Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Agence d'informations spécialisées

Revenir en haut de la page

INTERVIEWLes plateformes numériques privées "ont tendance à ringardiser les administrations" (Gilles Jeannot, sociologue)

01/09/2022 08:17 - Dépêche n° 678003

"En faisant concurrence aux services publics", les plateformes numériques privées ont tendance à réduire le champ d’intervention des administrations, souligne Gilles Jeannot, sociologue à l’école des Ponts ParisTech, co-auteur de l’ouvrage intitulé "la privatisation numérique, déstabilisation et réinvention du service public" (1). Alors que la Dinum n’a plus de directeur depuis bientôt neuf mois, le chercheur revient sur les évolutions de la doctrine informatique de l’État intervenues depuis 2013 avec le lancement des start-up d’État et la priorité donnée aux interfaces de programmation.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEW"Une spécialisation de la formation à l’INSP favorisera une meilleure adéquation profils-postes" (Natacha Gally, chercheuse)

06/07/2022 09:00 - Dépêche n° 675695

Avec la suppression des grands corps et de l’affectation directe des élèves de l’INSP, "la seule manière de départager les élèves, en l’absence de classement de sortie, est probablement d’accentuer leur spécialisation", celle-ci étant "à même de favoriser une meilleure adéquation des profils et des postes", indique Natacha Gally, maîtresses de conférences en science politique à Paris-Panthéon-Assas (1), dans une interview à AEF info, le 30 juin 2022. Elle craint toutefois que cette spécialisation entre en tension avec la volonté de la Diese d’impulser une politique RH transversale. "Le problème de fond est de savoir si l’on veut que la haute fonction publique soit un groupe professionnel transversal de managers, (...) ou si l’on privilégie une approche 'métiers'." Par ailleurs, elle s’interroge sur le positionnement de l’INSP et sa capacité à attirer des enseignants-chercheurs.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLe gouvernement invite les syndicats à travailler à la sobriété énergétique de l’État

30/06/2022 18:33 - Dépêche n° 675451

Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, et Stanislas Guérini, ministre de la Fonction publique, ont réuni le 29 juin 2022 les syndicats de la fonction publique et les administrations concernées lors d’un premier groupe de travail consacré à la sobriété énergétique de l’État. La gestion du parc immobilier de l’État est "prioritaire", souligne l’exécutif. L’objectif est d’aboutir à une feuille de route fin septembre 2022.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreFormer les agents à la langue des signes, une nécessité assurée depuis 2004 aux finances publiques du Val-de-Marne

15/06/2022 11:53 - Dépêche n° 674003

De 2004 à 2020, près de 200 personnes sourdes et malentendantes étaient accueillies au sein de la DDFIP (direction départementale des finances publiques) du Val-de-Marne, à Créteil. Deux agentes formées à la langue des signes sont chargées de les aider à réaliser leurs démarches administratives. Si la demande a baissé depuis la pandémie, accueillir ces usagers en présentiel est essentiel puisque la communication à distance, par courriels, les met en difficulté. Leur usage du français étant différent, le langage fiscal est donc un défi.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreSégur du social : 4 500 agents parisiens vont être concernés par les revalorisations salariales

14/06/2022 19:14 - Dépêche n° 674502

Les revalorisations salariales des professionnels de l’accompagnement social et médico-social coûteront 16 M€ à la ville de Paris cette année et 30 M€ en 2023, annonce la collectivité le 10 juin 2022. Prévues par plusieurs décrets d’avril 2022 sur le "Ségur 3", ces augmentations de salaires visent à remédier au déficit d’attractivité de ces métiers. Près de 4 500 agents parisiens devraient être concernés à partir de septembre. Parmi eux, 500 soignants et secrétaires médicales et sociales qui ne figuraient pas dans la liste fixée par l’État.

Lire la suiteLire la suite

Accès librePour mener des réformes, les Français privilégient les référendums (53 %), devant la concertation avec les partenaires sociaux (43 %) (AEF info/Harris Interactive)

14/06/2022 08:00 - Dépêche n° 674418

Dans le cadre du premier tour des élections législatives, Harris Interactive a interrogé dimanche 12 juin 2022 pour AEF info les Français sur leur perception des enjeux économiques et sociaux à venir. Les résultats de cette enquête (1) montrent que "les Français se montrent plutôt sceptiques quant à la capacité du gouvernement à répondre aux enjeux économiques et sociaux du pays". Seuls 35 % des Français font confiance à Emmanuel Macron et à son gouvernement pour proposer des solutions allant dans le bon sens dans le cadre d’une réforme des retraites et sont 53 % à privilégier les référendums pour mener les réformes à venir.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreTerra Nova promeut une approche renouvelée de la réforme de l’État

