Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Agence d'informations spécialisées

Revenir en haut de la page

Accès libreQuels leviers pour attirer et fidéliser des compétences dans la cyber ? (FIC 2022)

24/06/2022 18:53 - Dépêche n° 675094

La pénurie des talents dans la cybersécurité "devient le sujet numéro 1" pour les entreprises, déclare Nolwenn Le Ster, directrice cybersécurité de Capgemini, lors du FIC, le 8 juin 2022. Alors que plusieurs milliers de postes sont à pouvoir en France, celle qui est aussi présidente du comité cybersécurité de Numeum souligne la "volonté collective de la filière" de travailler sur son attractivité. En compagnie d’autres professionnels, dont des représentantes de l’Anssi et de l’Apec, elle évoque plusieurs leviers : image, conditions de travail, nouveaux modes de formation ou de contrats, etc.

Lire la suiteLire la suite

URGENTLa composition du gouvernement d’Élisabeth Borne

20/05/2022 17:51 - Dépêche n° 673300

Le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, a annoncé le 20 mai 2022 la composition du gouvernement nommé, "sur proposition de la Première ministre chargée de la Transition écologique, Élisabeth Borne", par le président de la République, Emmanuel Macron. Nommée à Matignon le 16 mai dernier (lire sur AEF info), Élisabeth Borne est chargée de conduire la nouvelle politique de l’exécutif. La composition du gouvernement pourrait évoluer à l’issue des résultats des élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Il compte 17 ministres, 6 ministres délégués et 4 secrétaires d’État.

Lire la suiteLire la suite

URGENTÉlisabeth Borne est nommée Première ministre d'Emmanuel Macron

16/05/2022 18:21 - Dépêche n° 671975

La ministre sortante du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Élisabeth Borne est nommée Première ministre, lundi 16 mai 2022. Deuxième femme à occuper ce poste depuis Édith Cresson, qui avait officié de mai 1991 à avril 1992, elle succède, pour ce nouveau quinquennat d’Emmanuel Macron, à Jean Castex qui avait remis sa démission et celle de son gouvernement à 17 heures. La passation de pouvoir pourrait intervenir en début de soirée et l’annonce du gouvernement d’ici mercredi. Pour mémoire, Emmanuel Macron avait annoncé que le Premier ministre serait directement en charge de la "planification écologique" avec deux ministres dédiés. À noter qu’elle pourrait devoir céder sa place, selon les résultats des élections législatives des 12 et 19 juin prochains où elle est candidate.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEW"Le mariage heureux de l’homme et de la technologie va booster le marché de la sécurité" (Benoît Pédoussaut, Seris)

24/02/2022 11:40 - Dépêche n° 667683

"Je suis convaincu que le mariage heureux de l’homme et de la technologie, dans l’intérêt du client, va booster le marché", déclare Benoît Pédoussaut, président du comité exécutif de Seris, dans une interview à AEF info. Depuis sa nomination en octobre dernier, il met en œuvre un projet de "transformation" du groupe de sécurité privée visant notamment à "démultiplier" la capacité opérationnelle des agents par l’utilisation de technologies – vidéo, drones, robots, traitement de données. Après avoir réalisé un chiffre d’affaires de 650 millions d’euros en 2021, Seris a l'ambition d’atteindre un milliard d’euros d’ici cinq ans, "dont une moitié en croissance organique et l’autre moitié par des acquisitions", affirme Benoît Pédoussaut. Le groupe souhaite sortir de la compétition par les prix en adoptant un "positionnement premium", et en se recentrant "sur les industries à forts enjeux".

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEWPour le chercheur Guillaume Gormand, "critiquer la vidéosurveillance, c’est s’attaquer à une religion"

10/12/2021 09:30 - Dépêche n° 663759

La vidéosurveillance aide-t-elle à élucider des enquêtes ? Guillaume Gormand, docteur en administration publique, a souhaité répondre à cette question dans une étude commandée par le CREOGN et présentée ce jeudi à Paris à l’occasion d’un atelier de recherche de la gendarmerie. L’enseignant à Sciences Po Grenoble a évalué des systèmes de vidéosurveillance de quatre territoires de la métropole grenobloise, en lien avec des gendarmes de l’Isère. Résultat : sur 1 939 cas étudiés, 22 enquêtes élucidées ont bénéficié du concours d’images de caméras, soit 1,1 % des cas du panel. Si l’étude ne peut tirer des conclusions générales sur la vidéosurveillance, l’enseignant-chercheur du Cerdap² explique à AEF info vouloir voir ces évaluations se multiplier en France. Une gageure selon lui, tant la vidéosurveillance s’enlise dans un débat idéologique : "On n’écoute pas les scientifiques. Les défenseurs de la vidéosurveillance ne veulent pas entendre des discours comme le mien."

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEW"Le temps est venu de faire de l’entreprise un maillon fort de la chaîne de sécurité" (Stéphane Volant, CDSE)

09/12/2021 15:12 - Dépêche n° 663200

"Il faut prendre acte du rôle croissant des entreprises, petites, moyennes ou grandes dans la chaîne de sécurité et fixer des règles d’encadrement", déclare Stéphane Volant, président du CDSE (Club des directeurs de sécurité des entreprises), dans une interview à AEF info. Une semaine avant le colloque annuel de l’association (1), il exprime ses attentes vis-à-vis de la future loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur, qui pourrait, selon lui, venir consacrer les relations entre les entreprises et l’État, notamment en termes de "partage du secret". "Peut-être faudrait-il instaurer un statut d’OIV 'light', moins prescriptif, moins coûteux", estime également Stéphane Volant. "Il y a aussi probablement plus de connexions à établir entre les différents outils", ajoute le président du CDSE en évoquant la radicalisation et la vidéosurveillance.

