Service abonnements 01 83 97 46 50

Agence d'informations spécialisées

Revenir en haut de la page

TRIBUNEÉlargissement du vivier des recteurs d'académie : des hauts fonctionnaires comme les autres ? (Bernard Toulemonde)

05/10/18 13:14 - Dépêche n° 592332

Le décret du 4 octobre 2018 marque une nouvelle étape dans l'élargissement du vivier de recrutement des recteurs (lire sur AEF info). Bernard Toulemonde, ancien recteur, juriste et Igen honoraire, analyse pour AEF info cette évolution. "L’espèce des 'recteurs universitaires' serait-elle ainsi en voie de disparition ?", se demande-t-il. Il note en effet que "le centre de gravité des fonctions rectorales s'est déplacé" vers l'enseignement secondaire. Pour lui, cette évolution tend "à banaliser les recteurs, alignés peu à peu sur les autres directeurs de services régionaux de l’État".

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLa "soi-disant performance de l’apprentissage" repose sur "l’éviction" des jeunes les moins favorisés (Cereq)

23/05/18 15:24 - Dépêche n° 585848

À niveau de formation équivalente, les apprentis sont moins souvent issus de l’immigration post-coloniale et ils appartiennent à des milieux plus privilégiés que les élèves des lycées professionnels, souligne une étude sur le thème "apprentissage et discriminations", menée conjointement par le Cereq et des laboratoires de recherche (1) entre 2014 et 2017. Ainsi, 30 % des lycéens interrogés ont dû opter pour la voie professionnelle faute d’être recrutés en alternance par des entreprises, quand 30 % des apprentis ont trouvé une place dès la première société contactée, grâce aux réseaux familiaux."En reléguant aux formations professionnelles scolarisées les populations les plus fragilisées face à l’emploi, l’apprentissage permet une insertion professionnelle qui est mécaniquement et sans grand effort supérieure à celle des jeunes issus des lycées professionnels", selon l’étude.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreOrientation : les régions seront chargées de produire l’information (projet de loi "avenir professionnel")

27/04/18 18:03 - Dépêche n° 584900

"Avec le concours de [l’Onisep], la région élabore la documentation de portée régionale sur les enseignements et les professions", prévoit le projet de loi sur l’avenir professionnel présenté le vendredi 27 avril 2018 en Conseil des ministres (lire sur AEF info). La région sera aussi chargée de diffuser cette information et de la mettre à disposition des établissements scolaires et supérieurs. Ces deux dispositions ne figuraient pas dans la version du texte transmis au Conseil d’État début avril (lire sur AEF info). Les autres mesures du projet de loi sont inchangées : la région devra "organiser des actions d’information sur les métiers et les formations en direction des élèves et des étudiants" et prendre les missions des actuels Dronisep. Les agents de l’État concernés par cette réforme pourront être transférés ou mis à disposition des collectivités.


Lire la suiteLire la suite

URGENTLe projet de loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel" adopté par le Conseil des ministres

27/04/18 16:37 - Dépêche n° 584903

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a présenté vendredi 27 avril 2018 en Conseil des ministres le projet de loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel". Après son passage devant le Conseil d'État, le texte, qui compte 66 articles et 116 pages, réforme le système d’apprentissage et d’orientation, la formation professionnelle, l’assurance chômage, la politique d’insertion des travailleurs handicapés, l’égalité professionnelle, le détachement des travailleurs, ainsi que des dispositions intéressant la fonction publique. Le projet de loi sera discuté en commission à l’Assemblée nationale à partir du 29 mai. Il devrait être débattu par les députés en séance plénière lors de la deuxième quinzaine de juin pour une adoption définitive avant la fin de la session parlementaire extraordinaire fin juillet ou début août.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreLes motifs du recours de 60 députés au Conseil constitutionnel contre la loi "Orientation et réussite des étudiants"

23/02/18 19:33 - Dépêche n° 581230

Les groupes France insoumise, Gauche démocrate et républicaine, Nouvelle gauche de l’Assemblée nationale ont déposé, vendredi 23 février 2018, un recours pour contester devant le Conseil constitutionnel le projet de loi "Orientation et réussite des étudiants" (lire sur AEF info). Le recours porte essentiellement sur l’article 1er avec les alinéas 4, 5, 6 et 11 qui instaurent la sélection à l’université ; l’alinéa 7 qui établit que le silence de l’administration ne constitue pas une décision administrative ; l’alinéa 6 qui instaure des dispositions particulières pour les étudiants en situation de handicap. Pour rappel, le Conseil constitutionnel doit statuer dans le délai d’un mois. Si le gouvernement estime qu’il y a urgence, le délai est de 8 jours. Le projet de loi "Orientation et réussite des étudiants" a été définitivement adopté par le Parlement le 15 février (lire sur AEF ici et ici).

Lire la suiteLire la suite

ÉVÉNEMENT GROUPE AEFGroupe AEF organise le 26 mars un colloque sur l’apprentissage et le 29 mars Jeunes d’Avenirs Spécial Alternance

13/02/18 15:00 - Dépêche n° 580394

Après la publication du Livre blanc "Favoriser l’accès à l’emploi des jeunes en précarité. Changer d’échelle !" en septembre dernier (lire sur AEF info), et la mise en œuvre des 5 chantiers opérationnels qui en découlent, Groupe AEF lance une édition de printemps de Jeunes d’Avenirs, exclusivement consacrée à l’alternance le 29 mars 2018 à l’Espace Champerret à Paris. Le 26 mars, un colloque professionnel intitulé "La formation professionnelle des jeunes : un investissement d’avenir", sera organisé à la Maison de la RATP. Au total, quelque 2 000 jeunes issus de la diversité souhaitant s’insérer dans les entreprises par une formation en alternance sont attendus. Ils seront accueillis par les entreprises, les branches, les Opca, et les CFA.


