Dépêche n°679448

8 min de lecture

Par Anne Mascret

Publiée le 29/09/2022 à 12h16

Radicalisation, harcèlement… : "Le carré régalien nous permet d’être dans la bonne temporalité" (K. Benmiloud, recteur de Clermont)

"Il faut bien être conscient qu’aujourd’hui, aucun territoire n’est épargné par ces phénomènes" d’atteinte à la laïcité, expliquent à AEF le recteur de l’académie de Clermont-Ferrand Karim Benmiloud et Olivier Lopez, IA-IPR, pilote du "carré régalien", dispositif issu du Grenelle et qui s’occupe des phénomènes de radicalisation, de violence, de harcèlement et d’atteinte aux valeurs républicaines. À l’heure où une note du pôle "Valeurs de l’école de la République" du MEN s’inquiète d’une recrudescence des atteintes à la laïcité, en particulier concernant les tenues vestimentaires des élèves, les deux hommes dressent un bilan de ce dispositif du carré régalien un an après sa mise en œuvre. Ils estiment que cela a permis de "mettre de l’horizontalité dans un traitement jusqu’ici plus vertical" ainsi que "davantage de réactivité et d’humain, d’écoute, dans l’accompagnement des personnels".

Cette dépêche est réservée à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
À lire aussi
Lire la suite

Lire la suite

Lire la suite

À découvrir
Lire la suite

Lire la suite

Lire la suite