Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°684670

Insertion par l’activité économique : les facilitateurs, un appui aux entreprises qui déploient des clauses sociales

Dotés d'une connaissance des marchés et des métiers, les facilitateurs accompagnent les sociétés qui répondent à des commandes publiques et sont tenues d’intégrer dans l’exécution de leur tâche des clauses sociales. Ces dernières doivent faciliter l’insertion professionnelle de publics en difficulté. Dans ce cadre, le rôle des facilitateurs consiste à sensibiliser les entreprises en amont et à répondre à leurs besoins, en particulier en les aidant à identifier les bons profils, une fois le marché décroché. Exemple avec Clotilde Sitouze, de la maison de l’emploi du nord de la Réunion.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Le taux de chômage à la Réunion s’élève à 19,1 % de la population active. fotolia/Unclesam

Sensibiliser les entreprises aux outils de développement des achats responsables, ou encore identifier les contrats qui doivent intégrer des clauses sociales. Voilà le travail réalisé en amont de la signature d'un marché par un facilitateur au bénéfice d’une entreprise. La commande obtenue, ce même facilitateur accompagne la structure attributaire : "Nous sommes là en appui dès lors que la société rencontre une difficulté particulière, indique Clotilde Sitouze, facilitatrice au sein de la maison de l’emploi du nord de la Réunion. Nous avons un rôle d’assistance et de conseil juridique."

Dimensionner les clauses sociales

Elle exerce sa profession depuis 9 ans, et s’est régulièrement formée pour remplir sa mission. Elle a suivi tous les cursus et niveaux proposés par l’Alliance villes emploi, puis s’est aussi formée à la Réunion sur la clause sociale. "Je pense en avoir suivi une chaque année pendant bien 4 ou 5 ans", résume la professionnelle. Qui précise qu’il lui a fallu aussi travailler une fine connaissance du marché pour dimensionner au mieux les clauses sociales à mettre en œuvre localement.

Elle intervient pour l’identification des profils, et précise que la clause sociale compte aussi l’appel à des stagiaires, l’intégration d’apprentis… Et pas uniquement des contrats de salariés. De même, ces derniers peuvent-ils trouver une place sur ce qui n’est pas le cœur de métier du contrat, par exemple les tâches administratives, et pas uniquement la maçonnerie, pour un marché du BTP, cite-t-elle au titre d’illustration.

Des partenariats avec le service public de l’emploi

Les maisons de l’emploi ne disposent pas elles-mêmes de candidats. Aussi, pour les trouver, s’appuient-elles sur des partenariats avec le service public de l’emploi (Pôle emploi et les missions locales), les services d’insertion des mairies ou encore le secteur de l’intérim. Enfin, à l’issue du marché, les facilitateurs délivrent une attestation d’exécution de la clause.

Au fil de sa carrière, Clotilde Sitouze a observé des évolutions. Si, initialement, il fallait convaincre les entreprises, aujourd’hui, les choses lui semblent plus naturelles. "Maintenant, c’est automatique. Nous avons une grosse majorité de BTP, mais aussi des marchés de services comme le nettoyage ou le gardiennage. Depuis peu, les transports offrent aussi l’opportunité de gros volumes sur plusieurs années. En somme, nous ne rencontrons aucune restriction, sauf le désamiantage, qui nécessite des habilitations particulières." Résultat ? En 2021, la maison de l’emploi du nord de la Réunion a accompagné 235 000 heures d’insertion, au bénéfice de 380 personnes. Pour y parvenir, deux facilitateurs ont été mobilisés, chacun intervenant à temps plein.

Déploiement national

Le taux de chômage à la Réunion s’élève à 19,1 % de la population active. De quoi justifier le recrutement, en début d’année, d’un troisième facilitateur, ce qui permettra d’accompagner de nouveaux donneurs d’ordre.

Cette embauche s’inscrit dans un mouvement plus large. Dans le cadre du plan national pour des achats durables 2022-2025, un appel d’offre a été lancé en mai dernier pour recruter 95 professionnels supplémentaires. Terminé le 31 octobre dernier, il a permis d’en mettre en place plus de 80 (lire sur AEF info). Une prochaine vague doit être lancée en janvier, pour permettre d’atteindre 600 équivalents temps plein (contre 400 avant le 31 octobre, et environ 500 avec les dernières 80 embauches de l’automne).

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Sophie Massieu, journaliste