Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Collectifs de précaires de l’ESR et syndicats : malgré les tensions, une convergence possible ?

La précarisation de l’ESR : tout le monde en parle, mais qui l’incarne ? Avec l’autonomie des universités, le recours aux personnels précaires – souvent des vacataires ou des contractuels aux statuts divers – est devenu une affaire "locale". Résultat, on voit émerger de nombreux collectifs au sein des établissements, que ce soit à Aix-Marseille ou à Nanterre par exemple. Certains tentent une structuration nationale, à l’image du "collectif des docteurs sans postes" ou encore de l’ANCMSP. Mais ces collectifs, s’ils sont parfois reçus par les présidents d’université, ne le sont guère par les pouvoirs publics, contrairement aux syndicats, et restent impuissants à peser à la table des négociations. Toutefois, accusées de ne se soucier que des titulaires, les organisations syndicales ont encore des efforts à faire pour convaincre les précaires de rejoindre leurs rangs.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 96 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le collectif "Notre hôpital, c’est vous" dépose une proposition de loi référendaire au Conseil constitutionnel

Le collectif "Notre hôpital, c’est vous" - regroupant notamment Inter-Hôpitaux et Inter-Urgences, mais aussi Emmaüs, Médecins du Monde, Alerte, etc. - annonce mercredi 7 juillet 2021 dans un communiqué qu’une proposition de loi pour “l’accès universel à un service public hospitalier de qualité” est déposée au Conseil constitutionnel. Il espère pouvoir ensuite le soumettre à un référendum d’initiative partagée. 203 élus “issus de 11 groupes politiques” ont soutenu cette proposition de loi référendaire - sur les 183 minimum requis. Le Conseil constitutionnel aura “un mois pour vérifier le nombre de signataires, l’objet du texte et sa conformité à la Constitution”. S’il la valide, “le texte de loi pourra être soumis à l’approbation des Français” pendant 9 mois, soit jusqu’en mai 2022, afin de "peser sur l’élection présidentielle". Avant, le cas échéant, d’être examiné par le Parlement.

Lire la suiteLire la suite
La Ferc-Sup-CGT s’élève contre les établissements publics expérimentaux, "fossoyeurs du service public d’ESR"

La Ferc-Sup-CGT "participe à la lutte contre les EPE et aux politiques dont ils sont les derniers avatars", rappelle-t-elle dans un communiqué du 15 juin 2021. Elle estime que "depuis 15 ans, ces restructurations violentes ont conduit à la désorganisation du travail, à l’épuisement des personnels, à la déstabilisation des étudiants", jugeant qu’elles sont "menées tambour battant, contre les personnels, contre l’avis des IRP et sans évaluer les risques professionnels". Elle salue la "résistance des personnels contre ces projets délétères", citant le rejet de l’EPE lyonnais, la mobilisation d’un "jeune syndicat étudiant CGT" à Valenciennes, la lutte à Lille "depuis l’automne 2020" ou le combat actuellement mené à Rennes. "Sous couvert de récupérer trois sous d’une hypothétique 'excellence', nos employeurs entérinent le désengagement sans précédent de l’État dans l’ESR", écrit la CGT.

Lire la suiteLire la suite