31/05/2022 09:32 - Dépêche n° 673664

Comment mieux réformer l’État ? Sébastien Soriano et Vincent Feltesse proposent, dans une note publiée ce 31 mai 2022 par le think tank Terra Nova une approche "profondément renouvelée de la réforme de l’État". Selon les deux hauts-fonctionnaires, "la réforme de l’État menée depuis 30 ans a essentiellement procédé d’un rétrécissement de ce dernier, au profit du marché, des collectivités territoriales et de l’Europe". Ils formulent cinq séries de propositions. Ils préconisent notamment de "passer de la réforme de l’État à la fabrique des réformes".

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLes organisations syndicales attendent de Stanislas Guerini des mesures rapides sur le pouvoir d’achat

23/05/2022 16:15 - Dépêche n° 673328

Si les principales organisations syndicales de la fonction publique saluent le maintien d’un ministère de plein exercice, elles ont dès la nomination de Stanislas Guerini, le 20 mai 2022, rappelé l’urgence de mettre en œuvre la revalorisation de la valeur du point d’indice et d’ouvrir la négociation salariale annoncée sous le précédent quinquennat. Plusieurs chantiers en cours attendent également le ministre. La perspective de la réouverture de la réforme des retraites, aussi, n’est pas sans inquiéter. Stanislas Guerini devrait rencontrer rapidement les syndicats.

Lire la suiteLire la suite

URGENTLa composition du gouvernement d’Élisabeth Borne

20/05/2022 17:51 - Dépêche n° 673300

Le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, a annoncé le 20 mai 2022 la composition du gouvernement nommé, "sur proposition de la Première ministre chargée de la Transition écologique, Élisabeth Borne", par le président de la République, Emmanuel Macron. Nommée à Matignon le 16 mai dernier (lire sur AEF info), Élisabeth Borne est chargée de conduire la nouvelle politique de l’exécutif. La composition du gouvernement pourrait évoluer à l’issue des résultats des élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Il compte 17 ministres, 6 ministres délégués et 4 secrétaires d’État.

Lire la suiteLire la suite

DÉCRYPTAGEComment l’index diversité et inclusion contribue à déclencher une dynamique de transformation RH

18/05/2022 10:52 - Dépêche n° 672176

"L’intérêt de l’index [diversité et inclusion] n’est pas de mesurer pour mesurer, mais de mesurer pour s’améliorer", résumait l’entourage d’Élisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’Égalité femmes-hommes, fin avril 2022. L’expérimentation, menée auprès de neuf entreprises et administrations, doit déclencher une dynamique de transformation RH et sert "d’observatoire", explique Laetitia Helouet, membre du groupe de travail ayant élaboré l’index. Les résultats ont conforté Pôle emploi dans ses politiques internes. Coca-Cola compte pour sa part améliorer la diversité de ses recrutements.

Lire la suiteLire la suite

URGENTÉlisabeth Borne est nommée Première ministre d'Emmanuel Macron

16/05/2022 18:21 - Dépêche n° 671975

La ministre sortante du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Élisabeth Borne est nommée Première ministre, lundi 16 mai 2022. Deuxième femme à occuper ce poste depuis Édith Cresson, qui avait officié de mai 1991 à avril 1992, elle succède, pour ce nouveau quinquennat d’Emmanuel Macron, à Jean Castex qui avait remis sa démission et celle de son gouvernement à 17 heures. La passation de pouvoir pourrait intervenir en début de soirée et l’annonce du gouvernement d’ici mercredi. Pour mémoire, Emmanuel Macron avait annoncé que le Premier ministre serait directement en charge de la "planification écologique" avec deux ministres dédiés. À noter qu’elle pourrait devoir céder sa place, selon les résultats des élections législatives des 12 et 19 juin prochains où elle est candidate.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreBercy précise les modalités d’élaboration du budget pour les années 2023 à 2027

02/05/2022 17:39 - Dépêche n° 672146

La direction du Budget a publié le 29 avril 2022 une circulaire relative aux conférences de budgétisation pour les années 2023-2027. Cette procédure budgétaire sera la première à mettre en œuvre la loi du 28 décembre 2021 relative à la modernisation de la gestion des finances publiques. Les conférences doivent permettre d’établir une "trajectoire pluriannuelle de finances publiques soutenables". L’impact de la revalorisation de la valeur du point d’indice annoncée par le gouvernement sera pris en compte dans les "crédits non répartis".

