Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page

Législatives 2022 : qui sont les candidats issus de l'ESR ou qui sont engagés sur ces sujets ?

En vue des élections législatives des 12 et 19 juin 2022, la rédaction d’AEF info s’est penchée sur les candidates et candidats des principaux partis politiques engagés sur les sujets concernant l’enseignement supérieur et la recherche. Il en ressort un trombinoscope, non exhaustif, de 31 personnalités, 13 femmes et 18 hommes. Par ailleurs, les données du ministère de l’Intérieur montrent qu’un peu plus de 15 % des 6 293 candidats ont déclaré une profession en lien avec l’éducation, l’enseignement supérieur ou la recherche.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

À quelques jours du premier tour des élections législatives qui doit se dérouler le 12 juin 2022, AEF info (1) a examiné la liste des candidats diffusée par le ministère de l’Intérieur pour identifier ceux issus, professionnellement, de l’éducation, de l’enseignement supérieur et la recherche.

Quelque 6 293 candidats sont en lice pour pourvoir les 577 sièges de députés à l’Assemblée nationale. Parmi eux, 956 candidats, soit 15,2 %, ont déclaré une profession en lien avec l’éducation ou l’ESR, à travers des catégories pré-définies par le ministère de l’Intérieur :

  • "professeurs, profession scientifique" (sans qu’il soit fait de distinction entre professeur du second degré et professeur d’université) ;
  • "professeurs des écoles, instituteurs et assimilés" ;
  • "élèves et étudiants".

Parmi les 571 "professeurs ou exerçant une profession scientifique", 43 sont députés sortants tandis que chez les "professeurs des écoles, instituteurs et assimilés", ils sont 8 sortants sur un total 177 candidats.

Quelle répartition selon leur appartenance politique ?

Il est à noter que près de 30 % des candidats issus de la catégorie "professeur et profession scientifique" et près d’un quart des "professeurs des écoles, instituteurs et assimilés" sont issus de la catégorie "divers extrême gauche", telle que la définit le ministère de l’Intérieur.

S’agissant de la Nupes plus spécifiquement, qui n’est pas mentionnée dans le fichier du ministère (2), il en ressort que les "professeurs" ou ceux ayant une "profession scientifique" représentent 18,8 % des candidats investis. Le taux monte à un tiers des candidats si l’on ajoute les instituteurs et les élèves ou étudiants.

La coalition Ensemble, soutenant la majorité présidentielle (3), ne présente aucune candidature "élèves ou étudiants" mais 39 sont "professeurs" ou ont une "profession scientifique", ce qui représente 7,4 % des candidats de cette alliance.

À noter enfin que c’est pour Reconquête (le parti d’Eric Zemmour) qu’il y a le plus de jeunes (élèves ou étudiants) qui se présentent.


Qui sont les candidats les plus investis sur les sujets ESR ?

Au-delà des professions des candidats (enseignants, enseignants-chercheurs,…), certains nouveaux candidats ont des responsabilités dans l’ESR et certains sortants se sont plus particulièrement investis sur ces sujets durant la dernière mandature. Nous en avons retenu 31 qui ont ce profil. Vous pouvez découvrir le trombinoscope réalisé ci-dessous, classé par ordre alphabétique.

Pour chacun, vous trouverez, sur sa fiche, sa circonscription de rattachement, son parti politique, une courte biographie, son activité parlementaire s’il s’agit d’un député sortant, un lien vers son compte Twitter et/ou son site de campagne.

Si vous ne voyez pas le trombinoscope dans son intégralité, cliquez ici pour l’ouvrir dans une nouvelle fenêtre.


 

(1) Tous les journalistes de la rédaction "Enseignement supérieur et Recherche" d'AEF info, à Paris et en région, ont participé à la collecte de données sur les candidats aux législatives.

(2) La Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) rassemble La France insoumise, Europe Écologie Les Verts, le Parti communiste français et le Parti socialiste.

(3) Sept partis composent la coalition Ensemble : La République en marche (Renaissance), le Mouvement démocrate, Horizons, Agir, Territoires de progrès, Parti radical et En commun.

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Gwénaëlle Conraux, journaliste