Lire la suiteLire la suite

MISE À JOUR"(R)évolution des métiers et des compétences : les dispositifs de reconversion à la hauteur des enjeux ?" (Colloque NVP du 10 novembre)

03/11/2021 08:00 - Dépêche n° 660815

Dans le cadre de la 8e édition de l’événement annuel "Nouvelle Vie Professionnelle" se tiendront, le 9 novembre 2021, le salon grand public sur la reconversion porté dans toute la France par la Journée nationale de la Reconversion, créée par le groupe AEF info en 2014 et, le lendemain, un colloque sur le thème au cœur de l’actualité. Cette journée professionnelle sera ouverte par la ministre du Travail, Élisabeth Borne, et clôturée par Carine Seiler, Haut-commissaire aux Compétences. L’après-midi se tiendront en parallèle trois ateliers experts interactifs en présence de représentants de la DGEFP, de la CDC et du Medef.

Lire la suiteLire la suite

ÉVÉNEMENT GROUPE AEFTalents For The Planet, le 1er salon grand public Métiers, Formations, Emplois à impact : rendez-vous demain à La Défense

20/10/2021 15:53 - Dépêche n° 660855

À la veille de la COP 26 et après le succès de son forum digital dédié aux formations spécialisées et aux métiers du développement durable en mars dernier, Groupe AEF info et sa filiale Produrable lancent demain jeudi 21 octobre 2021, le 1er événement Métiers, Formations et Emplois à impact, Talents For The Planet, à l’espace Grande Arche, Paris La Défense. Avec plus de 70 partenaires, l’événement rassemble les acteurs incontournables de la transition écologique et sociétale : les entreprises déjà engagées, les centres de formation, grandes écoles et universités, associations, think tanks.

Lire la suiteLire la suite

REPORTAGEAu Forum international de la cybersécurité, le hacking éthique prend ses marques

14/09/2021 14:05 - Dépêche n° 658430

Au FIC (1) qui s’est tenu à Lille du 7 au 9 septembre 2021, les hackeurs sont entrés par la grande porte. L’entreprise d’intelligence économique, d’affaires internationales et de cybersécurité Avisa Partners a organisé l’EC2, l’European Cyber Cup, une compétition de hacking éthique. Une aubaine pour les geeks amoureux de la prouesse technique, mais aussi pour les recruteurs du privé comme du public. Cette activité autrefois crainte, parfois amalgamée à la cybercriminalité, semble trouver pleinement sa place au sein de la filière cybersécurité, au point d’en devenir la vedette. Une "revanche" pour certains hackeurs, qui regrettent néanmoins un regard toujours méfiant à leur égard.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreComment le secteur français de l’énergie se prépare à une cyberattaque

10/09/2021 17:50 - Dépêche n° 658289

Que se passerait-il si l’industrie de l’énergie en France était victime d’une cyberattaque ? Plusieurs dirigeants de ce secteur se penchaient sur ce scénario pendant le FIC (1) qui s’est tenu à Lille du 7 au 9 septembre 2021. Depuis le cybersabotage de centrifugeuses nucléaires iraniennes en 2011, les attaques d’ampleur se sont multipliées, touchant l’Ukraine ou encore les États-Unis. Si l’Anssi est confiante quant à la robustesse des systèmes informatiques des groupes énergétiques en France, elle reste prudente face à la sophistication croissante des cybercriminels et à leur capacité à déstabiliser des opérateurs d’importance vitale.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreEncore en phase d’installation, le Campus cyber commence à essaimer dans les régions, dont les Hauts-de-France

10/09/2021 16:52 - Dépêche n° 657789

"Nous voulons utiliser la marque et la dynamique du Campus cyber pour faire émerger des pôles de compétences et de sensibilisation partout sur le territoire", annonce le secrétaire d’État chargé de la Transition numérique, Cédric O, lors du FIC (1), jeudi 9 septembre 2021. Alors que le Campus cyber, souhaité par le chef l’État, doit ouvrir ses portes dans les prochains mois à La Défense, les autorités voient déjà plus grand et encouragent le développement de satellites régionaux. La région des Hauts-de-France, notamment, devrait bientôt annoncer son projet, avec la métropole de Lille.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEW"La cybersécurité doit être offensive" (Yassir Kazar, Yogosha)

08/09/2021 19:22 - Dépêche n° 658116

"Aujourd’hui, personne n’est épargné par les cyberattaques, nous allons tous y passer. Ceux qui ont fait des simulations d’attaque auront plus de chances de s’en sortir", assure Yassir Kazar, dans une interview accordée à AEF Info. Le directeur général de Yogosha, plateforme crowdsourcée de cybersécurité fondée en 2015, fait le lien entre une communauté de hackers sélectionnés rigoureusement et des entreprises qui souhaitent tester leurs systèmes. Il se félicite de voir le hacking éthique occuper une place grandissante au sein du FIC (1). Thales Digital Factory, Bouygues Telecom, Société générale, Veolia, Cdiscount ou encore le ministère des Armées, ont déjà mis les défenses de leurs applications à l’épreuve pour détecter leurs failles, et les corriger. Si les mutations induites par la crise sanitaire et les confinements profitent à la menace cyber, Yassir Kazar voit l’époque comme un défi.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEWCyber : "Les travaux pour la création d’un service police-gendarmerie sont engagés" (Marc Boget, Comcybergend)

