Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page

Comptabilité intégrée : C3D, Orée et Orse présentent cinq méthodes dans leur guide

Après la recherche, place à l’expérimentation de la comptabilité intégrée dans les entreprises, encouragent Orée, Orse et C3D, en publiant mardi 16 novembre 2021 leur guide "La comptabilité intégrée, un outil de transformation de l’entreprise". Les trois associations y présentent cinq méthodologies, accompagnées de premiers retours d’expérience. La comptabilité triple capital aura "un rôle important à jouer dans la fiabilisation des informations sociales et environnementales et dans la concrétisation de leur utilisation par les entreprises au même niveau que les données financières", estiment-elles.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

© Natee Meepian - Fotolia

"Toute compréhension de l’entreprise passe par sa comptabilité. Or les enjeux sociaux et environnementaux qui doivent être considérés en sont absents." C’est ce qu’écrivaient en 2018 Nicole Notat et Jean-Dominique Sénard dans leur rapport "Entreprise et intérêt général", préfigurant la loi Pacte. Trois ans plus tard le C3D, Orée et l’Orse présentent leur guide "La comptabilité intégrée, un outil de transformation de l’entreprise à la portée de tous".

"Créer de la richesse sur le long terme"

Les trois organisations ont décidé de se saisir du sujet et après un an de travail, ce guide présente cinq méthodologies de comptabilité intégrée, également appelée "comptabilité triple capital", développées en France et un aperçu de leur mise en œuvre. L’objectif est d’aider les entreprises à prendre en compte les enjeux environnementaux et sociaux dans un système comptable dit "intégré" pour guider leurs réflexions stratégiques.

"Compter, c’est créer une transparence sur les conditions dans lesquelles une entreprise se conduit. Rendre des comptes, c’est se présenter d’une façon objective aux tiers pour leur permettre de prendre des décisions dans la relation qu’ils ont avec vous", rappelle ce mardi Patrick de Cambourg, président de l’Autorité des normes comptables. "Heureusement, nous sortons d’une époque friedmanienne, où seule comptait la performance financière pour l’investisseur. Nous entrons dans une période où l’entreprise a pour objectif de créer sur le long terme des richesses, y compris celles qui ne se mesurent pas en termes monétaires."

Cinq méthodologies en France

Pour Patrick de Cambourg, la comptabilité intégrée consiste donc à "recenser tous les éléments qui contribuent à la création de valeur pour une entreprise" et "établir les liens et les interactions entre les différents éléments jugés clés". Elle tend ainsi à faire évoluer les systèmes comptables et outils de prise de décision pour faire "apparaître conjointement les données sociales, environnementales et financières".

Voici le panorama des méthodes expérimentées pendant un an par certains membres du C3D, de l’Orse et d’Orée : 

La méthodologie Care (comptabilité adaptée au renouvellement de l’environnement) a été développée et expérimentée en particulier par le cabinet Compta durable depuis 2013. Elle est portée par une communauté (scientifiques, académiques, professionnels, ONG, etc.), fédérée par la chaire "Comptabilité écologique" d’AgroParisTech et Dauphine (lire sur AEF info). Cette comptabilité d’entreprise intégrée rend compte des enjeux financiers, sociaux et naturels d’une entreprise, en proposant "un système comptable complet, assurant un (re)cadrage global de l’activité des organisations". À ce jour, 20 missions Care ont été conduites, dont quatre dans le cadre de grandes entreprises et seize dans des PME. Par ailleurs, dix programmes de recherche travaillent sur des expérimentations de Care, neuf en France portés par la chaire "Comptabilité écologique" et une à l’international avec l’université de Gloucestershire, Royaume-Uni.

