Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°668407

Hôtels-cafés-restaurants : les négociations sur les conditions de travail démarrent timidement

Le 22 février 2022, les organisations patronales et syndicales des hôtels-cafés-restaurants se sont réunies pour une première séance de négociation portant sur les conditions de travail. Après avoir signé un accord revalorisant les minima salariaux (lire sur AEF info), les partenaires sociaux ont prévu pas moins de trois séances de discussions jusqu’à la fin du mois de mai 2022. Parmi les thèmes évoqués : les coupures dans les journées de travail, la possibilité d’un 13e mois, la qualité de vie au travail ou encore l’octroi d’un repos de fin de semaine.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Seule la CFDT signe l’accord sur les salaires dans la branche des hôtels-cafés-restaurants
Lire la suite
Hôtels-cafés-restaurants : la CFDT annonce qu’elle signera l’accord sur les minima salariaux

"La CFDT, deuxième organisation syndicale dans la branche des hôtels, cafés, restaurants (30,94 %), a décidé de signer l’accord sur les salaires", annonce le syndicat le 22 décembre 2021. Le texte prévoit une augmentation moyenne des minima salariaux "de 16,33 %, et une rémunération minimum supérieure de 5 % au-dessus du Smic actuel". Une revalorisation inférieure à ce que demandait la CFDT, qui "mesure néanmoins l’effort du patronat". La fédération syndicale rappelle toutefois qu’elle a "conditionné la signature de cet accord à des négociations sur les conditions de travail". Elle formule donc ses revendications pour la négociation censée s’ouvrir le 22 février 2022 : fin du système dérogatoire des majorations des heures supplémentaires, encadrement des coupures, majoration du travail de nuit, les week-ends et les jours fériés… L’accord est ouvert à signature jusqu’au 17 janvier.

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Hôtels-cafés-restaurants: un projet d'accord prévoit une augmentation moyenne de 16,33% par rapport à la grille actuelle
Lire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Négociation salariale dans les hôtels, cafés, restaurants : les syndicats déçus par les premières propositions patronales
Lire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Hôtels cafés restaurants : les partenaires sociaux sommés de définir un "calendrier compact" de négociation
Lire la suite
Hôtels cafés restaurants : la CGT et FO demandent à la DGT une réunion sur les négociations salariales dans la branche

Les secrétaires fédéraux CGT et FO du secteur des HCR (hôtels, cafés, restaurants), majoritaires, ont adressé début septembre 2021 des courriers à la DGT pour lui demander de réunir la commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation avec, pour seul ordre du jour, la négociation salariale dans la branche. La dernière grille de salaire, qui "date de 2018", est "rendue obsolète par l’évolution du Smic de 0,99 % en janvier 2021", à laquelle il faut ajouter "une croissance des prix à la consommation de 1,9 % en août 2021 et un pouvoir d’achat en décroissance des salariés du secteur", écrit FO. Les syndicats souhaitent également une réorganisation du temps de travail, un treizième mois, le paiement des heures supplémentaires… La hausse des salaires serait "une réponse aux difficultés de recrutement du secteur", ajoutent-ils. Des réponses sont attendues pour octobre.

Lire la suiteLire la suite