Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Fonction publique| Dépêche n°662142

La ville de Paris devrait créer 313 postes supplémentaires en 2022

La masse salariale de la ville de Paris devrait augmenter de 2 % l’an prochain (contre 1 % en 2020) pour atteindre 2,54 milliards d’euros, d’après les orientations budgétaires de la collectivité, qui seront présentées aux conseillers de Paris le 16 novembre 2021. Une hausse qui s’explique pour l’essentiel par la revalorisation décidée par le gouvernement des agents les moins bien payés et de ceux travaillant dans le secteur médical. La ville entend créer 313 nouveaux postes en 2022, notamment dans la police municipale.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Cérémonie officielle de la présentation de la première promotion de la police municipale de la ville de Paris, le 19 octobre 2021. Une centaine de postes d'agents de police municipale et d'agents d'accueil et de surveillance seront créés l'an prochain à Paris. MaxPPP

Les augmentations salariales des catégories C imposées par l’État ne s’accompagnent d'"aucune compensation" pour les collectivités, déplore la ville de Paris, dans son document d’orientation budgétaire 2022, tout en les jugeant "bienvenues" pour les agents concernés. Il sera débattu lors du Conseil de Paris mardi 16 novembre.

"Les dotations de l’État poursuivront leur baisse et les péréquations progresseront encore en 2022." Néanmoins, "les recettes, bien qu’affectées par la crise et en partie contraintes par les réformes successives de la fiscalité locale retrouvent un niveau satisfaisant", reconnaît la collectivité, dans ce même document.

+2 % pour la masse salariale

Concernant les catégories C, certains corps se verront appliquer immédiatement la revalorisation car leur statut dépend de décrets relatifs à la fonction publique de l’État (lire sur AEF info). Les six premiers échelons vont désormais durer un an seulement, ramenant la durée du grade de 25 à 19 ans en C1 et de 25 à 20 ans en C2.

Une bonification d’ancienneté d’un an sera attribuée à l’ensemble des fonctionnaires de la catégorie C, tandis que le minimum de traitement est relevé pour intégrer la hausse du Smic. Il passe de l’indice majoré 309 (soit indice brut 290) à l’indice majoré 340 (soit indice brut 367). Dans la fonction publique territoriale, les décrets prévoyant cette revalorisation ont reçu un avis défavorable du CSFPT le 20 octobre (lire sur AEF info).

La masse salariale devrait ainsi progresser de 2 % l’an prochain sous l’effet de cette revalorisation salariale et d’autres mesures gouvernementales, comme le Ségur de la santé, et du glissement vieillesse technicité. Fin septembre 2021, la ville comptait 49 640 agents (équivalents temps plein).

138 créations de poste et 128 suppressions

En 2022, le budget emplois de la ville de Paris devrait se traduire par la création nette de 313 postes. Cela permettra d’ouvrir de nouvelles écoles, crèches ou médiathèques et de recruter de nouveaux policiers municipaux dans la nouvelle direction de la police municipale et de la prévention. 138 créations de poste sont prévues, en plus de la bascule des agents de l’actuelle DPSP dans les nouveaux corps.

Une nouvelle direction de la santé publique (issue de la direction de l’action sociale et direction des familles et de la petite enfance) sera également créée au 1er janvier avec 26 créations de poste, tout comme une direction de la transition écologique et du climat avec 23 créations de postes. Parallèlement, 128 suppressions de poste sont prévues, dont la plupart sont liées à la baisse du nombre d’enfants scolarisés dans la capitale.

plan égalité

La hausse de la masse salariale prévue en 2022 s’explique également par la "recherche de l’égalité salariale et la valorisation des métiers de la ville" prévues par le plan égalité 2021-2023 (lire sur AEF info). Adopté mi-octobre par le Conseil de Paris, il prévoit la suppression des écarts de rémunération non justifiés par un motif professionnel entre les femmes et les hommes d’un même corps d’ici à 2023.

Le budget intègre aussi l’augmentation des ratios promus/promouvables dans les filières les plus féminisées, entamée il y a quelques années. Ainsi, les taux de promotion au grade d’avancement des auxiliaires de puériculture, des agentes spécialisées des écoles maternelles (Atsem), des agentes techniques des écoles et des agentes techniques de la petite enfance, pour l’accès à leur dernier grade, sont passés de 17 % en 2018 à 50 % en 2020, d’après le rapport 2020 sur la situation en matière d’égalité femmes-hommes à Paris.

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Florianne Finet, journaliste