Lire la suiteLire la suite

#présidentielleLa hausse des salaires en tête des priorités des Français pour le futur quinquennat (sondage Harris Interactive/AEF info)

25/04/2022 19:17 - Dépêche n° 671823

Dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle 2022 qui s’est traduit par la réélection d’Emmanuel Macron, Harris Interactive a interrogé pour AEF info (1) les électeurs sur la place des enjeux économiques et sociaux dans leur vote. Il en ressort que si la plupart des mesures proposées (à l’exception du report de l’âge de départ à la retraite) rencontrent une forte adhésion, les Français distinguent toutefois des domaines d’action prioritaires pour le futur quinquennat, comme l’augmentation des salaires (52 %), l’amélioration du fonctionnement de l’hôpital public (47 %) devant la lutte contre les déserts médicaux et la réforme des retraites.

Lire la suiteLire la suite

URGENTEmmanuel Macron réélu président de la République : son programme pour l’action et la fonction publiques

24/04/2022 20:07 - Dépêche n° 671766

Confronté une nouvelle fois à Marine Le Pen, Emmanuel Macron est réélu à la présidence de la République avec 58,6 % des voix contre 41,4 % pour la candidate du RN dimanche 24 avril 2022, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Comme le président réélu l’a indiqué le 22 avril, Jean Castex devrait rester Premier ministre la semaine prochaine pour assurer la transition. Emmanuel Macron compte également limiter le nombre de ministres à 15. AEF info récapitule ses principales propositions concernant la fonction publique, l’organisation de l’État et les administrations.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEW"La loi de 2019 n’a pas modifié profondément les modalités de recrutement" (M. Cochereau, E. Batôt, Officio Avocats)

20/04/2022 10:32 - Dépêche n° 671518

Recours au contrat, rupture conventionnelle, réforme des instances de dialogue social et de la négociation collective, codification… Qu’a changé la loi Dussopt en matière de droit de la fonction publique ? Pour Marie Cochereau et Émilien Batôt, avocats associés au cabinet Officio, spécialisé dans le droit de la fonction publique, la loi "fonction publique" de 2019 "n’a pas modifié profondément les modalités de recrutement". Alors que la création de la rupture conventionnelle et l’élargissement du recours au contrat n’ont pas provoqué "le tsunami annoncé", les deux avocats estiment également que la révolution promise par la réforme de la négociation collective "n’a pas eu lieu". Quant à celle du dialogue social, elle ne "se traduit pas par une réelle fusion des instances". Ils pointent néanmoins une explosion des normes avec pour effet une moindre qualité et lisibilité des textes.

Lire la suiteLire la suite

#présidentielleEmmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le second tour, leurs programmes en matière de fonction publique

10/04/2022 20:15 - Dépêche n° 671025

Emmanuel Macron, président en exercice et candidat LREM, et Marine Le Pen, candidate du RN, se sont qualifiés, ce 10 avril 2022 pour le second tour de l'élection présidentielle avec respectivement 27,6 % et 23,4 % des voix, l’abstention s’élevant à 25,14 % (contre 22,23 % le 23 avril 2017) selon les résultats préliminaires du ministère de l'Intérieur (1). Dans la perspective du vote du 24 avril, AEF info récapitule leurs principales propositions concernant la fonction publique, l’organisation de l’État et les administrations.

Lire la suiteLire la suite

#présidentielleDéconcentrer davantage les pouvoirs et donner plus de place aux acteurs de terrain, un fil rouge du quinquennat

08/04/2022 11:10 - Dépêche n° 670922

Renforcer l’efficacité des services de l’État sur les territoires, gagner en proximité, "alléger les administrations centrales", simplifier le paysage administratif, délocaliser des services de l’État en région, conférer plus de pouvoirs aux préfets… Le quinquennat d’Emmanuel Macron a été marqué, dans le cadre de la réforme de l’action publique et d’une nouvelle réorganisation de l’administration de l’État, par un fort mouvement de déconcentration. Les résultats sont-ils à la hauteur des ambitions affichées en début de mandat et formalisées par plusieurs circulaires en 2018 et 2019 ?

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLa Seine-Saint-Denis veut former ses agents de restauration des collèges à l’alimentation de demain

06/04/2022 17:40 - Dépêche n° 670733

Valoriser les métiers de la restauration publique, accompagner les agents dans leurs perspectives de carrière et leur permettre de s’adapter aux enjeux environnementaux et à la création de menus 100 % bio : telles sont les ambitions du département de la Seine-Saint-Denis, qui a ouvert une "École des savoir-faire" ce 6 avril 2022 à Bobigny à destination des personnels de restauration et d’entretien de ses 130 collèges. Cette école met en place un partage des connaissances entre les agents et leur présente les ateliers, événements, rencontres, mentorats et formations disponibles.