06/09/2021 17:59 - Dépêche n° 657942

"À la demande du ministre de l'Intérieur, le directeur général de la gendarmerie nationale a lancé les travaux visant à la création d’un service à compétence nationale police-gendarmerie rattaché au Comcybergend". C’est ce qu’annonce le général Marc Boget, commandant de la gendarmerie dans le cyberespace, dans un entretien accordé à AEF info. Alors que le FIC commence mardi 7 septembre 2021 à Lille (1), il précise que la gendarmerie a pour objectif d’arriver "à un triplement" de ses capacités cyber, avec "en ligne de mire les JO 2024". Dans le cadre de la transformation numérique de la gendarmerie et du plan Gend 20-24, il souligne que "désormais, 40 % des officiers au minimum sont recrutés avec un profil scientifique", tandis que des "e-compagnies intègrent environ 25 % de formation dans le domaine numérique", contre 8 à 9 % dans une compagnie de gendarmerie standard.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreCécilia Pandolfi, correspondante d’AEF info en Rhône-Alpes Auvergne, est décédée

15/06/2021 18:26 - Dépêche n° 654013

C’est avec une immense tristesse et un effet de sidération que nous avons appris le décès de Cécilia Pandolfi aujourd’hui, 15 juin 2021. Cécilia, qui aurait eu 40 ans cet été, était correspondante d’AEF info pour l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche en Rhône-Alpes Auvergne depuis 13 ans. Solide et pleine d’énergie pendant toutes ces années, elle a toujours fait preuve de rigueur journalistique et de ténacité. Tous les acteurs de sa région reconnaissaient son professionnalisme, son expertise et sa connaissance des enjeux.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLa commission des Lois de l’Assemblée adopte le projet de loi renseignement, amendé sur plusieurs points

21/05/2021 18:12 - Dépêche n° 652560

La commission des Lois de l’Assemblée nationale a adopté, jeudi 20 mai 2021, le projet de loi relatif à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement, déposé par le gouvernement le 28 avril dernier, en le modifiant sur plusieurs points. Elle précise notamment la procédure de prolongement des Micas et limite le renouvellement des périmètres de protection. Le contrôle parlementaire en matière de prévention du terrorisme est renforcé et la durée de conservation des données est harmonisée. L’examen du texte en séance publique est prévu à partir du 1er juin prochain.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLes futurs pistolets à impulsion électrique de la police ne seront pas reliés aux caméras-piétons

26/04/2021 19:06 - Dépêche n° 650994

7 000 pistolets à impulsion électrique devraient être livrés dans le courant de l’été 2021 à la police selon les informations obtenues par AEF info. Le modèle choisi est le même que pour la gendarmerie : il s’agit du T7, fabriqué par Axon. Pour l’utiliser, les policiers devront suivre une formation sur deux jours. Contrairement à ce qu’affirmait le ministère de l’Intérieur dans un courrier rendu public le 1er avril 2021, l’utilisation de ces pistolets ne sera pas associée au déclenchement d’une caméra. Le marché des caméras-piétons a d’ailleurs été attribué à une autre entreprise, Motorola.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEWDrones : "L’Europe est en train de prendre du retard" (Guilhem de Marliave, cofondateur d’Elistair)

12/04/2021 15:58 - Dépêche n° 650095

"La France a été très précurseur en matière de drones, en mettant en place une réglementation très tôt, dès 2012. Mais nous sommes en train de perdre cette avance, face à des concurrents chinois qui se développent très vite. Les États-Unis ont réagi, l’Europe est en train de prendre du retard". C’est ce que déclare Guilhem de Marliave, cofondateur avec Timothée Penet de la société Elistair, dans un entretien à AEF info. Son entreprise, basée près de Lyon et qui équipe notamment la DGA, la PAF et la gendarmerie, est pionnière en matière de drones filaires, qui permettent une autonomie plus longue que les drones traditionnels. L’ancien élève de l’École centrale de Lyon revient sur la création d’une antenne d’Elistair aux États-Unis pour se rapprocher de ce marché où l’usage des drones est en expansion. Sa société vient de réaliser une nouvelle levée de fonds, à hauteur de 5 millions d’euros.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLe GES lance un "plan national" pour favoriser le recrutement de 20 000 alternants dans la sécurité privée d'ici 2024

03/02/2021 18:03 - Dépêche n° 644778

Le GES (Groupement des entreprises de sécurité) lance, mardi 2 février 2021, un "plan national" visant à "accompagner et favoriser l’embauche de 20 000 alternantes et alternants dans le secteur de la sécurité privée pour les quatre années à venir". Alors que le gouvernement encourage le développement de l’apprentissage, l’organisation patronale de surveillance humaine souhaite que le secteur puisse prendre ce virage. Or, actuellement, la réglementation propre à la sécurité privée complexifie le recours à cette modalité de formation. Le GES demande donc une évolution réglementaire préalable.

