compte développer l’IAE (insertion par l'activité économique) et les entreprises adaptées en détention. Les ministères ont aussi l’ambition de mieux préparer la sortie des détenus et de poursuivre leur accompagnement une fois libérés, afin de réduire les risques de récidive,.

Lire la suiteLire la suite

Le candidat Emmanuel Macron veut viser le "plein-emploi" et transformer Pôle emploi en "France travail"

17/03/2022 19:20 - Dépêche n° 669699

Le candidat à l'Élysée Emmanuel Macron a pour objectif "d’arriver au plein-emploi" dans notre pays, indique-t-il à l’occasion de la présentation de son projet présidentiel pour la France, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 17 mars 2022. Pour cela, il souhaite non seulement le remplacement de Pôle emploi par un guichet unique, appelé "France Travail", mais aussi conditionner le RSA à des "heures d’activité" hebdomadaires "pour ceux qui le peuvent". Il livre plusieurs autres mesures sociales concernant les entreprises et confirme qu'il faudra travailler plus longtemps.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Marseille : la pénitentiaire va "expérimenter le travail d’intérêt général dans une agence Pôle emploi" (T. Alves)

14/03/2022 17:38 - Dépêche n° 669069

À Marseille, Pôle emploi Paca et la Direction interrégionale des services pénitentiaires vont "expérimenter dans l’agence de Pont de Vivaux l’accueil de personnes sous main de justice pour effectuer un travail d’intérêt général", explique à AEF info Thierry Alves, directeur de la DISP, mardi 8 mars 2022. Cette expérimentation "novatrice et inédite", permettra à ces personnes de "bénéficier de l’accompagnement des conseillers de l’agence", souligne-t-il. Une peine de TIG "doit être vecteur de développement des compétences et d’insertion sociale, et peut être l’occasion de susciter un projet professionnel", rappelle Thierry Alves.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre En 2030, les métiers en tension seront "des professions très variées, tant peu que très qualifiées" (D. Roucher, Dares)

14/03/2022 08:45 - Dépêche n° 669214

Le 10 mars 2022, France Stratégie et la Dares publient une étude conjointe sur les métiers qui recruteront en 2030. Une approche prospective comparant le contingent de postes disponibles pour les huit prochaines années et les choix d’orientation effectués par les futurs candidats. 760 000 postes seront à pourvoir chaque année, entre 2019 et 2030, selon les estimations de l’étude, certains métiers étant marqués par des déséquilibres entre le nombre de postes disponibles et le nombre de candidats, comme les agents d’entretien, les aides à domicile ou encore les conducteurs de véhicule. Dorian Roucher, sous-directeur marché du travail et emploi à la Dares, explique pour AEF info les grands enseignements de l’étude. 

Lire la suiteLire la suite

Paritarisme : la négociation s’ouvre enfin sur la base du premier texte patronal

24/02/2022 09:21 - Dépêche n° 668335

"Nous entrons enfin en négociation", résume Marylise Léon (CFDT), à l’issue de la sixième séance sur le paritarisme, mercredi 23 février 2022. Après des séances d’échanges thématiques, les partenaires sociaux ont commencé à travailler sur un premier texte, transmis par la délégation patronale. Pour l’heure, seules les questions autour des relations avec les pouvoirs publics et des modalités de la négociation nationale interprofessionnelle ont été abordées. Deux nouvelles dates ont été décidées pour cette négociation dont les prochaines étapes auront lieu les 7 et 11 mars, puis le 12 avril.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Comment lutter contre le chômage et accompagner les jeunes ? Les positions des principaux candidats à la présidentielle

14/01/2022 17:30 - Dépêche n° 665868

Dans le cadre des vendredis AEF info de la présidentielle, la rédaction Social/RH a organisé un débat avec les représentants des principaux candidats à l’élection présidentielle (1), vendredi 14 janvier 2022. Ils ont pu confronter leurs propositions sur l'assurance chômage ou l’insertion professionnelle des jeunes.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Pouvoir d’achat, droit du travail, 35 heures : que promettent les principaux candidats à l’élection présidentielle ?