Lire la suiteLire la suite

#présidentielleRémunération des fonctionnaires : cinq ans d’austérité budgétaire

05/04/2022 17:10 - Dépêche n° 670626

Une ligne inflexible sur le point d’indice, mais des coups de pouce pour certains métiers et certaines situations. En matière de rémunération, le mandat du président Emmanuel Macron qui s’achève est placé sous le signe de la rigueur budgétaire, au grand dam des syndicats qui dénoncent une paupérisation d’une partie des agents publics. L’exécutif a toutefois promis un dégel de la valeur du point avant l’été en cas de réélection pour améliorer le pouvoir d’achat des agents mais aussi l’attractivité de la fonction publique. Pas de grand soir en revanche pour le système de rémunération malgré les annonces du début de mandat.

Lire la suiteLire la suite

#présidentielleDe 120 000 suppressions de postes de fonctionnaires à une stabilité des effectifs… cinq ans de remise en question

01/04/2022 12:49 - Dépêche n° 670382

Après cinq années bousculées par le mouvement des gilets jaunes puis la crise sanitaire, le gouvernement a dû revoir à la baisse son programme ambitieux de réductions d’effectifs dans la fonction publique, qui visait 120 000 suppressions de postes. De 50 000 suppressions de postes au sein de l’État, l’objectif est rapidement tombé à 15 000 en 2019, pour finir sur une quasi-stabilité des effectifs entre 2017 et 2022. Malgré tout, les effectifs globaux affichent une tendance à la hausse, en raison d’une augmentation du nombre de contractuels.

Lire la suiteLire la suite

#présidentielleLa loi Dussopt de 2019 va-t-elle réellement transformer la fonction publique ?

30/03/2022 14:30 - Dépêche n° 670309

À moins de 15 jours du premier tour de l’élection présidentielle, l’heure des bilans a sonné. Arrivé au pouvoir en mai 2017 porté par une image de renouveau et affichant la ferme volonté de moderniser l’administration et la fonction publiques – très vite concrétisée par le plan Action publique 2022 puis la loi de transformation de la fonction publique, promulgué en août 2019 –, Emmanuel Macron est parvenu malgré la crise des gilets jaunes puis la crise sanitaire, à lancer des réformes de fond. Si l’objectif de 120 000 suppressions de postes sur la durée du quinquennat a dû être abandonné, la loi Dussopt porte de fait nombre de dispositions dont l’entrée en vigueur s’échelonne sur plusieurs années : ouverture du recours au contrat, réforme du dialogue social, de la PSC, de la haute fonction publique… Simple boîte à outils RH ou transformation de fond de la fonction publique ?

Lire la suiteLire la suite

#présidentielle2017-2022 : retour en 50 dates sur les grands chantiers sociaux du quinquennat Macron

28/03/2022 08:30 - Dépêche n° 669307

Réforme du code du travail, création d’un système universel de retraites, refonte du système de formation professionnelle… En 2017, lors de son accession à la présidence de la République, Emmanuel Macron promettait un vaste programme de transformation du champ social. Mais l’ambition initiale s’est heurtée à la réalité des événements : crises sociale, sanitaire et économique sont venues contrarier les projets du chef de l’État. À deux semaines du premier tour du scrutin présidentiel 2022, AEF info revient, en infographie, sur les chantiers sociaux qui ont marqué les cinq années écoulées.

Lire la suiteLire la suite

Accès librePSC : le ministère précise sa méthode pour la future négociation sur la prévoyance

17/03/2022 09:00 - Dépêche n° 669614

Après une série de bilatérales, la DGAFP et les organisations syndicales se sont retrouvées ce 16 mars 2022 pour un second groupe de travail sur le volet "prévoyance" de la réforme de la protection sociale complémentaire destiné à affiner le projet d’accord de méthode, que le ministère souhaite mettre à la signature rapidement, avant le premier tour de la présidentielle. Cet accord de méthode constituerait un avenant à celui qui avait été conclu en juin sur la négociation de la complémentaire santé. La nouvelle version évoque la notion d’adhésion obligatoire pour la prévoyance.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreAttractivité, égalité professionnelle, rémunérations, contractuels… les pistes issues de la conférence salariale

14/03/2022 15:27 - Dépêche n° 669354

À l’issue de quatre mois de travaux, Paul Peny et Jean-Dominique Simonpoli ont remis leur rapport sur les perspectives salariales ce 14 mars 2022 à la ministre de la Fonction publique. Ce document de près de 100 pages, qui sera rendu public en fin de journée, propose, outre un diagnostic sur quatre thèmes (attractivité, égalité professionnelle, carrières-rémunérations, et agent contractuels) des pistes d’évolution, sinon de réforme, dont une rénovation du système de rémunération. Amélie de Montchalin s’était engagée en décembre à ouvrir une négociation salariale… après la présidentielle.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLa réforme de l’apprentissage dans les collectivités est-elle un atout pour recruter plus d’apprentis ? (webinaire AEF)