Lire la suiteLire la suite

ÉVÉNEMENT GROUPE AEFAEF info et Produrable lancent "Talents for the Planet" sur les métiers, la formation et l’emploi du développement durable

01/02/2021 16:44 - Dépêche n° 644643

Forts de leur expertise en matière de salons et de leur connaissance des enjeux du développement durable, le groupe AEF info et sa filiale Produrable lancent, au premier semestre 2021, "Talents For The Planet", un événement sur les métiers, les formations et l’emploi de ce secteur stratégique. Il sera décliné en deux temps : du 17 au 20 mars, un forum digital centré principalement sur les formations spécialisées ; le 17 juin, un salon sur l’emploi, la formation et les métiers associés du développement durable, de l’écologie et de la RSE.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusCrise sanitaire : des établissements de santé sanctuarisés, et des violences spécifiques

22/01/2021 16:51 - Dépêche n° 643988

Des soignants menacés par des opposants à la vaccination, insultés, frappés pour avoir exigé le port du masque, des frustrations et de l’agressivité liées aux interdictions de visite, à l’obligation de respect des gestes barrières ou aux délais d’attente, le tout sur fond d’épuisement des personnels, de plans blancs prolongés et de réorganisation profonde des services : la crise sanitaire due au Covid-19 fait émerger de nouvelles problématiques au sein des établissements de santé, et pousse les directions sécurité-sûreté à repenser leurs organisations pour réduire les risques de contamination, tout en anticipant les violences.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLes fausses informations, un enjeu de sécurité nationale ?

24/12/2020 15:55 - Dépêche n° 642363

Les fausses informations, nouvel enjeu de sécurité ? Les experts invités mi-décembre au forum Cyberdéfense & Stratégie – organisé par le commandement de la cyberdéfense du ministère des Armées – ont débattu autour de ce thème, avec un constat : les géants du numérique doivent être régulés, mais la France ne peut agir seule. Les espoirs se tournent vers l’Union européenne et le Digital Service Act. Mais confier à l’État et aux pouvoirs publics le contrôle des "fake news" reviendrait à de la censure, et le déléguer aux plateformes à court-circuiter la justice, estiment plusieurs intervenants.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEW"Les policiers municipaux resteront armés" (Yannick Ohanessian, adjoint à la Sécurité de la mairie de Marseille)

26/10/2020 17:23 - Dépêche n° 638433

"Nous avons évolué sur la question de l’armement", déclare Yannick Ohanessian, adjoint à la maire de Marseille, Michèle Rubirola (Printemps marseillais), en charge de la tranquillité publique, la prévention, la sécurité et l’espace public. Les 428 policiers municipaux de la ville "sont armés depuis plusieurs années et se sentent rassurés par le port d’armes létales. Ils le resteront donc", ajoute-t-il dans un entretien à AEF info. L’élu revient par ailleurs sur l’ensemble de la politique que la nouvelle majorité de la cité phocéenne entend mettre en œuvre en matière de sécurité locale.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreCe que l’on sait du contexte de l’attentat de Conflans-Saint-Honorine, selon le procureur national antiterroriste

17/10/2020 20:27 - Dépêche n° 637960

"C’est un enseignant qui a été assassiné pour le travail accompli, mais c’est aussi la liberté de penser, la liberté d’expression […] qui ont été atteintes", déclare samedi 17 octobre 2020, le procureur national antiterroriste, Jean-François Ricard. Il s’est exprimé sur l’enquête ouverte après la décapitation d’un enseignant d’un collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). "De nombreuses investigations doivent encore être réalisées", prévient le procureur. Il donne également plusieurs éléments concernant l’enseignant victime et ses cours qui ont précédé l’attentat.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreDans les Yvelines, le projet de mutualisation de la vidéosurveillance se heurte au cadre légal

16/10/2020 19:13 - Dépêche n° 637283

Laurent Rochette, directeur général délégué du syndicat mixte Seine-et-Yvelines Numérique, pointe des obstacles juridiques à la mutualisation des dispositifs de sûreté, lors d’une réunion organisée par l’AN2V (Association nationale de la vidéoprotection), mardi 6 octobre 2020. Il regrette qu’en l’état actuel du droit, les flux vidéo des communes des Yvelines ne puissent pas être reliés au centre départemental de supervision des images. "Il y a lieu, sans doute, de rapprocher le terrain de positions qui pourraient être qualifiées d’un peu dogmatiques au regard des exigences actuelles."

Lire la suiteLire la suite

DÉCRYPTAGECaméras-piétons : Axon et Axis se préparent pour le futur marché public du ministère de l'Intérieur

05/10/2020 16:08 - Dépêche n° 636764

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé la généralisation du port des caméras-piétons dans les patrouilles de policiers et de gendarmes au premier semestre 2021. L’objectif : pacifier les relations entre les forces de l’ordre et la population, et apporter des preuves en cas de litige. Déjà près de 10 500 appareils ont été déployés depuis 2018, essentiellement au sein de la police nationale, mais les modèles en dotation concentrent les critiques des agents, qui s’équipent parfois par leurs propres moyens. D’après AEF info, le ministère de l'Intérieur est en train de préparer un nouvel appel d’offres, de manière à respecter le calendrier fixé par Gérald Darmanin. Les industriels s’y préparent. Axon vient de sortir un nouveau modèle "intelligent", tandis qu’Axis communications se lance sur le marché, avec une caméra basée sur une architecture ouverte.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEW"Le GPIS est une belle structure que nous devons continuer à moderniser" (Michael Sibilleau, nouveau directeur)

18/09/2020 15:50 - Dépêche n° 635939

"Le groupement parisien inter-bailleurs de surveillance est un outil intéressant pour trouver des solutions adaptées aux parcs immobiliers des bailleurs", estime Michael Sibilleau, nouveau directeur du GPIS, dans une interview à AEF info. Ancien directeur de cabinet du préfet de la Seine-Saint-Denis, il voit dans ses nouvelles fonctions "un beau challenge". Michael Sibilleau entend "continuer à moderniser" le groupement, dans la suite de l’élargissement de la tranche horaire de patrouille des agents et de la mise en service de l’application Galigeo. Cet outil de géo-décision a participé selon lui à l’optimisation du service et au doublement du nombre de logements sous le périmètre du GPIS. L’articulation avec la future police municipale parisienne, quant à elle, "reste à construire".

