Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page

Finance durable : le cadre réglementaire est "lourd" mais peut donner "matière à innover" (Alix Faure, Comgest)

"Il y a parfois le sentiment d’une réglementation agaçante qui se résume à du "tick boxing" [cocher des cases]. Mais quand les personnes formées comprennent le cadre réglementaire, où les décideurs politiques veulent les emmener, elles se rendent compte qu’il y a matière à innover et à créer des avantages concurrentiels", déclare à AEF info Alix Faure, Head of Responsible Development chez Comgest depuis début 2020. L’experte explique comment la réglementation ESG (européenne mais aussi asiatique) bouleverse le secteur de la finance, même si, précise-t-elle, la taxonomie verte ne lui fait "ni chaud ni froid".

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Droits réservés - DR

AEF info : Quelle est la spécificité de Comgest s’agissant des questions ESG ?

Alix Faure : Comgest est une société de gestion d’actifs (gérant plus de 41 Md€ à fin 2021), créée il y a 37 ans avec un style de gestion spécifique ciblant les entreprises de qualité et de croissance durable. Nous avons une appétence naturelle pour les entreprises bien gérées d’un point de vue financier et extrafinancier. Nous avons commencé par examiner le sujet de la gouvernance, puis celui de l’environnement et enfin les aspects sociaux. Il y a une dizaine d’années, la société a décidé d’aller encore plus loin en recrutant deux spécialistes. Nous sommes désormais une équipe de huit experts de l’ESG sur environ 200 employés.

Pour ma part, cela fait une bonne dizaine d’années que je travaille sur les questions d’investissement responsable, notamment pour l’AFG (Association française de gestion financière) jusqu’à récemment comme directrice de l’investissement responsable. J’ai été nommée Head of Responsible Development chez Comgest en début d’année.

AEF info : Quels sont vos engagements en matière de lutte contre le changement climatique ?

Alix Faure : Nous avons rejoint la Net Zero Asset Manager Initiative en février 2022, prenant l’engagement de devenir neutre en carbone en 2050. Aussi, nous avons jusqu’à février 2023 pour présenter notre plan d’action, qui sera ensuite révisé tous les cinq ans. Cette signature est très structurante. On entend souvent des critiques à l’encontre de cette initiative. Je les trouve injustes, la démarche est très sérieuse et provoque de l’émulation dans les équipes de Comgest.

AEF info : Quelles sont les premières mesures prises pour concrétiser cet engagement ?

Alix Faure : La première étape représente principalement de la sensibilisation et le renforcement du dialogue avec les entreprises. Nous avons également décidé de former les 200 salariés de la société. Cela représente de 2h30 à 3h de formation, réparties en deux ou trois séances, par équipe de dix à quinze personnes.

Nous sommes également en train de calculer notre ITR (implied temperature rise), pour savoir si nous sommes plutôt sur une trajectoire 1,5 °C ou 5-6 °C. C’est cette évaluation qui nous permettra de piloter nos portefeuilles et de décider de notre objectif à cinq ans puis à plus long terme. Nous allons également regarder le nombre d’entreprises dans lesquelles nous investissons déjà et qui sont munies de cibles SBTi approuvées.

AEF info : Quels sont les retours des formations que vous menez ?

Alix Faure : Il y a parfois le sentiment d’une réglementation agaçante qui se résume à du "tick boxing" [cocher des cases]. Mais quand les personnes formées comprennent le cadre réglementaire, où les décideurs politiques veulent les emmener, elles se rendent compte qu’il y a matière à innover et à créer des avantages concurrentiels.

AEF info : Justement, la réglementation ne cesse d’évoluer ces dernières années. Comment y faites-vous face ?

Alix Faure : C’est assez lourd, d’autant que nous ne sommes pas seulement exposés à la réglementation européenne mais aussi britannique, singapourienne, hongkongaise… Avec des exigences qui ne sont pas toujours convergentes. Par exemple, la réglementation singapourienne se rapproche de la SFDR, qui reste le cadre le plus complet à ce jour, mais elle va plus loin en matière de gouvernance.

AEF info : Concernant la SFDR, quels sont vos résultats ?

Alix Faure : 97 % de nos encours sont classés "article 8" mais nous n’avons encore aucun fonds "article 9" car nous avons adopté une approche prudente. Le sujet de la finance à impact est intéressant, je ne veux pas m’en tenir trop éloignée. C’est la raison pour laquelle j’ai copiloté un groupe de travail qui vient de se terminer au sein de Finance for Tomorrow.

AEF info : Comment accueillez-vous les autres réglementations européennes, notamment la taxonomie et l’évolution de Mifid, qui obligera à interroger les clients sur leur appétence à la durabilité dès le 2 août prochain ?

Alix Faure : La taxonomie ne nous fait ni chaud, ni froid. Nous ne ressentons pas une pression particulière pour prendre un engagement avec un taux minimal d’alignement sur la taxonomie. Nous ferons un reporting ex-post, mais l’accès difficile aux données va rendre l’exercice compliqué.

Nous sommes par ailleurs en train de finaliser notre méthodologie pour être dans les temps pour l’entrée en vigueur de Mifid. La réglementation européenne donne trois possibilités pour les clients qui feront état de leurs préférences ESG. Ils devront dire pour quel taux d’investissement durable, de prise en compte des impacts négatifs ou d’alignement sur la taxonomie ils opteront. Et ce sera aux acteurs financiers de dire quels investissements ils considéreront comme durables. Comme pour la SFDR, nous serons très prudents, par crainte de greenwashing. Globalement, les distributeurs sont assez perdus car les notions de taxonomie, d’investissement durable, d’incidences négatives en matière de durabilité sont complexes à manipuler.

AEF info : Le label ISR du ministère de l’Économie et des Finances est en train d’être réformé. Quel est votre positionnement sur le sujet ?

Alix Faure : Nous n’avons pas de fonds labellisés. Nous avons en effet une approche ESG "best-in-universe", c’est-à-dire que nous retenons les meilleures entreprises quels que soient les secteurs, indépendamment de leur secteur d’activité alors que le label privilégie une approche "best-in-class" (les meilleures entreprises de chaque secteur) qui nous obligerait à une transformation artificielle de nos fonds, ce que nous refusons.

AEF info : Les acteurs financiers se concentrent généralement sur le climat, mais sont moins avancés sur les sujets de la biodiversité et des droits humains. Comment vous positionnez-vous ?

Alix Faure : Le climat est en effet beaucoup plus mature et est en train d’aboutir à une relative standardisation, mais nous considérons que nous ne pouvons pas avancer sur ce sujet sans regarder les deux autres.

Notre objectif est de rejoindre plusieurs initiatives, concernant par exemple les conditions de vie de certaines populations et de reconnaissance faciale dans la tech, afin que les investisseurs puissent peser collectivement sur les entreprises.

Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Claire Avignon, journaliste