Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°656859

Covid-19 : la HAS autorise un traitement préventif pour les patients immunodéprimés non-répondeurs à la vaccination

Dans un avis de ce vendredi 6 août, la Haute autorité de santé (HAS) se prononce en faveur de l'autorisation d'accès précoce au traitement Ronapreve (casirivimab et imdevimab) de Roche-Regeneron. Il permet de prévenir la survenue d'une forme sévère de Covid-19 chez les personnes immunodéprimés, pour qui le schéma vaccinal complet n'est pas efficace. La HAS estime qu'en France, 130 000 patients sont aujourd'hui concernés.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Covid-19 : la HAS recommande d’intensifier la vaccination des personnes vulnérables et précaires et des soignants

Si la situation épidémique s’améliore, le virus reste présent sur le territoire "avec la diffusion de variants plus contagieux", constate la Haute autorité de santé le 1er juillet 2021 dans un avis actualisé sur la vaccination. "L’enjeu aujourd’hui est de poursuivre la vaccination", ce qui nécessite de démultiplier les actions auprès des personnes vulnérables et précaires face à la Covid-19 et non vaccinées ainsi qu’auprès des professionnels à leur contact, à commencer par les soignants et les professionnels des établissements sociaux et médico-sociaux. "La question de l’obligation vaccinale devra être rapidement posée" pour ces derniers, et en fonction de l’évolution de l’épidémie et de la couverture vaccinale [pour] "l’ensemble de la population". La veille, Jean Castex avait annoncé devant le Sénat vouloir consulter "les élus locaux et les présidents des groupes politiques" en ce sens.

Lire la suiteLire la suite
La vaccination contre le Covid-19 ouverte aux 16-17 ans souffrant d'une pathologie grave (DGS)

Les personnes de 16 et 17 ans "souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19" sont désormais autorisées à se faire vacciner, annonce le ministère de la Santé dans un DGS Urgent, ce jeudi 6 mai. En mars dernier, la HAS avait actualisé la liste de ces pathologies comprenant notamment les personnes présentant un diabète, un cancer, une insuffisance respiratoire ou cardiaque, une maladie hépatique chronique ou encore des troubles psychiatriques. À ce stade, ils ne sont éligibles qu’au vaccin Pfizer-BioNTech et pourront recevoir leur dose en centre de vaccination.

Lire la suiteLire la suite