11/03/2022 18:38 - Dépêche n° 669277

Un dispositif de financement sécurisé, un pilotage clarifié, une cartographie simplifiée… Les intervenants du webinaire organisé ce 11 mars 2022 par AEF info sur la réforme du financement de l’apprentissage dans la fonction publique territoriale, ont mis en avant les atouts des nouvelles dispositions entrées en vigueur le 1er janvier 2022. Depuis, la totalité des frais de formation des CFA est prise en charge par le CNFPT. Alors que plusieurs évolutions doivent encore être arrêtées, le gouvernement espère développer à terme l’apprentissage dans la territoriale, où il reste embryonnaire.

Lire la suiteLire la suite

CONFIDENTIELLe gouvernement fixe six priorités à Émilie Piette, la nouvelle déléguée à l’encadrement supérieur de l’État

02/03/2022 19:43 - Dépêche n° 668745

Le Premier ministre, Jean Castex, et la ministre de la Fonction publique, Amélie de Montchalin, devraient envoyer dans les prochains jours à Émilie Piette, la nouvelle déléguée interministérielle à l’encadrement supérieur de l’État, sa lettre de mission pour les prochaines années. Elle comprend six priorités, comme le pilotage des lignes directrices de gestion interministérielles, la détection des talents et l’incitation à la mobilité des cadres dirigeants. La Diese devra aussi élaborer un référentiel de compétences commun à ces agents.

Lire la suiteLire la suite

#présidentielleEffectifs, rémunération, attractivité… les propositions de quatre candidats pour la fonction publique (débat AEF info)

18/02/2022 18:26 - Dépêche n° 668071

Quelle politique mener en termes d’effectifs publics ? Où supprimer ou créer des postes ? Comment les financer ? Que prévoir pour améliorer les rémunérations ? Ces questions ont été posées à Ugo Bernalicis, député LFI du Nord, représentant de Jean-Luc Mélenchon ; Thomas Cazenave, pour la majorité présidentielle ; Othman Nasrou, premier vice-président de la région Île-de-France, pour la candidate LR Valérie Pécresse ; et Carine Petit, maire du XIVe arrondissement de Paris, pour le candidat du pôle écologiste Yannick Jadot, lors d’un débat organisé le 18 février 2022 dans le cadre des "Vendredis AEF info de la présidentielle".

Lire la suiteLire la suite

MISE À JOURRéforme de l’apprentissage dans les collectivités locales : où en est-on ? Un webinaire AEF info le 11 mars

11/02/2022 17:43 - Dépêche n° 667598

Depuis le 1er janvier 2022, un nouveau système de financement de l’apprentissage a été mis en place dans la fonction publique territoriale. 100 % des coûts de formation sont désormais pris en charge par le CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale) qui va recevoir une subvention de l’État, de France compétences, en plus d’une nouvelle taxe d’apprentissage payée par les collectivités locales. Comment se met en place ce nouveau dispositif ? Avec quelles conséquences ? Pour y voir plus clair, AEF info organise le 11 mars à 11 heures un webinaire. Les inscriptions sont ouvertes.

Lire la suiteLire la suite

DÉCRYPTAGESalaires, carrière, QVT, promotion… Quelles sont les recettes des collectivités locales pour améliorer leur attractivité ?

04/02/2022 18:41 - Dépêche n° 666629

Malgré la mise en lumière de son utilité et de son engagement depuis le début de la crise sanitaire, la fonction publique reste confrontée à un déficit d’attractivité. Départs dans la fonction publique hospitalière, postes restants vacants, concours qui ne font pas le plein… la crise est sévère et à la hauteur du mécontentement des agents publics, notamment les plus précaires, qui ne cessent de dénoncer des conditions de travail dégradées et des rémunérations insuffisantes. Revalorisation des agents de catégories C, télétravail, promotion des offres d’emploi et de la "marque employeur", diversification des recrutements, action sociale… Le gouvernement a commencé à mettre en place une série de mesures mais l’équation est particulièrement compliquée pour les collectivités locales dont les métiers sont souvent peu connus et valorisés. Tour d’horizon de plusieurs stratégies locales.