S’inscrire

Lire la suiteLire la suite

Accès libreCPGE : les attendus nationaux, "de bon sens", soulignent "la capacité de travail" des étudiants (J. Bastianelli, APLCPGE)

18/01/18 09:00 - Dépêche n° 578735

Les attendus nationaux pour les classes préparatoires remis par l’Igen aux lycées sont "de bon sens", estime Jean Bastianelli, dans une interview vidéo à AEF, le 12 janvier 2018, en marge du Salon Postbac (1). En décembre, le président de l’APLCPGE avait indiqué que les filières sélectives étaient également concernées par la définition d’attendus, pas seulement les licences (lire sur AEF ici et ici). Les attendus en CPGE, qui ne sont pas encore affichés sur Parcoursup, mentionnent "l’investissement, la capacité de travail, l’intérêt pour la chose scolaire, l’intérêt pour les matières" dans chaque filière. Comme le proposait une note des cabinets (lire sur AEF), certains lycées les ont complétés selon les spécificités des filières ou des établissements. La nomination d’un 2e professeur principal en Terminale est globalement effective mais a pu se heurter à un manque de vivier.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreIHU Ican : droit de réponse de Nouredine Farah

14/12/17 11:18 - Dépêche n° 577161

Après la parution, le 16 novembre 2017, d’une dépêche intitulée "IHU Ican : 'Comment a-t-on pu arriver à ce niveau d’amateurisme dans la gestion ?' (rapport d’audit)", Nouredine Farah, ancien directeur opérationnel d’Ican, a fait parvenir à AEF le droit de réponse suivant.

Lire la suiteLire la suite

URGENTANR : Thierry Damerval va être nommé président

06/12/17 13:34 - Dépêche n° 570915

Thierry Damerval, directeur général délégué de l'Inserm, va être nommé président de l’ANR, selon des informations recueillies par AEF, après que la commission chargée d’examiner les candidatures (lire sur AEF) a auditionné 4 candidats sur les 10 qui s’étaient présentés et transmis ses avis à Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Thierry Damerval succéderait ainsi à Michael Matlosz, qui a démissionné de la présidence de l’ANR le 21 juillet 2017 (lire sur AEF). L’intérim est assuré depuis par Arnaud Torres, directeur des grands programmes d’investissement de l’État.

Lire la suiteLire la suite

URGENTConsolidator grants 2017 de l’ERC : la liste des 38 lauréats hébergés en France qui reste en 3e position

28/11/17 12:00 - Dépêche n° 576026

L’ERC annonce, le 28 novembre 2017, les résultats de l’appel 2017 consolidator grants qui récompense 329 chercheurs à travers l’Europe pour un total de 630 M€. Parmi eux, 38 sont hébergés dans des institutions françaises - dont plus de la moitié au CNRS -, ce qui positionne la France en 3e place derrière le Royaume-Uni (60) et l’Allemagne (56) et devant les Pays-Bas (25). Des chercheurs de 39 nationalités seront ainsi financés : les Allemands (55), les Italiens (33), les Français (32) et les Britanniques (31) sont les plus représentés. 13 % des 2 538 propositions évaluées ont été retenues. 32 % des lauréats sont des femmes. L’ERC estime que les subventions permettront de financer 2 000 emplois pour des post-docs, des doctorants et autres personnes travaillant dans les équipes des chercheurs sélectionnés.

Lire la suiteLire la suite

Accès libreNCU : quelles sont les observations et "recommandations" du jury international ?

24/11/17 18:39 - Dépêche n° 575923

Des projets "vraiment intéressants sont apparus, qui démontrent une volonté globale de changement de culture", estime le jury international de l’appel à projets NCU (Nouveaux cursus à l’université) du PIA 3, doté de 250 M€ sur 10 ans (lire sur AEF ici et ici). Pour autant, le jury pointe un manque d’inspiration à l’international, une vision "désincarnée" de l’entreprise, une insuffisante innovation pour le numérique… Ses "recommandations" sont publiées sur le site de l’ANR. Présidé par Hanne Leth Andersen, présidente de l’université danoise de Roskilde, le jury a retenu 17 projets sur 66, en donnant "une nette priorité aux projets aptes à répondre aux enjeux de transformation du premier cycle universitaire".

Lire la suiteLire la suite

Toute l’info, à tout moment

L’information dont vous avez besoin. Une diffusion par e-mail en temps réel. Un site optimisé multi-supports (smartphone, tablette, PC). L’accès à 15 ans d’archives, soit plus de 260 000 dépêches. Des accès nominatifs et personnalisables.

20 000 professionnels et 2 000 organisations nous lisent chaque jour.
97 % de nos abonnés nous renouvellent leur confiance chaque année

L’offre média d’AEF comprend 5 rédactions spécialisées couvrant 14 domaines. Notre valeur ajoutée réside dans la qualité de nos informations précises, vérifiées, réactives et équidistantes. AEF est aujourd’hui un média de référence et un outil de veille stratégique en ligne pour les professionnels des secteurs couverts par nos 80 journalistes, à Paris et en régions.