Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°661097

Cotisations sociales : les engagements de l’Urssaf à l’égard des entreprises en versement en lieu unique

Le versement en lieu unique permet aux entreprises qui disposent de plusieurs établissements de centraliser auprès d’une seule Urssaf le versement de leurs cotisations. Il s’agit d’une modalité obligatoire pour toutes les entreprises de 250 salariés et plus, facultatives dans les entreprises de plus petite taille. "Dans chaque Urssaf, il existe des équipes spécialisées pour apporter une réponse optimale à ces entreprises, via une relation très personnalisée entre chaque employeur et son interlocuteur Urssaf", rappelle le réseau de recouvrement sur son site internet, le 21 octobre 2021. L’Urssaf indique qu’elle vient de renouveler sa charte des engagements auprès de ces entreprises, "notamment pour y renforcer le droit à l’erreur et la notion d’écoute plus systématique des retours de ces publics".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 44 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Urssaf : la charte du cotisant mise à jour pour prendre en compte notamment le droit à l’erreur

Un arrêté du 27 janvier 2020, publié au Journal officiel du 1er février, modifie le modèle de la charte du cotisant contrôlé par les Urssaf. Ce document, mis à disposition des personnes contrôlées (employeurs notamment) au début des opérations de contrôle, est opposable aux organismes de recouvrement depuis juillet 2016 (lire sur AEF info). Les modifications de la charte visent notamment à prendre en compte "l’absence de pénalité et de majorations dans les situations de première erreur pour les redressements des erreurs modérées", "la possibilité pour le cotisant de corriger en cours de contrôle les anomalies détectées", ou encore la possibilité pour l’agent de contrôle "de demander des données partielles en début de contrôle à des fins d’identification de risques sans préjudice de la méthode d’investigation et de chiffrage".

Lire la suiteLire la suite
Urssaf : la charte du cotisant contrôlé est mise à jour pour prendre en compte notamment le droit au contrôle

Un arrêté du 8 mars 2019, publié au Journal officiel du 17 mars, modifie le modèle de la charte du cotisant contrôlé par les Urssaf. Ce document, mis à disposition des personnes contrôlées (employeurs notamment) au début des opérations de contrôle, est opposable aux organismes de recouvrement depuis juillet 2016 (lire sur AEF info). Les modifications de la charte visent notamment à prendre en compte des dispositions issues de la loi pour un État au service d’une société de confiance et de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 : droit au contrôle, droit à prolongation de la période contradictoire en cas de contrôle, dématérialisation de la mise en demeure, ou encore modulations des majorations en cas de travail dissimulé. La description de la procédure d’obstacle à contrôle, fixée par la LFSS 2017, y est également reprise.

Lire la suiteLire la suite
Urssaf : un décret revoit les modalités de contrôle et de recours amiable

Un décret du 8 juillet 2016, publié au Journal officiel du dimanche 10 juillet, renforce "les droits et garanties du cotisant" dans le cadre du contrôle Urssaf, en application de l'article 19 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2016. Il allonge le délai de recours auprès de la commission de recours amiable de un à deux mois, et renforce la motivation des décisions de la commission. De plus, il précise les modalités de réalisation du contrôle sur plusieurs points sensibles : envoi de l’avis de contrôle, recours à des méthodes de vérification par échantillonnage et extrapolation, application des circulaires… La plupart de ses dispositions sont entrées en vigueur au 11 juillet 2016, les autres s’appliqueront à compter du 1er janvier 2017.

Lire la suiteLire la suite