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusSûreté aéroportuaire : "Nous sommes les grands oubliés !" (Jean-Baptiste Thélot, Sesa)

17/06/2020 18:55 - Dépêche n° 629830

Le Sesa (Syndicat des entreprises de sûreté aérienne et aéroportuaire) souhaite des mesures d’aides complémentaires pour affronter les conséquences économiques de la chute du trafic aérien due aux conséquences de l’épidémie de Covid-19. "Nous demandons à l’État la prise en charge à 100 % du chômage partiel jusqu’à la fin de l’année, et qu’il prenne en compte nos coûts fixes", explique son président, Jean-Baptiste Thélot, dans une interview à AEF info. Il évalue les pertes d’exploitation à sept millions d’euros par mois, une situation "pas soutenable" pour les entreprises du secteur. Selon lui, "l’absence de réponse de l’État porte un risque de démantèlement du dispositif de sûreté". Le directeur général d’ICTS France s’inquiète également de la "frilosité des compagnies aériennes" et des voyageurs. "Nous sommes dans un cercle vicieux où l’offre et la demande ne se trouvent pas."

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusCyrille Maillet, directeur du Cnaps : "Le Cnaps est en ordre de bataille et se tient prêt pour les prochaines semaines"

09/06/2020 12:36 - Dépêche n° 628858

"J’ai décidé que l’activité du Cnaps allait reprendre de manière normale à partir du 15 juin", annonce son directeur, Cyrille Maillet, dans une interview à AEF info. Arrêt des contrôles, basculement en télétravail, séparation des équipes en deux… Le préfet revient sur les mesures prises au sein de l’établissement public depuis le début de la crise sanitaire. Pendant le confinement, "la principale difficulté a été l’instruction des demandes de titres", qui nécessite la consultation du casier judiciaire et des fichiers de police. Néanmoins, "toutes" les demandes reçues ont pu être traitées depuis la mi-mai. "Le Cnaps est en ordre de bataille sur sa mission de délivrance des titres, et nous nous tenons prêts à absorber le travail qui va probablement arriver dans les prochaines semaines." Il revient par ailleurs sur le cas d’un agent écroué dans le cadre d’une enquête antiterroriste.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirus"Il y a en France une non-reconnaissance du potentiel de la sécurité privée" (Patrick Senior, BSL sécurité)

05/06/2020 16:55 - Dépêche n° 628857

"En France, nous restons sur des schémas historiquement bas de facturation des prestations, et sur une non-reconnaissance par les pouvoirs publics du potentiel d’utilisation des services de la sécurité privée", constate Patrick Senior, P-DG de BSL sécurité, dans une interview à AEF info. Il regrette que les agents de sécurité privée, sur le terrain pendant la crise sanitaire, soient "très peu mis en avant ou valorisés". Par ailleurs, Patrick Senior estime qu’un an après la création du GES, la situation économique de la profession a peu évolué, d’autant plus que l’accord de revalorisation des salaires n’a pas été accompagné "d’une politique d’augmentation des tarifs". Le P-DG appelle en outre à une prise en compte plus homogène du coût des nouveaux équipements de protection dans la facturation des prestations. "Nous anticipons un résultat lamentable pour l’année 2020", déclare-t-il.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirus"Cette crise repositionne le directeur sécurité au centre de l’échiquier" (Olivier Hassid, PwC)

29/05/2020 19:37 - Dépêche n° 628739

"Cette crise est en train de repositionner le directeur sécurité au centre de l’échiquier avec un périmètre élargi", estime Olivier Hassid, associé chez PwC en charge du conseil en matière de sécurité et de sûreté, dans une interview à AEF info. À l’occasion de la publication par le cabinet d’audit d’une étude sur le déconfinement dans les espaces recevant du public, il souligne que la crise sanitaire est une occasion "de réinventer l’expérience client". "Le contexte peut permettre de repenser la gestion des flux, de repenser la relation des individus les uns aux autres, de repenser les questions de santé, de sécurité mais aussi de sûreté." Olivier Hassid évoque également l’apport de technologies comme les caméras thermiques, la biométrie ou les drones.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirus"Le Covid-19 va être a minima un révélateur des difficultés de mise en œuvre du continuum de sécurité" (Guillaume Farde)

15/05/2020 18:14 - Dépêche n° 627552

"La pandémie de Covid-19 va être a minima un révélateur des difficultés de mise en œuvre du continuum de sécurité, si ce n’est un accélérateur", estime Guillaume Farde, maître de conférences à Sciences Po, dans une interview à AEF info. Selon lui, la crise sanitaire a notamment mis en exergue "la faiblesse de la coordination" entre les acteurs de ce continuum. "Le ministère de l'Intérieur a souvent laissé les maires préciser seuls les modalités d’emploi de leur police municipale dans la crise, et la sécurité privée a fait ce qu’elle a pu, sans pouvoir toujours compter sur des directives claires de l’État." Guillaume Farde souligne que l’ensemble des acteurs, policiers et gendarmes comme policiers municipaux, entreprises et agents de sécurité privée, attendent une "feuille de route politique" du ministère de l'Intérieur. "Sa difficulté à faire de la prospective est une fragilité."