Lire la suiteLire la suite

INFOGRAPHIELes recrutements d’apprentis dans la fonction publique en hausse de 4 % en 2020, tirés par l’enseignement supérieur

01/02/2022 18:41 - Dépêche n° 666965

En 2020, 14 850 nouveaux contrats d’apprentissage ont été signés dans la fonction publique, soit une hausse de 4 % par rapport à 2019, d’après une note de la DGAFP publiée le 28 janvier. Cette évolution est pour l’essentiel due à la fonction publique territoriale qui reste de loin le principal recruteur. Autre enseignement de l’étude, le nombre d’apprentis qui préparent un diplôme du supérieur a bondi en deux ans, dans les trois versants.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreComment garantir l’employabilité des agents publics ? Les pistes de Sofaxis

26/01/2022 09:08 - Dépêche n° 666517

"Assurer l’employabilité, c’est d’abord faire en sorte que les agents se sentent bien dans un emploi qui leur permet d’avoir du sens et dans un environnement sécurisé", souligne le courtier en assurances Sofaxis, dans une note sur les "absences longues sous l’influence de l’âge", publiée le 25 janvier 2022. Pour réduire l’usure professionnelle et ainsi l’absentéisme, il préconise de valoriser les compétences des personnels et la qualité du travail et d’offrir des espaces d’échanges sur le travail.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreÀ Saint-Denis, la ville se lance dans l’externalisation du nettoyage des écoles, malgré la vive opposition des syndicats

25/01/2022 12:46 - Dépêche n° 666395

La mairie de Saint-Denis, dirigée par le socialiste Mathieu Hanotin, a présenté le 19 janvier 2022 son projet d’externalisation d’une quarantaine de postes à la direction des sports. Le recours à un prestataire privé est également prévu pour l’entretien de certaines écoles. Dans les deux cas, l’objectif est de réduire les coûts et d’améliorer la qualité du service rendu, les agents concernés étant fréquemment absents. Cette réforme suscite de vives protestations parmi les syndicats et l’ancienne majorité communiste qui dénoncent un "plan social".

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEW"Nous devons adapter notre politique de recrutement pour rester attractifs" (Pierre Moscovici, Cour des comptes)

24/01/2022 09:58 - Dépêche n° 666320

"Avec la fin du recrutement direct par l’ENA, mais aussi avec l’émergence de nouveaux besoins, de nouvelles compétences, de nouvelles expertises […], nous devons adapter notre politique de recrutement pour rester attractifs, compétitifs alors qu’une certaine guerre des talents fait rage sur certains métiers en tension", déclare Pierre Moscovici, Premier président de la Cour des comptes, dans une interview à AEF info, interrogé mi-janvier 2022 sur la phase 2 du plan "JF 2025 et sur les conséquences de la réforme de la haute fonction publique sur la politique de recrutement des juridictions financières. Communication RH, mobilité, promotion interne, formation continue, organisation du travail face à la crise sanitaire… Pierre Moscovici détaille les priorités RH pour 2022. Le Premier président explique également comment va se traduire la réforme du régime unifié de responsabilité financière.

Lire la suiteLire la suite

DÉCRYPTAGEAttractivité, open data, chantiers informatiques… L’ancien Dinum Nadi Bou Hanna défend son bilan sur LinkedIn

17/01/2022 18:50 - Dépêche n° 665954

En trois ans, la Dinum a construit "un plan d’action pour développer l’attractivité de l’État employeur du numérique" couvrant les questions de rémunération, de marque employeur ou encore de soutien aux femmes du numérique", affirme Nadi Bou Hanna, le directeur interministériel du numérique, dans un long billet publié sur le réseau social professionnel LinkedIn, la veille de son départ du ministère, le 14 janvier 2022. Il reconnaît qu’il reste à mener une réflexion sur "les filières de fonctionnaires spécialistes du numérique".

Lire la suiteLire la suite

Accès libreDatactivist pointe le manque de moyens pour appliquer les feuilles de route ministérielles sur l’open data

14/01/2022 09:00 - Dépêche n° 665238

"L’ouverture des données est un thème prioritaire mais dont le cadre d’action décrit n’est pas toujours très clair", remarque Datactivist, une coopérative dédiée à l’open data qui s’est intéressée début janvier 2022 aux feuilles de routes ministérielles présentées en septembre 2021. Elle remarque qu’en ce qui concerne l’ouverture des données, les moyens "manquent" : "Il est difficile de distinguer comment précisément les administrations comptent s’y prendre pour réaliser les engagements de qualité." Elle regrette également le manque de coopération avec la société civile.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLa réforme des 1 607 heures est "profondément régressive", dénonce Stéphane Troussel, président de la Seine-Saint-Denis