14/01/2022 15:40 - Dépêche n° 665849

Comment améliorer le pouvoir d’achat aux Français, en particulier dans une période d’inflation ? Faut-il, à nouveau, réformer le code du travail ? Qui propose d’augmenter, ou de diminuer, la durée légale du travail ? La rédaction Social/RH d’AEF info a organisé, vendredi 14 janvier 2022, une table ronde sur ces sujets avec les représentants des principaux candidats à l’élection présidentielle (1).

Lire la suiteLire la suite

Le conseil d’entreprise, un dispositif au "caractère ambigu et inabouti" loin de ses objectifs originels (rapports)

29/12/2021 09:12 - Dépêche n° 664805

C’était l’alternative au CSE, telle que proposée dans les ordonnances Travail de 2017. Doté des compétences de consultation et de négociation, le conseil d’entreprise demeure très confidentiel, avec une petite vingtaine dénombrée fin 2020, note le comité d’évaluation des ordonnances dans son rapport publié le 16 décembre 2021. Dans un autre rapport, le sociologue Christian Thuderoz pointe aussi "le caractère ambigu et inabouti du dispositif" qui, en pratique, est loin du principe de codétermination avancé à l’époque de sa création.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre "On a un noyau dur de demandeurs d’emploi qu’on a du mal à remettre en formation" (A. Martin, V.-P. Pays-de-la-Loire)

28/12/2021 11:18 - Dépêche n° 664585

La région Pays-de-la-Loire a adopté le 17 décembre 2021 son budget primitif pour 2022, qui s’élève à 2 milliards d’euros, en très légère progression par rapport à 2021. La région prévoit de financer moins de parcours de formation en 2022 (31 850, contre 40 000 en 2021), "mais il s’agira de parcours plus longs", précise André Martin, vice-président du conseil régional, président de la commission jeunesse, emploi, formations, lycée et orientation, dans une interview à AEF info, le 20 décembre 2021. "Il s’agit en majorité de former des demandeurs d’emploi très éloignés de l’emploi", explique-t-il. La région compte aussi agir sur les freins à l’emploi, avec l’expérimentation "une voiture à 1 euro par jour", et sur l’insertion professionnelle, avec le "parcours emploi tutorat".

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Après une phase exploratoire, les partenaires sociaux décident d’ouvrir début janvier une négociation sur le paritarisme

21/12/2021 14:57 - Dépêche n° 664496

Après plus de cinq mois de discussions dans le cadre de l’agenda social paritaire autonome, les partenaires sociaux décident de franchir le pas et d’ouvrir une négociation sur le paritarisme. Après avoir échangé sur les effets de l’ANI du 17 février 2012 sur la modernisation du paritarisme et de son fonctionnement et de la loi Larcher de janvier 2007, les représentants des organisations syndicales et patronales doivent se retrouver le mercredi 5 janvier 2022 pour entamer des discussions sur le paritarisme de gestion et de négociation. Alors que ces dernières années les pouvoirs publics ont pesé fortement sur le paritarisme, les partenaires sociaux comptent reprendre la main avec cette négociation et tenter à terme de se présenter unis face au nouvel exécutif pour repréciser les modalités d’articulation entre paritarisme et tripartisme…

Lire la suiteLire la suite

Les recommandations de la Cour des comptes pour une insertion plus efficace des jeunes sur le marché du travail

14/12/2021 12:37 - Dépêche n° 663987

La Cour des comptes s’est intéressée à l’insertion des jeunes sur le marché du travail, dans une note du 14 décembre 2021. Elle estime que les résultats des dispositifs d’accompagnement vers l’emploi pour les jeunes sont "modestes", dans une note globalement critique. La juridiction financière ajoute que les différents acteurs impliqués doivent encore "faire des progrès en matière de coordination". Face à ces constats, elle propose une simplification de l’offre qui pourrait notamment passer par une "répartition différente des fonctions" entre missions locales et Pôle emploi.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre "La présidence française de l’Union européenne est regardée comme une opportunité" par la CES (Laurent Berger)

