Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°654335

Service à la personne : 150 000 à 200 000 nouveaux emplois attendus avec le crédit d’impôt en contemporanéité

La Fédération du Service aux Particuliers (Fesp) qui fêtait son 25e anniversaire, a présenté jeudi 17 juin 2021 les résultats de l’étude "Photographie actuelle des services à la personne". Réalisée par l’institut Xerfi Spécific, elle éclaire sur le poids des associations et des entreprises, sur le maillage national des services à la personne (SAP) et l’attractivité du métier. En 2019, les entreprises représentaient 50 % des structures de service à la personne contre 6 % en 2006. Pour Antoine Grézaud, directeur général de la Fesp, la crise sanitaire a permis d’accélérer cette croissance.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La FESP et la Fedesap réclament que l’aide supplémentaire de 200 M€ de la LFSS 2021 bénéficie à tous les SAAD

Deux fédérations de structures privées d’aide à domicile, la FESP et la Fedesap, indiquent ce 16 décembre 2020 avoir adressé un courrier au gouvernement pour obtenir des clarifications sur l’attribution de la dotation annuelle de 200 M€ prévue en supplément pour le secteur de l’aide à domicile, conformément à l’article 47 de la LFSS 2021 (lire sur AEF info). Les deux fédérations craignent que cette nouvelle aide transitant par les conseils départementaux ne soit au final fléchée que vers les seuls SAAD associatifs. La FESP et la Fedesap rappellent que les structures "entrepreneuriales" réalisent près de 45 % du volume annuel d’heures d’aide à domicile réalisées auprès des publics dépendant. Les deux fédérations considèrent donc qu’il serait "inique" que seuls les intervenants à domicile du secteur associatif voient leurs salaires revalorisés du fait de cette nouvelle aide.

Lire la suiteLire la suite