Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Fonction publique| Dépêche n°653700

Politique RH, temps de travail, QVT : les projets des principaux candidats aux élections régionales en Bretagne

Alors que 13 candidatures sont déclarées en Bretagne pour les élections régionales des 20 et 27 juin 2021, AEF info a interrogé les candidats susceptibles d’être présents au second tour du scrutin (listes ayant obtenu plus de 10 % des suffrages exprimés au premier tour) : Thierry Burlot (LREM), Loïg Chesnais-Girard (PS), Claire Desmares-Poirrier (EELV), Isabelle Le Callennec (LR), Gilles Pennelle (RN). Temps de travail, formation, télétravail, rémunération, QVT : les candidats à la présidence de la région Bretagne dévoilent leur programme.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

L'hôtel de région, à Rennes. © Région Bretagne

Quatre des cinq principaux candidats à l’élection régionale en Bretagne ont répondu par écrit aux questions posées par AEF info sur leur vision de l’organisation des services et de la gestion RH du conseil régional.

Thierry Burlot (soutenu par LREM)

Formation et rémunération. "La Bretagne sait ce qu’elle doit à ses fonctionnaires et elle doit contribuer à ce que ses agents publics de qualité soient mieux considérés et rémunérés", affirme Thierry Burlot, candidat soutenu par LREM, tête de liste "Nous la Bretagne" aux élections régionales. "La mutualisation des collectivités doit être une des conditions pour mieux les former tout au long de la vie, mieux les rémunérer et les considérer, tout en facilitant les mobilités professionnelles". Il rappelle que plus de la moitié des agents de la région travaillent dans les lycées. "La région de proximité, ce sont eux et surtout elles, à qui l’on doit de meilleures conditions de travail, mais aussi un plus grand respect, y compris celui des lycéennes et lycéens", estime le candidat.

Télétravail. "Le télétravail a été brutal surtout pour celles et ceux qui n’ont pas pu, pendant cette crise, faire autrement que travailler plus, tout particulièrement dans la santé. Il peut être une chance pour une réorganisation du travail où l’on pense d’abord le service à rendre et les attentes de nos concitoyens, les usagers du service public. Tous les regroupements physiques de maisons de service et le travail en commun entre les services seront à favoriser."

Loïg Chesnais-Girard (PS)

Politique RH. "Nous maintenons, et accentuons un certain nombre de politiques RH", indique Loïg Chesnais-Girard, président sortant et candidat à un nouveau mandat avec sa liste "La Bretagne avec Loïg" :

  • GPEC avec travail de fond pour favoriser la connaissance de métiers et ensuite les mobilités ;
  • priorité aux mobilités internes ;
  • Travail sur l’organisation territorialisée, qui permet entre autres, en limitant les déplacements, de mieux projeter l’action régionale au plus près, mais également de rapprocher le management des agents pour plus de proximité et de qualité d’action pour les agents ;
  • engagement autour des recrutements en apprentissage, stagiaires.
  • formation : la région a toujours été très engagée sur la formation (effort parmi les plus importants dans les conseils régionaux), et cet effort se prolonge ;
  • égalité (label Afnor) et insertion des personnes en situation de handicap (région reconnue sur le taux d’emploi de TH) ;
  • dialogue social (protocole existant) pour favoriser le dialogue permanent ;
  • Effort sur les conditions de travail et la prévention des risques ;
  • accord télétravail à discuter dès l’automne prochain ;
  • effort conséquent sur l’animation managériale avec formations adaptées des encadrants ;
  • logiques d’accompagnement avec des directions dédiées à la transformation de l’administration, mais également à la transformation numérique (et l’accompagnement des agents autour des usages numériques pour la vie pro et perso).

Claire Desmares-Poirrier (EELV)

Pour les questions posées par AEF info, Claire Desmares-Poirrier, candidate EELV aux élections régionales en Bretagne, tête de liste "Bretagne d’avenir", renvoie à son programme, qui compte "21 mesures phares pour la Bretagne". Aucune n’aborde la question de la fonction publique.

Isabelle Le Callennec (LR)

Management et fonctionnement. "La fonction publique territoriale et tout particulièrement les agents des collectivités ont démontré dans la crise, à la fois leur dévouement et leur grand sens de l’adaptation", souligne Isabelle Le Callennec, candidate LR à la présidence de la région Bretagne, avec sa liste "Hissons haut la Bretagne".

"L’émergence du télétravail a montré des évolutions possibles permettant d’optimiser le fonctionnement des services. Il convient désormais d’effectuer le recensement concerté de ce qui peut nourrir une réflexion sur de nouvelles modalités de management et de fonctionnement. Il s’agit de renforcer la qualité du service de proximité (moins de technocratie, plus de vigilance sur les délais de réponse, davantage de simplification des démarches, un contact humain privilégié pour les usagers). Qualité de vie au travail, gestion des emplois et des compétences, travail sur l’attractivité des métiers, valorisation du mérite seront au cœur de notre stratégie RH. Les agents sont le capital humain de l’entreprise. Ils demandent du sens et de la considération".

Gilles Pennelle (RN).

Maîtrise de la masse salariale. "La maîtrise des dépenses de fonctionnement est une grande nécessité pour maintenir des investissements élevés dans un contexte économique difficile et face à un conseil régional de Bretagne qui a vu son niveau d’endettement être multiplié par deux au cours du dernier mandat", affirme Gilles Pennelle, tête de liste RN aux élections régionales en Bretagne, avec sa liste "Une Bretagne forte".

"Si la maîtrise de la masse salariale est essentielle, elle ne sera pas pour moi une variable d’ajustement budgétaire. Il y a de nombreux autres postes d’économies importantes en matière de dépenses de fonctionnement. Je pense notamment à la réduction du nombre de vice-présidents, la baisse sensible des dépenses de communication ou la suppression de nombreuses subventions extrêmement politisées".

Voici les 8 autres listes déclarées pour les élections régionales en Bretagne :

  • Un nôtre monde - Christophe Daviet
  • Bretagne insoumise - Pierre-Yves Cadalen
  • Tous unis contre l’islamophobie, agir pour ne pas subir - Kamel Elahiar
  • La Bretagne en héritage - Yves Chauvel
  • Lutte ouvrière, faire entendre le camp des travailleurs - Valérie Hamon
  • Bretagne ma vie - Daniel Cueff
  • Bretagne responsable - Joannic Martin
  • Debout la Bretagne debout la France - David Cabasoici
à lire aussi
à découvrir
Épargne retraite : les règles de cantonnement comptables des actifs par les gestionnaires précisées

Un décret du 30 juillet 2021 relatif aux modalités d’application de la réforme de l’épargne retraite, publié au Journal Officiel du 3 août, clarifie d’une part les obligations déclaratives des entreprises gestionnaires de contrats d’épargne retraite (entreprises d’assurances, mutuelles, instituts de prévoyance, établissements teneurs de comptes, gestionnaires d’actifs) auprès de l’administration fiscale ; et d’autre part les règles comptables pour mettre en œuvre l’obligation de cantonnement comptable des actifs représentant les engagements d’épargne retraite effective à partir du 1er janvier 2023. Ce décret entre en vigueur le 4 août 2021.

Lire la suiteLire la suite
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Diane Scherer, journaliste