Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°653790

Accès aux soins, cancers, pollution, prévention : les propositions des candidats des régionales dans les Hauts-de-France

Que pourra faire le ou la futur(e) président(e) des Hauts-de-France pour améliorer l’état de santé des 6 millions d’habitants de la région ? AEF info détaille les propositions des personnalités susceptibles d’atteindre le 2e tour de l’élection régionale 2021. Xavier Bertrand, président sortant (divers droite), voudrait piloter les ARS. Sébastien Chenu (RN) promet de lutter contre la désertification médicale. Karima Delli (gauche) propose une mutuelle régionale et un plan de dépollution. Laurent Pietraszewski (LREM) veut créer 80 maisons de santé et agir contre le cancer.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Le siège de la région Hauts-de-France.

Trois des quatre principaux candidats (1) à l’élection régionale dans les Hauts-de-France ont répondu par écrit à une série de questions posées par AEF info. Voici leurs réponses.

Karima Delli : assurer l’accès aux soins et dépolluer la région

La candidate des forces de gauche (EELV, LFI, PS, PC, Génération.s., Génération Écologie et Place publique) et députée européenne EELV fait campagne "pour le climat" et "pour l’emploi". Ses propositions pour la santé font aussi le lien avec les enjeux écologiques.

Un plan de dépollution. "Nous engagerons un plan régional de dépollution et de désamiantage des sites et sols pollués", prévoit Karima Delli dans sa réponse à AEF info. Objectif : éliminer les métaux lourds (plomb, zinc, arsenic, chrome, cadmium…), les hydrocarbures ou l’amiante qui "constituent un danger pour la santé" des habitants "par l’exposition directe ou à travers la consommation d’eau ou d’aliments". Ce plan "mobilisera les agences gouvernementales compétentes, les laboratoires et des entreprises".

Lutter contre la désertification médicale. "Dans l’Aisne et l’Oise, on compte seulement 25 médecins pour 10 000 habitants contre plus de 80 à Paris" et "six habitants des Hauts-de-France sur 10 ont déjà vécu le renoncement ou le report de soin", constate Karima Delli. Elle s’engage à :

  • Garantir une offre de soin dans un rayon de 20 km, en poursuivant le déploiement de maisons et de centres de santé ;
  • Recruter 200 médecins et personnels de santé, comme des infirmières de pratiques de soins avancées ;
  • Instaurer une mutuelle régionalisée, sur le modèle des mutuelles communales, "afin que chaque habitant.e des Hauts-de-France dispose d’une couverture médicale digne et à un prix raisonnable" ;
  • Assurer "l’effectivité de la gratuité des formations sanitaires et sociales et leur densification".

Prévention. "Une partie des maladies et de notre mal-être est dû à des habitudes de consommation, des modes de vie ou des violences subies", diagnostique Karima Delli. Elle promet de :

  • Soutenir, en lien avec les départements, les réseaux d’acteurs de la prévention et les actions de sensibilisation (alimentation saine, lutte contre les MST et les addictions, accès au sport/santé et aux médecines douces) ;
  • Renforcer le soutien au planning familial ainsi qu’aux structures de prévention et d’accompagnement des violences faites aux femmes ;
  • Déployer des programmes de dépistage et de soin sur les "pathologies négligées" (endométriose par exemple) ;
  • Réaffirmer le soutien au plan de protection de l’atmosphère (PPA) du Nord et Pas-de-Calais.

Sébastien Chenu : Lutter contre la désertification médicale

"Ce qui me paraît être la première priorité, et je suis surpris de voir aussi peu de candidats en parler, c’est le problème de la désertification médicale due au manque de formation depuis 30 ans de soignants", affirme Sébastien Chenu, candidat du Rassemblement national, dans sa réponse à AEF info. "Droite, gauche, macronistes, ils ont coupé dans la formation des effectifs et appauvri notre système de santé. Pas un seul des départements composant la grande région n’est protégé de ce fléau", accuse-t-il.