13/01/2022 09:04 - Dépêche n° 665559

La réforme visant à augmenter le temps de travail dans les collectivités locales est "profondément régressive", affirme Stéphane Troussel, le président socialiste du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, en décembre 2021. La collectivité, qui compte environ 7 900 agents, doit supprimer son régime dérogatoire aux 35 heures d’ici au 1er janvier 2023. Dans son courrier adressé au gouvernement, l’élu local n’envisage toutefois pas de s’affranchir de la loi Dussopt, mais demande une compensation financière à l’État pour maintenir l’attractivité de la collectivité.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLes nouvelles relations entre CFA, France compétences et le CNFPT cadrées dans un projet de décret

11/01/2022 18:43 - Dépêche n° 665579

Un projet de décret fixe les nouvelles modalités de versement par le CNFPT aux CFA des frais de formation des apprentis employés par les collectivités locales. Présenté devant la commission nationale de la négociation collective le 18 janvier 2022, le texte découle de la dernière réforme du financement de l’apprentissage public prévue par la loi de finances pour 2022. Le projet de décret conditionne le financement des CFA à un accord signé avec le CNFPT et précise le périmètre des frais couverts. Le plafond de la contribution annuelle de France compétences au CNFPT est fixé à 15 M€.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreL’allongement du temps de travail entre en vigueur à la ville de Paris

04/01/2022 10:11 - Dépêche n° 665079

Le nouveau règlement sur le temps de travail des personnels est entré en vigueur à la ville de Paris le 1er janvier 2022. Adopté mi-décembre, il prévoit le retour aux 1 607 heures pour les agents (hors sujétion) et la suppression de huit jours de congé. La création d’une sujétion de trois jours de congé supplémentaires a, elle, été suspendue par le tribunal administratif.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreHaute fonction publique, catégorie C, apprentissage… ce qui change au 1er janvier 2022 pour les agents publics

31/12/2021 12:59 - Dépêche n° 664910

Plus que les années précédentes, le changement de millésime s’accompagnera en 2022 de l’entrée en vigueur de nouvelles mesures sociales et RH pour les agents publics. Revalorisation des agents de catégorie C et de l’indice minimal de traitement, réforme de la haute fonction publique, santé au travail, protection sociale complémentaire, transposition des mesures du Ségur de la santé… Tour d’horizon des nouvelles dispositions applicables à compter du 1er janvier 2022.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLa qualité des candidatures au poste d’administrateur civil progresse mais reste trop standardisée

29/12/2021 09:00 - Dépêche n° 664728

À quelques jours de la suppression du corps des administrateurs civils, qui va intégrer au 1er janvier 2022 le nouveau corps des administrateurs de l’État, la DGAFP a publié le 23 décembre 2021 le rapport du comité de sélection des candidats pour la procédure du tour extérieur au titre de 2021. S’il se montre moins sévère que dans ses rapports de 2019 et de 2020 sur la qualité des candidatures, le comité estime que les CV restent "souvent médiocres" et les lettres de motivation standardisées. Il relève également une nouvelle baisse des candidatures.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEW"La réforme de la haute fonction publique présente encore beaucoup trop de zones d’ombre" (T. Duclaux, président du G16)

27/12/2021 09:46 - Dépêche n° 664770

Passage entre le privé et le public, fonctionnalisation, contractuels, seconde partie de carrière… Si la réforme de la haute fonction publique "est une très bonne chose" et prévoit plusieurs points "positifs", elle "présente encore beaucoup trop de zones d’ombre", estime Thierry Duclaux, président du G16 (1), dans une interview à AEF info, fin décembre 2021. Il juge notamment la configuration de la Délégation interministérielle à l’encadrement supérieur de l’État "quelque peu légère par rapport à l’ampleur de la tâche", et regrette "l’absence d’attribution d’un diplôme" par l’INSP, qui sera créé au 1er janvier 2022. Concernant la mission Berger-Guillou-Lavenir sur la réforme des corps techniques, Thierry Duclaux plaide pour le maintien des quatre grands corps et la mise en place de statuts semblables et de grilles de rémunération similaires afin de faciliter les mobilités.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEWMettre l’accent sur la prévention est "essentiel" en matière de santé au travail (O. Ducrocq, président de l’ANDCDG)

21/12/2021 16:49 - Dépêche n° 664540

Il est essentiel de mettre "l’accent sur la prévention, avant la réparation" en matière de santé au travail, estime Olivier Ducrocq, le nouveau président de l’association des directeurs de centres de gestion (ANDCDG), interrogé par AEF info en décembre 2021 sur les effets de l’ordonnance santé-famille de novembre 2020. Le directeur du CDG 69 (Rhône) juge intéressant le principe d’un fonds mutualisé entre collectivités territoriales pour faciliter la reconversion des agents territoriaux. S’agissant de la PSC (protection sociale complémentaire), il juge cette réforme "très positive". Elle va, selon lui, permettre aux employeurs de "piloter avec les opérateurs leur politique de santé".