13/12/2021 15:55 - Dépêche n° 663865

Le 1er janvier 2022, la France prendra, pour six mois, la présidence de l’Union européenne. Avec les directives sur le salaire minimum et la transparence salariale ou encore le projet d’un "service civique européen", le programme social annoncé par Emmanuel Macron, est particulièrement fourni, le tout sur une période relativement courte avec les échéances électorales nationales. Pour le président de la CES – et secrétaire général de la CFDT -, Laurent Berger, cette PFUE constitue "une opportunité" pour le mouvement syndical européen. Considérant que "l’état du dialogue social en Europe est pitoyable", la CES demande au gouvernement "de prendre une initiative sur le dialogue social" pour inciter le patronat européen à revenir à la table des discussions. "Nous pourrions avoir un processus de discussion sur le droit à la formation professionnelle", avance Laurent Berger.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Les départements souhaitent permettre le cumul RSA et revenu d’activité dans les secteurs en tension pour 6 mois

03/12/2021 16:13 - Dépêche n° 663395

L'assemblée des départements de France présente 102 propositions, lors des assises des départements de France, jeudi 2 décembre 2021. Ces idées émanent des réflexions des commissions et groupes de travail de l’ADF ainsi que des débats organisés par les conseils départementaux. Un chapitre a pour ambition de "faire de l’insertion un parcours de vie réussi vers l’emploi". Les élus proposent d’encourager l’inscription à Pôle emploi pour les bénéficiaires du RSA et de rendre possible le cumul RSA et revenu d’activité dans les secteurs en tension pour six mois.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Aides publiques, chômage, salaires… Coorace confronte politiques et société civile, en amont de la présidentielle

29/11/2021 18:09 - Dépêche n° 662969

Comment développer l’économie sociale et solidaire ? Quels leviers pour revaloriser les métiers d’utilité sociale et territoriale ? Quelles sont les pistes pour développer les clauses sociales dans les marchés publics ? Pour répondre à ces questions Coorace a organisé des échanges entre des candidats (ou leurs représentants) à l’élection présidentielle et ceux "qui font vivre l’utilité sociale sur les territoires".

Lire la suiteLire la suite

Moins d’un demandeur d’emploi sur dix inscrit en formation l’abandonne avant son terme (Dares)

19/11/2021 18:00 - Dépêche n° 662477

Contraintes personnelles, retour à l’emploi, formation mal adaptée… La Dares analyse les raisons qui conduisent près d’un demandeur d’emploi sur dix (8%) à abandonner sa formation en cours de route. À l’inverse, la direction statistique observe que plusieurs facteurs sont susceptibles de diminuer ce risque d’abandon. C’est notamment le cas lorsque le demandeur d’emploi est lui-même à l’initiative de sa formation, relève une étude publiée le 19 novembre 2021.

Lire la suiteLire la suite

La réforme du travail et des droits sociaux des personnes détenues est définitivement adoptée par le Parlement

18/11/2021 15:57 - Dépêche n° 661210

Le droit commun du travail continuera à ne pas s’appliquer aux personnes détenues dans les prisons françaises. Définitivement adopté après un ultime vote du Sénat le 18 novembre 2021, le projet de loi dit de "confiance dans l’institution judiciaire" revoit en profondeur les différentes formes de travail dans les établissements pénitentiaires en créant une nouvelle relation contractuelle entre l’employeur et la personne détenue. Sur le papier, le travail en détention devra mieux préparer l’insertion professionnelle. De nouveaux droits sociaux sont prévus mais renvoyés à des ordonnances.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre À l'agence Pôle emploi de Carvin, le parcours de remobilisation permet de "faire bouger les lignes très rapidement"