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusDéconfinement : "Nous travaillons à ramener la confiance sanitaire dans les hôtels" (Christian Flaesch, Accor)

14/05/2020 15:04 - Dépêche n° 627770

À l’heure du déconfinement, les directeurs de sécurité des entreprises sont en première ligne pour établir une stratégie de reprise des activités et l’adapter aux nouvelles normes de sécurité sanitaire. Christian Flaesch, directeur général sûreté-sécurité du groupe Accor, membre du CDSE, revient sur la gestion de crise et la stratégie définie au sein du groupe hôtelier, dans une interview accordée à AEF info. Il évoque notamment la question de l’approvisionnement en masques et les mesures de distanciation physiques mises en place. Il fait également part de sa réticence à l’égard de la prise de température à l’entrée des immeubles et des hôtels, dont l’usage n’a pas été recommandé par le ministère du Travail.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusAprès avoir participé au respect du confinement, le GPIS souhaite l’assermentation de l’ensemble de ses agents

12/05/2020 18:18 - Dépêche n° 627611

Masques, pédiluves, horaires aménagés… Pendant le confinement, le GPIS (Groupement parisien inter-bailleurs de surveillance) a été contraint de réorganiser ses services pour s’adapter à la pandémie de Covid-19. "Nous avons travaillé avec les élus du personnel et les salariés pour parvenir à un process pouvant les rassurer", explique son directeur, Christophe Pizzi. "La reprise des activités a été une véritable réussite", ajoute David Kaddour, secrétaire général de l’Unsa-GPIS (1). Alors qu’ils estiment avoir participé "indirectement" au respect des mesures de confinement, en intimant aux personnes squattant les cours et halls d’immeubles de quitter les lieux, Christophe Pizzi et David Kaddour font part du souhait de l’ensemble des agents du GPIS d’obtenir l’assermentation leur permettant de dresser des procès-verbaux.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusDominique Legrand, président de l'AN2V : "La caméra thermique est une passoire"

07/05/2020 20:20 - Dépêche n° 627452

"J’ai beau chercher une utilité pour l’usage de la thermographie appliquée au Covid-19, je n’y arrive pas. Donc avis défavorable." C’est la position que prend Dominique Legrand, président de l’AN2V (Association nationale de la vidéoprotection), dans une interview à AEF info. Le créateur de cette association, habituellement défenseur des nouvelles technologies, émet de nombreuses réserves sur la caméra thermique. Absence de détection des cas asymptomatiques et de certaines personnes contagieuses, coût induit pour l’acquisition d’un matériel de qualité, possible affaiblissement des autres mesures de protection… Ce dispositif peut s’avérer "dangereux" s’il est utilisé dans le cadre de la crise sanitaire, estime-t-il. Dominique Legrand n’écarte cependant pas tous les usages de cette technologie.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusAu ministère de l'Intérieur, la crise donne "un coup d’accélérateur" aux projets numériques et cyber

29/04/2020 16:36 - Dépêche n° 626871

Développement du télétravail, sécurisation des communications à distance, attestation numérique de déplacement dérogatoire… La direction du numérique et le ST(SI)2 ont dû réorganiser leurs tâches pour accompagner les personnels du ministère de l'Intérieur et de la gendarmerie dans leurs nouvelles missions, qu’elles soient administratives ou plus opérationnelles. Vincent Niebel, directeur du numérique au ministère de l'Intérieur, et le général Bruno Poirier-Coutansais, chef du ST(SI)2 confirment que la crise liée au Covid-19 a donné un "coup d’accélérateur" à certains projets et en a fait émerger de nouveaux. Olivier de Mazières, Dmisc, estime que la cybersécurité pourrait devenir un "levier de résistance et de résilience" pendant et après la crise.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirus"Nous sommes très amers du peu de cas qui est fait de la sécurité privée" (Frédéric Gauthey, président du GES)

21/04/2020 15:35 - Dépêche n° 626222

"Nous sommes très amers du peu de cas qui est fait de la sécurité privée", déclare Frédéric Gauthey, président du GES (Groupement des entreprises de sécurité), dans une interview à AEF info. Les agents de sécurité privée "font un travail remarquable", "nécessaire au bon fonctionnement de l’économie et des institutions", souligne-t-il. Or "du côté de l’État, il n’y a personne, en particulier au sein de notre ministère de tutelle, pour se féliciter du courage et du professionnalisme de nos salariés". Frédéric Gauthey évoque également les conséquences économiques de l’épidémie de Covid-19. "Certaines entreprises sont très touchées, et ont parfois un chiffre d’affaires proche de zéro", affirme-t-il, craignant des faillites. Le président du GES indique en outre que l’organisation patronale va "rapidement" faire des propositions au sujet de la prise de température par les agents de sécurité.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusTracking : "Ce que nous donnons aux sociétés américaines, nous ne le récupèrerons plus jamais" (Frans Imbert-Vier)