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEW"La voie professionnelle devrait être la voie normale d’accès à la haute fonction publique" (G. Hermitte, M. Ballereau, ENA3C)

16/12/2021 13:49 - Dépêche n° 664217

Les orientations du rapport Bassères sur la préfiguration de l’INSP "vont dans le bon sens avec le souhait de rendre plus attractives les carrières publiques longues pour des praticiens du privé et de la société civile. […] Nous défendons une approche plus globale d’une dialectique voie étudiante-voie professionnelle moins centrée sur la distinction privé-public", estime Guillaume Hermitte, le président de l’association ENA3C (qui regroupe d’anciens élèves de l’ENA issus du 3e concours) dans une interview à AEF info, ce 16 décembre 2021. Pour l’ENA3C, la voie professionnelle devrait constituer la voie normale d’accès à la haute fonction publique, "pour une administration davantage tournée vers l’action". Son vice-président Michel Ballereau souligne de son côté la nécessité d’octroyer plus de marges de manœuvre budgétaires aux managers.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEWRéforme de la PSC : "Le futur cadre ne doit pas altérer les mécanismes actuels de solidarité" (Éric Chenut, Mutualité)

14/12/2021 11:42 - Dépêche n° 663988

Le futur cadre prévu par la réforme de la protection sociale complémentaire dans la fonction publique "ne doit pas altérer" les mécanismes de solidarité "construits au fil des précédentes décennies" entre mutuelles, agents, syndicats et employeurs publics "pour coller au mieux au statut et aux situations", estime Éric Chenut, président de la FNMF, ce 14 décembre 2021, dans une interview à AEF info. Mutualité, MFP et MGEN ont récemment adressé leurs propositions en matière de solidarités actifs-retraités à la ministre de la Fonction publique. Éric Chenut souligne aussi la nécessité du couplage santé-prévoyance alors que "le coût du manque de couverture actuelle en prévoyance dans la fonction publique est de l’ordre de 3,5 Md€". Il juge par ailleurs insuffisant le taux de 0,5 % de la cotisation des actifs pour financer les actions de prévention prévu par le projet d’accord.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreMalgré une forte opposition des syndicats, la région Île-de-France veut supprimer les bureaux individuels en 2022

13/12/2021 10:00 - Dépêche n° 663883

Le conseil régional d’Île-de-France prévoit de généraliser l’an prochain les bureaux partagés pour ses 1 800 agents du siège. Environ 30 % des effectifs sont déjà concernés. Dans un contexte de télétravail développé, l’objectif est de "rapprocher les gens", explique Fabienne Chol, la DRH. Cette réorganisation suscite une vive opposition des syndicats qui s’inquiètent d’une dégradation de la santé physique (TMS) et mentale (RPS) des agents.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEWRéorganisation territoriale de l’État : "Les 3/4 des chantiers de convergence ont été atteints" (Olivier Jacob, DMAT)

07/12/2021 09:20 - Dépêche n° 663469

L’objectif des chantiers de convergence "est d’harmoniser la gestion administrative des agents. […] À ce jour, à peu près les trois quarts des chantiers lancés ont été atteints sur des sujets très concrets", précise Olivier Jacob, DMAT (directeur de la modernisation de l’administration territoriale) et secrétaire général adjoint du ministère de l’Intérieur, dans une interview à AEF info, le 7 décembre 2021. Le ministère compte désormais avancer sur l’harmonisation des systèmes d’information RH et l’unification du versement de l’indemnité télétravail et du forfait PSC de 15 euros. Outre un point d’étape sur le plan d’actions lancé en octobre pour les SGC, pour lesquels une charte est en projet, Olivier Jacob se veut rassurant sur les conséquences du Psate 2022-2025 pour les agents. Il explique aussi l’objectif des marges de manœuvre accrues octroyées aux préfets en matière de gestion RH.

Lire la suiteLire la suite

Découvrez notre service d’information

AEF info est un media professionnel de référence qui comprend cinq rédactions spécialisées couvrant 18 thématiques. C’est un outil de travail numérique, qui délivre une information stratégique en temps réel produite par nos journalistes spécialisés.

Notre valeur ajoutée réside dans la qualité de nos informations précises, vérifiées et réactives.


80

journalistes spécialisés permanents

20 000

lecteurs

2 000

organisations abonnées

25 000

dépêches par an

97 %

d’abonnements reconduits par an