16/11/2021 08:31 - Dépêche n° 662129

Douze agences Pôle emploi testent depuis mi-septembre 2021 un "parcours de remobilisation" auprès des chômeurs de très longue durée (lire sur AEF info). L’agence de Carvin (Pas-de-Calais) a ouvert ses portes à AEF info, nous permettant d’assister mardi 9 novembre à une séance mobilisant cinq demandeurs d’emploi. Durant une matinée, ces derniers ont découvert ou redécouvert les attentes des employeurs et la situation du marché du travail local, avant d’être reçus individuellement par une conseillère Pôle emploi et par l’entreprise d’insertion Janus. Ce "pack" est la première étape d’un parcours qui vise une insertion sur le marché du travail en trois ou six mois. "C’est une bonne surprise : nous arrivons à faire bouger les lignes très rapidement", se réjouit Christophe Bailleul, le directeur d’agence. "Nous avons déjà plusieurs belles histoires de remise à l’emploi directe", assure-t-il.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Assurance chômage : le point sur les multiples griefs soumis au Conseil d’État

12/11/2021 15:47 - Dépêche n° 661882

Après les recours en référé suspension, c’est le moment de l’examen au fond du décret n°2021-346 du 30 mars 2021 avec une séance publique programmée lundi 15 novembre 2021. Les représentants des organisations syndicales et des pouvoirs publics se feront ainsi à nouveau face au Conseil d’État pour présenter succinctement leur mémoire écrit. Après cette audience publique, la formation de jugement du Conseil doit se réunir et délibérer sur le dossier. À la veille de cette échéance, AEF info fait le point sur les multiples griefs soulevés par les organisations syndicales à l’encontre des nouvelles règles de l’assurance chômage.

Lire la suiteLire la suite

Une note du CAE recommande de mettre en place un "système à points" pour une immigration "plus qualifiée"

10/11/2021 12:50 - Dépêche n° 661956

Une note du CAE (Conseil d’analyse économique) formule une série de propositions pour promouvoir l’immigration de travail en France, et plus particulièrement l’immigration qualifiée. Emmanuelle Auriol et Hillel Rapoport recommandent une "réforme de fond", inspirée des "systèmes à points", notamment en vigueur au Canada. Ils conseillent, aussi, d’évaluer le dispositif "passeport talent" afin de le développer davantage.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre "(R)évolution des métiers et des compétences : les dispositifs de reconversion à la hauteur des enjeux ?" (Colloque NVP du 10 novembre)

03/11/2021 08:00 - Dépêche n° 660815

Dans le cadre de la 8e édition de l’événement annuel "Nouvelle Vie Professionnelle" se tiendront, le 9 novembre 2021, le salon grand public sur la reconversion porté dans toute la France par la Journée nationale de la Reconversion, créée par le groupe AEF info en 2014 et, le lendemain, un colloque sur le thème au cœur de l’actualité. Cette journée professionnelle sera ouverte par la ministre du Travail, Élisabeth Borne, et clôturée par Carine Seiler, Haut-commissaire aux Compétences. L’après-midi se tiendront en parallèle trois ateliers experts interactifs en présence de représentants de la DGEFP, de la CDC et du Medef.

