Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°674475

Le manager est "le principal point de contact" pour les salariés, en cas d’interrogation (étude Opinionway/AAINTEFP)

Les salariés sont majoritaires à citer leur manager direct ou leur supérieur hiérarchique, comme la personne avec laquelle ils se sentent plus à l’aise pour s’exprimer en cas d’interrogation, et à laquelle ils font plus confiance pour résoudre les problèmes. C’est ce qu’indique une étude réalisée par Opinionway pour l’association des auditeurs de l’Intefp (AAINTEFP) présentée lors d’un colloque, ce jeudi 16 juin 2022 à Marcy-l’Étoile (Rhône). Cette étude analyse aussi l’expression des salariés sur plusieurs sujets liés au travail, ainsi que les effets de la crise sanitaire sur l’organisation.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Le télétravail est le thème sur lequel une majorité de salarié a été consultée. © Annie Spratt - Unsplash

Le manager direct est "le principal point de contact des salariés en cas d’interrogation, devant l’équipe, les collègues d’entreprise et la famille", note une étude sur le rapport au travail des salariés, réalisée par Opinionway pour l’association des auditeurs de l’Intefp, et présentée lors d’un colloque, ce jeudi 16 juin 2022 à Marcy-l’Étoile (Rhône). Menée entre le 14 et le 25 avril 2022, cette étude interroge 1 002 salariés de 18 ans et plus : quatre répondants sur cinq sont des salariés du privé, et quatre sur dix exercent une fonction managériale.

Le manager direct est donc l’interlocuteur vers lequel la majorité des salariés se tourne, en cas d’interrogation sur des sujets divers comme le télétravail, les conditions de travail, la solidarité et la cohésion au travail, l’autonomie, l’évolution professionnelle, la rémunération et les déplacements liés au travail. Viennent ensuite l’équipe, sollicitée par les répondants sur le télétravail, la cohésion au travail ou l’autonomie, et la famille, choisie plutôt pour s’exprimer sur l’évolution professionnelle, la rémunération, les déplacements liés au travail. Suivent les collègues dans l’entreprise. À noter que la famille est l’interlocuteur privilégié sur l’équilibre vie personnelle-vie professionnelle, citée par 43 % des répondants. "Le recours au service RH et aux représentants du personnel est peu effectué", souligne l’étude.

L’équipe, un appui pour le manager

S’agissant des salariés plus jeunes, s’ils se tournent également vers leur manager en cas d’interrogation aux problèmes, "ils se tournent beaucoup plus facilement que les autres vers leurs collègues ou le service des ressources humaines", indique le sondage. Ainsi, 22 % des répondants affirment solliciter le service RH pour s’exprimer sur l’évolution professionnelle, et 23 % sur la rémunération globale. "Ils semblent aussi penser relativement plus aux représentants du personnel", avec lesquels 24 % des jeunes se sentent à l’aise pour aborder les interrogations sur le télétravail. Par ailleurs, 17 % des jeunes sollicitent les représentants du personnel pour résoudre les problèmes liés à la rémunération globale.

"Les équipes se tournent vers leur manager pour évoquer leurs préoccupations, mais l’inverse est également vrai, l’équipe représente un appui pour le manager et il se tourne volontiers vers elle" sur certains thèmes spécifiques : télétravail (pour 37 % des répondants), autonomie (30 %), et évolution professionnelle (26 %), note l’étude.

La consultation, "peu développée"

"Le manager est également le premier acteur vers lequel les salariés se tournent pour résoudre les problèmes, et ce, dans une plus grande mesure que pour parler." Sur tous les sujets, le manager est cité par une majorité de salariés comme l’acteur dans lequel ils ont "le plus confiance […] pour les traiter ou les résoudre". Le service RH est cité pour le traitement de problèmes liés au télétravail (17 % des répondants), aux conditions matérielles de travail (13 %), à la rémunération globale (19 %), et aux perspectives d’évolution professionnelle (16 %).

L’étude se focalise également sur la consultation des salariés sur différents sujets, "encore peu développée dans les entreprises". Mais lorsque les salariés sont consultés, ils sont majoritaires à avoir le sentiment d’être écoutés. Le télétravail est le seul sujet sur lequel une majorité de répondants a été consultée dans son organisation : 65 % d’entre eux l’ont été, et 47 % ont le sentiment que leur avis a été pris en compte. Sur les autres sujets (conditions matérielles de travail, évolution professionnelle, rémunération, équilibre vie professionnelle - vie personnelle), une minorité de salariés, comprise entre 33 % et 44 % des répondants, a été consultée.

Pas d’impact majeur après la crise sanitaire

Un répondant sur quatre souhaite d’ailleurs voir se développer les consultations en entreprise, comme les sondages ou les enquêtes. Pour l’heure, les thèmes cités plus haut sont abordés le plus souvent lors d’échanges en tête à tête (61 % des répondants), ou par e-mail (31 %). "Fait marquant : dans les modes de communication qu’ils souhaitent utiliser, 30 % des jeunes sollicitent l’utilisation des messageries instantanées", relève l’étude.

Enfin, l’étude analyse les impacts de la crise sanitaire sur le travail des répondants : une majorité, comprise entre 56 et 66 %, "déclare ne pas avoir vu [le] travail impacté sur la plupart des dimensions évoquées - à l’exception du télétravail". Sur ce dernier sujet, 63 % des répondants affirment que la crise a eu un impact, et qu’ils en sont satisfaits. "Si cela reste moins flagrant que le télétravail, la crise a relativement plus impacté l’équilibre vie privée/vie professionnelle et la solidarité au travail, et ce, de manière assez partagée entre impact positif ou négatif", souligne l’étude.

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Sophie Esposito, journaliste