Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Home| Social / RH| Fonction publique| Dépêche n°653854

Formation des agents, effectifs, doublons… quelles sont les propositions des principaux candidats en Occitanie ?

Alors que neuf candidatures sont déclarées en Occitanie pour les élections régionales des 20 et 27 juin 2021, AEF info a interrogé les candidats susceptibles d’être présents au 2nd tour (listes obtenant plus de 10 % des suffrages exprimés au 1er tour) (1) : au 1er tour, Jean-Paul Garraud (RN) arriverait en tête avec 31 % des intentions de vote, suivi de Carole Delga, présidente sortante (PS) avec 29 %, Aurélien Pradié (LR) avec 12 %, Vincent Terrail-Novès (LREM) avec 11 % et Antoine Maurice (EELV) avec 10 %.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Relocalisation de services publics : les régions Occitanie et Paca veulent en bénéficier "au même titre" que les autres

Alors que la relocalisation d’environ 6 000 agents des services de l’État sur les territoires a été annoncée le 15 novembre (lire sur AEF info), "aucun service d’ici l’échéance 2022, pas même d’affectation sans localisation précise" n’ont été accordés aux régions Occitanie et Paca, dénoncent les présidents des deux conseils régionaux, Carole Delga (PS) et Renaud Muselier (LR), dans un courrier adressé au Premier ministre le 3 décembre 2019. Invoquant "l’égalité de tous devant le service public", les deux élus exigent "la garantie" de bénéficier d’une partie des 3 457 postes restant à déployer, "au même titre que les autres territoires français et dans les mêmes délais". Ils "refusent la relégation de leurs territoires" qui "ont besoin des services publics de proximité autant que le reste de leurs concitoyens français" et demandent à Édouard Philippe de "rétablir le juste équilibre".

Lire la suiteLire la suite