Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°657505

Le calendrier des premières discussions paritaires sur les prud’hommes est fixé

Quatre dates ont d’ores et déjà été fixées dans le cadre des discussions paritaires prévues sur le fonctionnement de la justice prud’homale. Cette première phase doit permettre d’évaluer cette juridiction spécifique. Ensuite, une seconde phase devrait s’ouvrir en 2022 pour formuler des "propositions pour une justice prud’homale plus rapide, plus cohérente et mieux financée".

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

L'agenda paritaire autonome prévoit un travail pour "améliorer et renforcer la justice prud’homale". © ActuaLitté - Flickr CC

"Évaluer le fonctionnement de la justice prud’homale afin d’en conforter la pertinence spécifique, en vue d’en améliorer les moyens et l’efficacité" est l’objectif affiché par les partenaires sociaux dans le relevé de conclusions de l’agenda social et économique paritaire établi au printemps dernier. En juillet dernier, les représentants des organisations syndicales et patronales engagées dans la démarche (1) ont fixé le calendrier des réunions de la rentrée. Ils se retrouveront donc les 3 et 21 septembre, puis les 5 et 22 octobre 2021.

Lors d’une rencontre avec la presse en février dernier, le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux avait défendu le caractère paritaire de cette juridiction, rejetant toute logique de professionnalisation de la justice prud’homale. Il pointait alors "les difficultés à recruter des mandataires et à les former" et "l’absence totale de moyens" accordés à cette justice spécifique. Si le nombre de contentieux devant les prud’hommes a fortement baissé ces dix dernières années, les délais d’instruction demeurent très importants, dépassant les 15 mois en 2020.

des propositions à discuter en 2022

Dans un premier temps, les partenaires sociaux doivent faire un état des lieux de la justice prud’homale. D'après l'agenda social paritaire, une seconde phase doit s'ouvrir en 2022 pour "formuler des propositions pour une justice prud’homale plus rapide, plus cohérente et mieux financée". Il ne sera pas question de négocier un ANI puisque le sujet ne relève pas de la seule compétence des organisations syndicales et patronales, mais ces dernières pourraient alors s’orienter vers une forme de position commune à destination des pouvoirs publics.

(1) Seule la CGT n'a pas souhaité s'impliquer dans cet agenda paritaire autonome.

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Jérôme Lepeytre, journaliste