17/04/2020 15:13 - Dépêche n° 626180

"Ce que nous donnons aux sociétés américaines, nous ne le récupérerons plus jamais", prévient Frans Imbert-Vier, PDG de la société helvète Ubcom, spécialisée dans la cybersécurité et la souveraineté des données. Dans une interview à AEF info, il salue le travail de coopération entre la France, l’Allemagne et la Suisse pour la mise en place d’un système de "contact tracing" afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19, mais s’inquiète de l’initiative menée par les Gafam. Google et Apple proposent en effet une interface visant à faciliter le travail des gouvernements dans le développement d’une application de traçage numérique des contacts. Selon l’ancien directeur des systèmes d’information, passé par Apple et Omnicom, le gouvernement français doit se prémunir contre la tentation de la facilité, et donner la priorité absolue au développement d’une solution souveraine.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirus"Les agents de sécurité privée sont laissés à l'abandon" face à la crise du Covid-19 (Florent Le coq, CGT)

30/03/2020 16:41 - Dépêche n° 624840

"Rien n’est mis en place pour préserver la santé des agents de sécurité privée", déplore Florent Le coq, délégué CGT, dans une interview accordée à AEF info. Le responsable syndical regrette que les entreprises de sécurité privée n’arrivent pas à équiper leurs salariés en masques et produits désinfectants pour se protéger du Covid-19. "Nous sommes laissés à l’abandon", affirme-t-il, alors que l’encadrement intermédiaire des sociétés est en télétravail. Florent Le coq pointe également des "abus" en matière de droit du travail dans un contexte où les effectifs, de moins en moins nombreux, sont sursollicités pour sécuriser des bâtiments et les entrées de supermarchés. "Les agents répondent présent parce que c’est leur boulot, mais c’est comme ça qu’on va les achever." Il constate en outre qu'"aucune grande entreprise" n’a annoncé la mise en place d’une prime spéciale.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusPour veiller au respect des mesures de confinement, la police et la gendarmerie misent sur les drones

27/03/2020 09:13 - Dépêche n° 624288

Nice, Paris, Marseille, Pornic, le Grau-du-Roi, le lac du Bourget, la baie de Somme, les berges du Doubs… En de nombreux points du territoire, les services de gendarmerie et de police utilisent des drones pour veiller au respect des mesures de confinement instaurées par le gouvernement permettant de lutter contre la propagation du Covid-19. Deux principaux objectifs : repérer de potentiels contrevenants et faire de la prévention, lorsque les appareils sont munis d’un haut-parleur. Moins chers que les hélicoptères, les drones permettent d’avoir une large vision d’un territoire et d’accéder à des endroits reculés, soulignent les policiers et les gendarmes interrogés par AEF info.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusGéolocalisation, vidéosurveillance : des entreprises imaginent des solutions pour enrayer la propagation du Covid-19

26/03/2020 17:53 - Dépêche n° 624645

Traçage des malades et reconstitution de leur parcours, reconnaissance faciale des contrevenants aux consignes de sécurité… Face à l’épidémie de Covid-19, certains pays n’ont pas hésité à déployer des technologies de sécurité au service de la santé publique. En France, plusieurs entreprises proposent également leurs services. Orange, Two-i ou encore Onhys mettent à disposition des pouvoirs publics des outils statistiques ou des logiciels. La crise sanitaire actuelle pourrait faire progresser l’adoption de ces solutions, mais continue d’alerter les plus rigoureux défenseurs des libertés.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEWCoronavirus : "Le nombre d’hameçonnages a explosé" (Jérôme Notin, cybermalveillance.gouv.fr)

18/03/2020 19:28 - Dépêche n° 624078

"Le 16 mars nous avons alerté sur le risque accru de cyberattaques et de cyberescroqueries liées à la crise du coronavirus. Nous étions encore dans l’anticipation. Ce n’est plus le cas : hier nous avons enregistré une explosion du nombre de phishings", rapporte Jérôme Notin, directeur général de la plateforme cybermalveillance.gouv.fr, dans un entretien accordé à AEF info, mercredi 18 mars 2020. D’après un document interne, le nombre d’hameçonnages diagnostiqués par le dispositif d’aide a plus que doublé en deux jours. "Des plateformes se sont créées, proposant de générer des attestations sur l’honneur pour sortir de son domicile pendant le confinement. Elles collectent ainsi des données personnelles", alerte le directeur général. Le contexte de crise sanitaire rend les entreprises plus vulnérables, prévient-il, surtout celles n’étant pas acculturées aux questions de cybersécurité.

Lire la suiteLire la suite

EN BREFAttestation de déplacement : la plateforme d'aide aux victimes de cyberattaques alerte sur un risque d'escroquerie

18/03/2020 13:30 - Dépêche n° 624039

La plateforme d’aide aux victimes de cyberattaques alerte, dans un tweet daté du mercredi 18 mars 2020, sur le risque d’escroquerie induit par le téléchargement de l’attestation de déplacement dérogatoire sur des sites non officiels. Selon cybermalveillance.gouv.fr, ces sites proposent des versions payantes ou à remplir en ligne, et en profitent pour procéder à un vol des données personnelles. Sur son compte Twitter, la Cnil avertit également de ce danger. L’attestation, nécessaire pour se déplacer dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus (lire sur AEF info), est à télécharger sur le site du ministère de l'Intérieur. À défaut, il est possible de la recopier sur papier libre. Le défaut de présentation de ce document est désormais puni d’une amende de 135 euros, dispose un décret publié au Journal officiel, mercredi 18 mars 2020.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreCoronavirus : pour le GES, le "continuum de sécurité" doit "devenir concret", "aujourd'hui plus que jamais"

16/03/2020 23:49 - Dépêche n° 623896

Face à l'épidémie de covid-19, le GES demande, dans un communiqué publié lundi 16 mars 2020, que "certaines catégories de personnels des entreprises de sécurité privée" puissent obtenir des dérogations aux mesures de confinement annoncées par le gouvernement ce même jour. L'organisation patronale de surveillance humaine souhaite également que les agents puissent bénéficier d'équipements adaptés et d'un système de garde d'enfants. "Ces mesures, d’urgence, dérogatoires, doivent permettre de faire face au mieux qu’il est possible, chacun à sa place, à une situation jusqu’à maintenant inconnue."

