Dépêche n°683648

5 min de lecture

Par Vincent JAOUEN

Publiée le 06/12/2022 à 19h38

Parmi les 18-29 ans, une personne sur cinq vit sous le seuil de pauvreté (Observatoire des inégalités)

La moitié des 4,8 millions de personnes pauvres comptabilisées par l’Observatoire des inégalités ont moins de 30 ans, et 19 % des 18-29 ans sont pauvres, soit presque une personne sur cinq. Par rapport à l’an 2000, on compte en 2020 près de 500 000 personnes supplémentaires percevant moins de 940 euros par mois indique l’Observatoire dans son rapport publié le 6 décembre 2022. Le "marasme" qui touche les pauvres s’étend jusqu’aux classes moyennes, selon l’Observatoire. En 2019, les10 % les plus pauvres recevaient en moyenne 726 euros par mois, soit autant qu’en 2002.

Cette dépêche est réservée à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
À lire aussi
Lire la suite

Lire la suite

Lire la suite

À découvrir
Lire la suite

Projet de loi Immigration : le détail des dispositions concernant le travail, l’emploi et la formation

Le 1er février 2023, les ministres de l’Intérieur et du Travail Gérald Darmanin et Olivier Dussopt ont présenté en Conseil des ministres le projet de loi sur l’immigration. Le texte vise notamment à mieux intégrer la population immigrée à travers le travail. Il crée un titre de séjour "travail dans les métiers en tension", suggère aux employeurs de former à la langue française les salariés allophones, facilite l’accès au marché du travail des demandeurs d’asile et crée une nouvelle amende sanctionnant les employeurs d’étrangers ne détenant pas de titre de séjour les autorisant à travailler.

Lire la suite

Lire la suite