Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Agence d'informations spécialisées

Revenir en haut de la page

#coronavirusÀ peine 14 % des personnels de l’Éducation nationale sont concernés par l’accès "prioritaire" au vaccin

16/04/21 17:49 - Dépêche n° 650475

Les créneaux de vaccination "prioritaires", annoncés par Jean Castex le 15 avril 2021, concernent environ 158 000 personnels de l’Éducation nationale, selon l’édition 2020 des "Repères et références" du MEN. Plus de 14 % des enseignants dans le 1er degré, soit 48 000 personnes, et près de 20 % des professeurs du 2nd degré, soit 92 000 personnes, sont éligibles à ces créneaux pour les plus de 55 ans mis en place à compter du 17 avril. Les personnels d’inspection, de direction, les CPE, les PsyEN, les AED ne sont pas concernés par ces créneaux. Par ailleurs, l’épidémie ralentit chez les jeunes.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLe Conseil scientifique de l'éducation nationale formule 12 propositions sur l'éducation à "l'esprit critique"

26/03/21 12:34 - Dépêche n° 648983

"L’esprit critique, c’est la mission centrale de l’école", estime Jean-Michel Blanquer à l’occasion de la publication, le 24 mars, d’un rapport du CSEN relatif aux "bases théoriques et indications pratiques" afin d'"éduquer" à cet esprit. Appréhendée distinctement de l’EMI, cette éducation doit être "intégrée aux différentes disciplines et opérer de façon méthodique, systématique et régulière tout au long de la scolarité", préconisent les auteurs, qui formulent 12 conseils pour les enseignants. Ils insistent sur "la transférabilité des acquis" et leur application "dans la réalité quotidienne".

Lire la suiteLire la suite

DÉCRYPTAGEHarcèlement : parents, police, associations sur le terrain pour combattre un phénomène qui dépasse le monde de l’éducation

26/03/21 11:29 - Dépêche n° 649104

Alors que 4 jeunes sur 10 déclarent avoir déjà subi du harcèlement entre pairs, dans un cadre scolaire ou périscolaire, et que les faits divers dramatiques se multiplient (lire sur AEF ici et ici), quelles solutions sont proposées ? Cellules "harcèlement" dans les inspections d'académie, interventions de policiers dans les établissements, témoignages de parents, numéros verts ou encore le récent "comité des parents" lancé par Marlène Schiappa… Les dispositifs sont nombreux, mais souvent jugés insuffisants, inefficaces ou méconnus. Parents et associations plaident pour une action "sur le terrain, H24". "Le harcèlement n’est pas une fatalité", estime Nora Fraisse, fondatrice de l’association "Marion, la main tendue". "Mais personne n’a jamais combattu quoi que ce soit derrière un bureau ou un écran. Il faut intervenir dans les établissements scolaires, monter des ateliers, accompagner !".

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLancement du "forum international du numérique pour l'éducation" In-FINE

11/03/21 15:55 - Dépêche n° 648126

In-FINE, événement dédié au numérique pour l'éducation et la formation, initialement prévu en juin dernier (lire sur AEF info), a été officiellement lancé le 11 mars 2021. Réunissant une quinzaine d'organisateurs nationaux et territoriaux (1), il démarre en format à distance avec plus de 40 événements en ligne qui vont se dérouler pendant quatre mois, avant un "point d'orgue" prévu à Poitiers du 3 au 5 juin prochains. In-FINE cherche à faire dialoguer les mondes de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la formation professionnelle.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusÉtablissements scolaires : une nouvelle version du protocole modifie la gestion des cas contacts et du variant britannique

15/02/21 07:00 - Dépêche n° 645553

Le MEN a publié vendredi 12 février 2021 au soir une nouvelle version du protocole sanitaire visant à prévenir le risque Covid dans les établissements scolaires. Les principales modifications par rapport à la version précédente, qui date du 8 février (lire sur AEF info), portent sur l’identification des personnes cas contacts à risque et sur les mesures à prendre en cas d’infection au variant britannique chez un personnel ou un élève. Le Snes-FSU déplore que le ministère fasse "le choix d’alléger les règles de protection et de prévention" face à une "situation sanitaire dégradée".

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusLa France fait partie des pays qui ont le moins fermé leurs écoles (Unesco)

29/01/21 18:04 - Dépêche n° 644588

Depuis le début de la pandémie, la France fait partie des pays au monde ayant connu la plus courte durée de fermeture de ses écoles (10 semaines), selon les données de l’Unesco rendues publiques le 25 janvier 2021. La durée des fermetures varie fortement selon les continents, allant de cinq mois (20 semaines) de fermetures nationales complètes en moyenne dans les pays d’Amérique latine et des Caraïbes, à deux mois et demi (10 semaines) en Europe, et seulement un mois en Océanie. Actuellement, les écoles sont totalement ouvertes dans 101 pays.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreNouveau bac : la diversité des profils sera "une plus-value" pour l’enseignement supérieur (AEF info Live)

21/01/21 18:20 - Dépêche n° 643967

Les bacheliers 2021, première génération du "nouveau lycée", entreront dans l’enseignement du supérieur en septembre prochain. Comment vont-ils être sélectionnés et accueillis dans les formations ? Cette question, amplifiée par la crise sanitaire, a fait l’objet d’un webinaire organisé par AEF info le 21 janvier 2021. "Ces lycéens seront mieux préparés à leur entrée dans le supérieur", estime Pascal Charpentier (APLCPGE). Pour Thierry Boutry (université de Rouen), la diversité des profils sera "une plus-value" d’autant que le supérieur sait gérer la diversité, souligne Laurent Gadessaud (Adiut).