La comptabilité universelle a pour objectif "d’intégrer à la comptabilité financière des éléments non financiers, qui actuellement ne sont pas considérés, n’existent pas et n’impactent pas le compte de résultat". Le choix a été fait de créer une comptabilité en parallèle qui permet de donner une existence aux actions non-financières. Le but est d’accompagner les démarches RSE des entreprises et valoriser leurs actions engagées, leur donner une valeur monétaire pour enfin les comptabiliser. Cette méthode, utilisée notamment par le cabinet de Saint-Front, spécialisé dans le conseil et l’audit RSE, a pour "vocation à mettre en avant les efforts et à améliorer la prise de décision et non à préserver un capital".

LIFTS (Limits and foundations towards sustainability) est une méthode de comptabilité multi-capitaux développée par la chaire de recherche performance globale multi-capitaux d’Audencia. Elle a été conçue "dans le but d’aider les entreprises à s’inscrire dans un système socio-environnemental durable et assurer la soutenabilité de leurs activités, en respectant les limites planétaires et les fondations sociales". Cette méthodologie n’a pas été construite "hors sol mais en parallèle d’expérimentations, afin de se confronter aux problématiques du terrain, et s’accompagne du développement d’un outil informatique de calcul de la performance globale".

SeMA (Sense making & accountability) est portée par la chaire Positive Business de l’université Paris Nanterre et la SARL Métamorphose. "Elle est fondée sur un constat : pour qu’une organisation puisse développer et pérenniser ses efforts en matière de durabilité, elle doit pouvoir évaluer la qualité sociale et la qualité environnementale des offres, produits ou services, et les valoriser économiquement." La réflexion s’étend également au modèle d’affaires et soutient les trajectoires de modèles d’affaires à impact. La méthode SeMA "envisage la comptabilité comme un outil de preuve et de fiabilisation des arguments marketing".

Thésaurus Triple Empreinte est la méthode intégrée développée par Goodwill-management. Elle comporte un nouveau compte de résultat, complémentaire du compte de résultat comptable qui recense et comptabilise tous les flux économiques, sociaux et environnementaux dont l’entreprise est à l’origine du point de vue de ses parties prenantes. Mais elle comprend aussi un nouveau bilan, étendu, incluant des travaux approfondis sur les nouveaux actifs et passifs.

"Expérimentez ces nouvelles comptabilités"

"C’est de notre responsabilité en tant que directeurs développement durable ou de la RSE de proposer ces nouvelles comptabilités", estime Hélène Valade, présidente de l’Orse. "La COP 26 montre que les États ont du mal à prendre des engagements réels. Ce sont donc les entreprises qui se retrouvent confrontées à une opinion publique qui change radicalement. Les jeunes qui arrivent aujourd’hui dans le monde de l’entreprise n’ont plus rien à voir avec les générations précédentes… Ils vont bousculer l’entreprise et nous devons répondre à leurs attentes", selon la directrice développement environnement de LVMH pour qui la comptabilité intégrée est une des réponses possibles.

"Je vous encourage vivement à expérimenter de telles comptabilités dans vos entreprises", poursuit-elle, tout en prévenant qu’il s’agit d’une "démarche de progrès qui ne sera pas parfaite". "Il ne faut pas prétendre capter l’ensemble des données dès le départ mais se montrer extrêmement pragmatique." Une comptabilité "porte une vision qu’il faut savoir améliorer notamment par l’expérimentation".

Les recommandations pour passer à l’action

 

Le C3D, Orée et l’Orse déclinent dans leur guide cinq bonnes pratiques "pour passer à l’action" et essayer la comptabilité intégrée :

  • recommandation n° 1 : clarifier ses objectifs et définir un périmètre de réalisation pour choisir la méthodologie la plus appropriée à adopter
  • recommandation n° 2 : établir une gouvernance du projet
  • recommandation n° 3 : faire preuve de pédagogie auprès de ses salariés, puis auprès des personnes qui utiliseront ces données
  • recommandation n° 4 : s’emparer des enseignements pour réorienter projets et stratégie
  • recommandation n° 5 : inscrire la démarche dans le temps long
à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Ioana Doklean, journaliste