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEWFormation en sécurité privée : "Nous avons besoin de personnels de niveau bac +2" (Pascal Ritter, CPNEFP)

12/03/2020 14:37 - Dépêche n° 623563

"Notre population d’agents est vieillissante, nous avons grandement besoin de jeunes et surtout de personnel féminin", déclare Pascal Ritter, dans une interview à AEF info. Élu président de la commission chargée de la formation professionnelle au sein de la branche des entreprises de prévention et de sécurité, jeudi 12 mars 2020, il évoque plusieurs sujets d’actualité comme le lancement du BTS "management opérationnel en sécurité-sûreté" à la rentrée 2020. Ce diplôme doit permettre "une montée en compétences de la profession d’agent de sécurité privée en vue des grands évènements", souligne-t-il. "Nous avons besoin de davantage de personnels de niveau bac +2, compétents pour encadrer l’utilisation de nouvelles technologies par exemple." La branche travaille par ailleurs sur le développement de l’apprentissage et la création d’un bloc de compétences dédié à la sûreté dans les transports.

Lire la suiteLire la suite

INTERVIEWJean-Michel Fauvergue : "La France est l'un des pays les plus fliqués d'Europe"

12/02/2020 17:56 - Dépêche n° 621560

"La France est l'un des pays les plus fliqués d'Europe." Le député Jean-Michel Fauvergue (LREM, Seine-et-Marne), auteur avec Alice Thourot (LREM, députée de la Drôme) de la proposition de loi "vers une sécurité globale", plaide pour une coordination entre les différentes forces de sécurité intérieure, nationale, locale, et privée, afin d'instaurer un "continuum de sécurité". "Il faut voir qui fait quoi, où sont les gens, où sont les équipements", déclare l'ancien chef du Raid qui, dans un entretien à AEF info, souhaite un "état des lieux", avant d'octroyer plus de moyens ou des effectifs supplémentaires, alors que le "livre blanc sur la sécurité intérieure", devrait être rendu public "après les élections municipales".

Lire la suiteLire la suite

Accès libre"Livre blanc de la sécurité intérieure" : plus de 80 auditions en janvier sur le "continuum" (Philippe Galli, rapporteur)

18/12/2019 18:52 - Dépêche n° 618510

"Toutes les choses sont sur la table, les discussions peuvent se mener de façon concrète", déclare Philippe Galli, mardi 17 décembre 2019. Chargé de conduire les travaux sur le "continuum de sécurité" dans le cadre du "livre blanc de la sécurité intérieure", le préfet s’exprimait à l’occasion du colloque du CDSE, à Paris. Il indique que son groupe de travail doit mener "plus de 80 auditions" au mois de janvier 2020, et fait part de ses premières "convictions".

Lire la suiteLire la suite

Accès libreSécurité des Jeux olympiques 2024 : "Le recrutement d’agents étrangers est une crainte terrible" (Frédéric Gauthey, GES)

18/12/2019 17:08 - Dépêche n° 618498

"Le recrutement d’agents étrangers pour la sécurisation des Jeux olympiques de 2024 est une crainte terrible pour la sécurité privée, pour des raisons socio-économiques, morales et opérationnelles." C’est ce qu’affirme le président du GES, Frédéric Gauthey, lors du colloque annuel du CDSE, organisé à Paris mardi 17 décembre 2019. "Cela correspondrait à un échec moral retentissant." Il revient par ailleurs sur les propositions du GES pour le "livre blanc" de la sécurité intérieure. Sébastien Bazin, P-DG du groupe Accor, évoque pour sa part les moyens de cybersécurité du groupe.

Lire la suiteLire la suite

Accès libre"Continuum" de sécurité : "Le temps de la méfiance est révolu" (Christophe Castaner, colloque du CDSE)

17/12/2019 15:54 - Dépêche n° 618467

"Le ministère de l'Intérieur est pleinement conscient de l’appui considérable que doit apporter le secteur privé à la sécurité de nos concitoyens", estime Christophe Castaner, mardi 17 décembre 2019. Le ministre de l'Intérieur s’exprimait lors du colloque annuel du CDSE à Paris. Selon lui, "le temps de la méfiance est révolu". "La volonté de travailler avec l’État, de faire émerger des solutions est là." Christophe Castaner évoque l’avancée des travaux du "livre blanc" sur la sécurité intérieure, notamment concernant le "continuum" de sécurité, et identifie les enjeux de ce dernier.

Lire la suiteLire la suite

Découvrez notre service d’information

AEF info est un media professionnel de référence qui comprend cinq rédactions spécialisées couvrant 18 thématiques. C’est un outil de travail numérique, qui délivre une information stratégique en temps réel produite par nos journalistes spécialisés.

Notre valeur ajoutée réside dans la qualité de nos informations précises, vérifiées et réactives.


80

journalistes spécialisés permanents

20 000

lecteurs

2 000

organisations abonnées

25 000

dépêches par an

97 %

d’abonnements reconduits par an