Lire la suiteLire la suite

Accès libreContestation de la laïcité : 54 % des enseignants ont reçu un soutien total de leur personnel de direction (enquête Ifop)

06/01/21 12:33 - Dépêche n° 642973

Près de la moitié des enseignants du 2nd degré se sont déjà autocensurés dans leur enseignement sur des questions de religion, selon une enquête Ifop pour la Fondation Jean Jaurès et Charlie Hebdo du 6 janvier. 40 % des enseignants du 2nd degré ont connu des incidents liés au principe de laïcité concernant la restauration scolaire, 34 % des fêtes religieuses et 33 % des sorties scolaires. Parmi les enseignants ayant signalé une contestation, 93 % estiment avoir reçu le soutien de leurs collègues ; un soutien jugé total ou partiel des perdir pour 86 % des enseignants et du rectorat pour 54 %.

Lire la suiteLire la suite

Accès librePerdir : le SNPDEN évalue à 23 M€ le total de la hausse de l’indemnité de fonctions, responsabilités et résultats

28/12/20 18:53 - Dépêche n° 642652

Les modalités de l’évaluation professionnelle des personnels de direction et le montant de leur indemnité de fonctions, de responsabilités et de résultats sont parus au JO le 27 décembre 2020, après leur examen en CTMEN (lire sur AEF info). Actant le passage à une évaluation annuelle, ces textes procèdent aussi à une "augmentation sur trois volets" de l’indemnité, tenant compte de la taille de l’établissement, des fonctions et responsabilités, et des résultats obtenus, détaille Ronald Grec, secrétaire académique de Versailles du SNPDEN, le 28 décembre. Cela représente 23 M€ par an au total.

Lire la suiteLire la suite

#coronavirusAvoir un enfant scolarisé représente un sur-risque d’infection à la Covid-19 (étude de l’Institut Pasteur)

18/12/20 12:20 - Dépêche n° 642264

"Avoir un enfant scolarisé représente un sur-risque" d’être infecté par la Covid-19, déclare le 17 décembre 2020 sur LCI l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, un des auteurs d’une étude de l’Institut Pasteur sur les lieux de contamination. Ce lien concerne seulement les enfants scolarisés en maternelle, collège et lycée. L’étude montre également que les enseignants font partie des professions moins à risque d’attraper l’infection. Cela suggère que "les enseignants et instituteurs arrivent à se protéger efficacement contre les risques d’infection dans leur environnement professionnel".

Lire la suiteLire la suite

#coronavirus"Les écoles contribuent à la transmission du virus" (Zoë Hyde, épidémiologiste)

16/12/20 08:00 - Dépêche n° 641915

"Si le nombre de cas de Covid devient trop élevé, il faut envisager de fermer les écoles", affirme l’épidémiologiste australienne Zoë Hyde (1), dans une interview accordée à AEF info mardi 15 décembre 2020. Cette chercheuse a publié une analyse dans The Medical Journal of Australia sur le rôle "négligé" des enfants dans la pandémie. "Le virus se propagera dans les écoles si des précautions ne sont pas prises, tout comme il se propagera dans n’importe quel autre environnement intérieur surpeuplé", prévient-elle. Selon elle, "l’Allemagne a raison d’inclure la fermeture des écoles" dans le cadre de son reconfinement. Pour laisser leurs écoles ouvertes, les pays doivent être capables de réduire fortement le nombre de contaminations et de réaliser un "contact tracing" efficace. Zoë Hyde conseille aussi de réaliser régulièrement des tests salivaires dans les écoles, comme en Autriche.

Lire la suiteLire la suite

Toute l’info, à tout moment

L’information dont vous avez besoin. Une diffusion par e-mail en temps réel. Un site optimisé multi-supports (smartphone, tablette, PC). L’accès à 15 ans d’archives, soit plus de 260 000 dépêches. Des accès nominatifs et personnalisables.

20 000 professionnels et 2 000 organisations nous lisent chaque jour.
97 % de nos abonnés nous renouvellent leur confiance chaque année

L’offre média d’AEF comprend 5 rédactions spécialisées couvrant 14 domaines. Notre valeur ajoutée réside dans la qualité de nos informations précises, vérifiées, réactives et équidistantes. AEF est aujourd’hui un média de référence et un outil de veille stratégique en ligne pour les professionnels des secteurs couverts par nos 80 journalistes, à Paris et en régions.