Lire la suiteLire la suite

Les contours de deux aides exceptionnelles pour la formation des chômeurs de longue durée sont précisés au JO

02/11/2021 12:58 - Dépêche n° 661512

Dans le cadre du nouveau plan d’investissement dans les compétences annoncé à la rentrée 2021, deux mesures applicables entre le 1er novembre 2021 et le 31 décembre 2022 visent à favoriser la formation des demandeurs d’emploi de longue durée : une aide à l’embauche en contrat de professionnalisation et une aide financière exceptionnelle pour le suivi d’une POEI ou d’une formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper un emploi correspondant à une offre déposée auprès de Pôle emploi. Les contours de ces aides sont définis par deux décrets parus au JO du 30 octobre.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Psychologues de Pôle emploi : "Nous nous battons pour faire reconnaître notre spécificité" (N. Oumakhlouf, Pôle psycho)

29/10/2021 16:24 - Dépêche n° 660597

"Nous devons toujours nous battre pour faire reconnaître notre spécificité", explique Nabila Oumakhlouf, psychologue du travail au sein de Pôle emploi et présidente de l’association Pôle Psycho. L’association, créée en 2015, est un outil du Collectif national des psychologues de Pôle emploi. Dans un entretien à AEF info, Nabila Oumakhlouf présente le rôle des psychologues du travail et leur histoire au sein de l’opérateur. Ils ont des missions en direction des demandeurs d’emploi mais aussi des conseillers et des entreprises. Ils sont 970 au niveau national et Pôle psycho estime que les psychologues sont "en sous-effectifs" par rapport aux besoins. Dans le cadre de l’épidémie de Covid, les psychologues de Pôle emploi sont concernés par l’obligation vaccinale. Les personnes qui n’étaient pas vaccinées ont "vécu cette obligation de manière très violente", précise Nabila Oumakhlouf.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Vigilance sanitaire : le Sénat adopte le projet de loi et supprime l’habilitation à adapter l’APLD par ordonnance

29/10/2021 10:35 - Dépêche n° 661445

Le projet de loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire est adopté en première lecture par le Sénat, dans la soirée du 28 octobre 2021. Les sénateurs ont globalement réduit les marges de manœuvre du gouvernement que ce soit en revenant sur le calendrier des possibilités de dérogations ou en supprimant l’habilitation à procéder par ordonnance comme c’est le cas pour l’APLD. Une commission mixte paritaire doit se réunir mardi 2 novembre 2021.

Lire la suiteLire la suite

"Nous n’utilisons pas tout le potentiel de travail de nos concitoyens" (Élisabeth Borne)

25/10/2021 15:40 - Dépêche n° 661105

"Les compétences et l’engagement de nos concitoyens ne sont pas suffisamment mis à profit, ce qui menace notre compétitivité, notre protection sociale et nos retraites", estime Élisabeth Borne, lundi 25 octobre 2021, en ouverture d’un colloque organisé par la chaire TDTE. Jugeant trop faibles les taux d’emploi des jeunes et des seniors, la ministre du Travail, de l’emploi et de l’Insertion esquisse les pistes des politiques à venir notamment en direction des Neet et des travailleurs âgés.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre Talents For The Planet, le 1er salon grand public Métiers, Formations, Emplois à impact : rendez-vous demain à La Défense

20/10/2021 15:53 - Dépêche n° 660855

À la veille de la COP 26 et après le succès de son forum digital dédié aux formations spécialisées et aux métiers du développement durable en mars dernier, Groupe AEF info et sa filiale Produrable lancent demain jeudi 21 octobre 2021, le 1er événement Métiers, Formations et Emplois à impact, Talents For The Planet, à l’espace Grande Arche, Paris La Défense. Avec plus de 70 partenaires, l’événement rassemble les acteurs incontournables de la transition écologique et sociétale : les entreprises déjà engagées, les centres de formation, grandes écoles et universités, associations, think tanks.

Lire la suiteLire la suite

Découvrez notre service d’information

AEF info est un media professionnel de référence qui comprend cinq rédactions spécialisées couvrant 18 thématiques. C’est un outil de travail numérique, qui délivre une information stratégique en temps réel produite par nos journalistes spécialisés.

Notre valeur ajoutée réside dans la qualité de nos informations précises, vérifiées et réactives.


80

journalistes spécialisés permanents

20 000

lecteurs

2 000

organisations abonnées

25 000

dépêches par an

97 %

d’abonnements reconduits par an