Dépêche n°673520

3 min de lecture

Par Christelle Destombes

Publiée le 25/05/2022 à 18h36
Modifiée le 30/05/2022 à 15h40

Alternance : l’Anaf salue le prolongement de l’aide exceptionnelle de l’État, mais alerte sur les défis à relever

Pour l’Association nationale des apprentis de France, la prolongation jusqu’au 31 décembre 2022 de l’aide exceptionnelle de l’État accordée aux entreprises pour le recrutement de contrats d’apprentissage et de professionnalisation est une bonne nouvelle. Mais l’Anaf estime que le cap d’un million d’apprentis en 2023, fixé par Élisabeth Borne à son ministre du Travail, Olivier Dussopt, n’est pas le seul objectif à devoir être poursuivi. L’association réitère ses propositions en matière de régulation des pratiques, d’orientation, de mobilité internationale et de lutte contre la précarité.

Cette dépêche est réservée à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
À lire aussi
Lire la suite

Aide à l’équipement d’apprentis : quelles implications lorsqu’elle est versée aux CFA ? Le cas d’Auvergne-Rhône-Alpes

Lire la suite

Lire la suite