Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page

Le premier bâtiment rénové grâce au plan de relance entre en service à l’université du Littoral

Le bâtiment Lamartine à Dunkerque s'étend sur 2 000 mètres carrés. Il a été réhabilité dans le cadre du plan de relance. Droits réservés - DR - Ulco

L’université du Littoral a inauguré le 27 septembre 2021 à Dunkerque (Nord) un bâtiment pour son école de commerce, l’Iscid-Co (400 étudiants). "C’est le premier bâtiment financé par le plan de relance à être livré dans l’enseignement supérieur", assure Hassane Sadok, président de l’Ulco. "Nous avons réhabilité un bâtiment désaffecté à cause de problèmes de déperdition thermique, d’humidité et de toiture", explique-t-il à AEF info. Les travaux ont coûté 3,35 M€. Outre la réhabilitation du clos et du couvert, l’université a équipé les salles de caméras et de tableaux interactifs pour permettre l’hybridation des formations. "Ce chantier a été mené en un temps record, de janvier à septembre", souligne le président. "Comme nous avons dégainé très vite, il n’y a pas eu de retard sur la livraison des matériaux, comme cela peut être le cas ailleurs suite à la crise sanitaire", observe-t-il.

à lire aussi
Crous Lorraine : "avec plus de 30 % du parc à réhabiliter", le plan de relance permet "d’avancer plus vite" (A. Bégué)

Avec 25,5 M€ obtenus dans le cadre de l’appel à projets du plan de relance dédié à la rénovation énergétique des bâtiments publics de l’ESR, le Crous Lorraine pourra mener deux grands projets de réhabilitation de résidences, à Nancy et à Metz (concernant plus de 600 logements étudiants). Alors que plus de 30 % du parc d’hébergement nécessitait une requalification, l’initiative (lire sur AEF info) a été vue d’emblée par sa directrice générale Agnès Bégué comme "l’opportunité" d’accélérer d’importants chantiers initialement prévus au futur CPER, en s'appuyant sur l’accompagnement financier du Cnous et des métropoles. Dans un entretien à AEF info le 21 janvier 2021, elle précise ses attentes en vue du CPER 2021-2027 en termes de modernisation des infrastructures d’hébergement et de restauration, mais aussi de dynamisation de la vie étudiante.

Lire la suiteLire la suite
Plan de relance : la CPU salue "la grande réactivité des universités" concernant l’AAP sur la rénovation énergétique

"Cet excellent volume de réponse témoigne à la fois du degré de préparation des universités sur ce sujet, de la mobilisation de la CPU en préparation du plan de relance, mais également de l'urgence de la rénovation de leur patrimoine", déclare la CPU le 21 octobre 2020, réagissant à l'annonce, la veille, par le gouvernement, du dépôt de 3,7 Md d'euros de projets par l'ESR dans le cadre de l'AAP sur la rénovation énergétique des bâtiments publics (lire ici). La CPU précise qu'elle "sera attentive à la place des universités dans le résultat final". Elle souhaite que cela "ouvre la voie vers des écocampus". Enfin, elle pense que son programme PEEC, expérimenté par dix sites pilotes à ce jour, "a vocation à s’élargir à l’ensemble des établissements qui ont manifesté leur souhait de rejoindre le processus de transformation des campus, et partant, à l’ensemble du territoire".

Lire la suiteLire la suite
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Sylvain Marcelli, journaliste