Le candidat de Marine Le Pen promet donc de "mettre en œuvre un grand service public régional de lutte contre la désertification médicale". La région pourrait ainsi financer des formations de soignants et verser une bourse à des jeunes "contre un engagement de travailler plusieurs années dans les zones sous dotées". "C’est avec de nouveaux professionnels que nous pourrons amplifier l’ouverture de maisons de santé, assurer l’interface entre les différents acteurs de la santé, pour accompagner de A à Z des jeunes médecins, ou des médecins qui souhaitent lancer un nouveau projet, afin qu’ils s’installent dans des locaux ciblés dans les déserts médicaux", détaille Sébastien Chenu.

Bus. Le candidat RN veut équiper "des bus médicaux pour aller à la rencontre des populations concernées dans les zones sous dotées, avec des équipements adaptés".

Drogues. "Je souhaite aussi lancer un grand plan antidrogues dans la Région, notamment via les lycées : cela devait être fait avec Xavier Bertrand, nous n’avons pourtant rien vu en l’espace de 6 ans !" affirme Sébastien Chenu.

Handicap. "Nous veillerons à ce que les gares soient rendues accessibles, mais aussi à aider les commerçants, les entrepreneurs, les associations à rendre leurs locaux accessibles", promet le candidat.

Laurent Pietraszewski : maisons de santé et dépistage des cancers

"Nous avons le droit à un même accès aux soins. Dans les faits, ce n’est pas le cas : 80 % des territoires de notre région ont un nombre de professionnels de santé en dessous de la moyenne nationale. C’est l’un des grands échecs de la majorité régionale sortante", écrit Laurent Pietraszewski dans sa réponse à AEF info. Le secrétaire d’État chargé des retraites et de la santé au travail mène la liste En Marche dans les Hauts-de-France.

Maisons de santé. "Nous financerons dans les territoires les moins bien dotés, en lien avec les communes concernées, l’installation de 80 maisons de santé pluridisciplinaires réunissant des médecins, des infirmières et autres professionnels de santé", s’engage Laurent Pietraszewski. "En complément, nous instaurerons un fond d’équipement pour les professionnels libéraux, pour les aider à s’installer ou rénover leur cabinet."

Dépistage des cancers. "Nous lancerons, dans le cadre de la stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030 voulue par le Président de la République, un plan régional de dépistage des cancers", promet la tête de liste LREM. Un plan qui sera mis en œuvre "en lien avec l’Agence régionale de santé, le centre hospitalier régional universitaire, l’assurance maladie, les hôpitaux de la région et les centres médicaux".

Psychologues scolaires. "Nous créerons sur la durée du mandat 100 postes de psychologues scolaires dans les lycées pour faciliter la détection et la prise en charge des jeunes en souffrance. Ces postes viendront appuyer le dispositif national écout’emoi", écrit aussi Laurent Pietraszewski.

Xavier Bertrand : exercer la compétence santé

Le président sortant (divers droite) du conseil régional n’a pas répondu aux questions d’AEF sur sa politique santé, préférant se focaliser sur les questions d’emploi et de formation (lire sur AEF info).

Xavier Bertrand s’est engagé lors du lancement de sa campagne, le 14 mai à Maubeuge, à :

  • "Continuer à financer les maisons de santé" ;
  • "Prendre en charge une partie de la mutuelle santé des personnes âgées, des étudiants et des apprentis".

"Je souhaite que nous puissions avoir la compétence santé. Si tel est le cas, nous mettrons davantage de moyens", a-t-il aussi déclaré. Il demande "que les ARS passent sous le pilotage des collectivités territoriales".

(1) Sont également candidats Audric Alexandre (Parti des citoyens européens), José Evrard (Debout La France), Eric Pecqueur (Lutte ouvrière). Ils sont crédités de 1 à 2 % dans les sondages.

Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Sylvain Marcelli, journaliste