Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°657949

"Les aides de 'France relance' à l’apprentissage seront prolongées de six mois supplémentaires" (Jean Castex)

Jean Castex, Premier ministre, est revenu sur le bilan du plan France Relance au cours d’un déplacement au salon Global Industrie, près de Lyon, le 6 septembre 2021. Les aides exceptionnelles de l'État à l’embauche d'apprentis ont permis la signature de plus de 500 000 nouveaux contrats en 2020 : elles seront "prolongées pour six mois supplémentaires" jusqu'au 30 juin 2022. La sortie des dispositifs de soutien aux entreprises se fera de manière "individualisée". Enfin, pour atténuer les tensions sur le recrutement, "un nouveau plan d’actions" sur la formation sera prochainement présenté.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Jean Castex a dressé le bilan du plan "France Relance", ce lundi 6 septembre 2021, à Lyon. Droits réservés - DR - Région Auvergne-Rhône-Alpes - Charles Pietri

"Je vous annonce aujourd'hui que les aides de 'France relance' à l’apprentissage seront prolongées de six mois supplémentaires jusqu’au 30 juin 2022", déclare Jean Castex, lundi 6 septembre 2021, au cours d’un déplacement au salon Global Industrie, près de Lyon. Le Premier ministre fait valoir "500 000 contrats d’apprentissage ou d'alternance signés, c’est historique". "Nous croyons à l’apprentissage", ajoute-t-il.

Ce déplacement est organisé pour le premier anniversaire du plan France Relance, présenté le 3 septembre 2020 dans un contexte de crise sanitaire et économique (lire sur AEF info) : l’année dernière, le PIB a baissé de 8 %, selon le Premier ministre. Le plan de relance visait à "agir sur les leviers structurels de notre économie", et "se déploie aujourd’hui vigoureusement". "50 Md€ ont déjà été engagés, et nous tiendrons l’objectif de 70 Md€ d’ici la fin de l’année", assure Jean Castex, rappelant que 16 Md€ ont été "directement territorialisés" (lire sur AEF info). Les aides aux entreprises, tels le Fonds de solidarité ou l’activité partielle, ont permis d'"éviter l’effondrement économique et l’explosion du chômage". La sortie de ces dispositifs se fera "de manière adaptée et individualisée". Aujourd’hui, "la reprise est vigoureuse" : la croissance prévue en 2021 atteint les 6 %, et "le taux de chômage est déjà revenu au niveau d’avant-crise".

"Un nouveau plan d’actions" pour la formation

Mais "toute dette doit être remboursée", ajoute le Premier ministre : "Nous ne voulons pas le faire par le retour à l’austérité, ni par la hausse des prélèvements obligatoires. Nous devrons le faire ensemble, par le travail et par la pertinence de nos choix économiques." Jean Castex évoque les difficultés actuelles de recrutement, qui ont été abordées lors de ses réunions bilatérales avec les partenaires sociaux la semaine dernière. "Je leur ai proposé trois axes de travail, qui sont déjà en partie engagés" : premièrement, "le travail dans les branches, sur l’attractivité des métiers, les conditions de travail et les salaires". Deuxièmement, la réforme de l’assurance chômage, suspendue au vu de la conjoncture : "Je sais les oppositions, […] je ne partage pas les craintes. J’ai proposé, notamment aux syndicats, un dispositif objectif de suivi et d’évaluation."

Enfin, le dernier axe est celui des compétences : "Nous devons élargir et prolonger les efforts engagés depuis le début du quinquennat", avec la loi "Avenir professionnel" et le PIC. Et ce, pour atténuer "les tensions de recrutement, et préparer les évolutions structurelles de l’économie". "Je présenterai très prochainement, avec Élisabeth Borne, un nouveau plan d’actions." Ce plan devrait contenir des mesures pour les jeunes, pour les chômeurs de longue durée, mais aussi pour les salariés, en privilégiant "les formations en entreprise et les dispositifs opérationnels". "Pour tout cela, nous dégagerons des moyens nouveaux, et l’industrie en bénéficiera pleinement", assure le Premier ministre.

150 M€ supplémentaires pour "Territoires d’industrie"

Dans ce salon consacré à l’industrie, Jean Castex est aussi revenu sur le dispositif Territoires d’industrie, "excellent exemple de partenariat" avec les collectivités territoriales. Environ 1 080 projets ont été financés dans ce cadre, "et autant d’usines et d’ateliers qui sortent de terre, partout sur les territoires". Ainsi, "compte tenu de [son] succès", Territoires d’industrie va être doté de 150 M€ supplémentaires "pour soutenir les projets qui n’ont pas été retenus" et "les territoires les plus durement touchés par les restructurations industrielles".

Le gouvernement souhaite "faire de l’industrie une priorité forte, c’est une question de souveraineté". "Nous préparons un plan d’investissement pour bâtir la France industrielle de 2030", et pour cela, des concertations seront prochainement lancées avec les différentes filières et les collectivités. "Nous devons retenir les projets qui portent les enjeux les plus forts", conclut le Premier ministre, évoquant une "cinquième révolution industrielle".

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Sophie Esposito, journaliste