Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page

"86 % des décideurs ont une bonne opinion sur les universités" (sondage OpinionWay pour la CPU)

"94 % des élus et 85 % des dirigeants d’entreprise ont une bonne opinion de l’université", selon un sondage OpinionWay (1) pour la Conférence des présidents d’université, publié le 4 octobre 2021. En outre, "93 % des interrogés considèrent ainsi que la formation de la jeunesse doit être une priorité du prochain mandat présidentiel" et la majorité d’entre eux jugent que "les moyens attribués à l’université pour son fonctionnement sont insuffisants". Par ailleurs, seulement 47 % des décideurs interrogés estiment que les universités préparent bien à la vie professionnelle.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Université d'Angers, campus de Belle-Beille. Droits réservés - DR - © Cédric Paquereau / UA

"86 % des décideurs déclarent avoir une bonne opinion sur les universités, les formations et la recherche scientifique qui s’y fait (contre 69 % pour l’ensemble des Français)", selon un sondage réalisé par OpinionWay, à l’occasion des 50 ans de la CPU. L’étude, intitulée "les décideurs et leur rapport à l’université", révèle également que la moitié des interrogés a été formée sur les bancs de l’université.

Pour les décideurs, les moyens attribués à l’université sont "insuffisants"

Par ailleurs, pour 93 % des décideurs interrogés, "la formation de la jeunesse doit être une priorité du prochain mandat présidentiel (contre 87 % chez l’ensemble des Français)". Pour 83 % d’entre eux, "la recherche scientifique dans les universités doit également être une priorité (82 % pour les Français)", met également en lumière le sondage. "72 % des décideurs interrogés considèrent que les moyens attribués à l’université pour son fonctionnement sont insuffisants".

Les décideurs interrogés soulignent aussi les apports académiques et scientifiques des universités : "81 % des dirigeants déclarent que la recherche scientifique crée les emplois qualifiés et les métiers de demain, 79 % que l’université doit jouer un rôle majeur dans la transition énergétique, 77 % qu’elle joue un rôle important dans le rayonnement de la France à l’international et 73 % que l’université est le premier opérateur de la recherche scientifique dans le pays". De plus, "46 % des entreprises déclarent ainsi que les universités ont un impact primordial sur l’attractivité des entreprises et 44 % sur le vivier de compétence que les entreprises ont à disposition". En outre, "quatre décideurs sur dix" relèvent le rôle des universités "pour la cohésion sociale (42 %), l’économie locale (40 %) et l’animation des villes (38 %)". En outre, 63 % des interrogés considèrent "que l’université répond bien aux transformations de la société"

Avis mitigé sur l’adéquation des formations avec le marché du travail

L’avis des décideurs sur l’adéquation entre les formations dispensées à l’université et le marché du travail est quant à lui plus mitigé puisque "47 % seulement considèrent que les universités préparent bien à la vie professionnelle, et 45 % que les étudiants des universités trouvent facilement du travail".

Ils sont cependant 79 % à estimer "qu’embaucher des diplômés de niveau master à l’université garantit un haut niveau de compétence". De plus, "88 % des dirigeants d’entreprise considèrent que la diversité sociale des diplômés est un atout" et "79 % que les diplômés de l’université apportent une plus grande diversité de point de vue". Enfin, 66 % des interrogés jugent que les diplômés ont des compétences et des softs skills adaptés aux évolutions des entreprises".

"faire plus et mieux" (M. Tunon de Lara)

Pour Manuel Tunon de Lara, président de la CPU et de l’université de Bordeaux, "si ces résultats sont un grand motif de satisfaction, ils montrent qu’élus et chefs d’entreprise ont de fortes attentes vis-à-vis de l’université et de la recherche scientifique, en particulier pour atteindre les objectifs de développement durable, sur l’attractivité des territoires et la formation des compétences de demain. Nous devons donc faire plus et mieux car ces fortes attentes nous obligent".

(1) Cette étude porte sur un échantillon de 500 décideurs, dont 80 élus de communes comptant au moins 20 000 habitants et 420 chefs d’entreprises comptant au moins 10 salariés. Les interviews ont été réalisées du 5 juillet au 13 août 2021.

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Camille Cordonnier, journaliste