Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°653358

Plan de transformation de la formation : le ministère du Travail lance la première vague de l’appel à projets Deffinum

Le chantier de transformation et de modernisation du marché de la formation professionnelle financé par le plan de relance se met progressivement en place. Le Haut-commissariat aux Compétences, qui porte le dossier dans le cadre du PIC, vient de lancer la première vague de l’appel à projets "Deffinum". Premier élément du plan de transformation, cet appel à projets vise à accélérer la transformation numérique du secteur de la formation professionnelle. Comme dans les autres projets du PIC, ceux présentés dans le cadre de Deffinum devront être portés par des groupements d’acteurs.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

L'appel à projets du ministère du Travail en faveur de la digitalisation de la formation professionnelle a été lancé le 1er juin 2021 Droits réservés - DR

La première vague de l’appel à projets "Deffinum !", pour "Dispositifs France formation innovante Numérique", a été lancé le 1er juin 2021 par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Porté par le Haut-commissariat aux Compétences dans le cadre du PIC (Plan d’investissement dans les compétences), cet appel à projets bénéficie d’un budget global de 300 M€ pris sur l’enveloppe de plus de 360 M€ prévue par le plan de relance pour "digitaliser l’appareil de formation" (lire sur AEF info). La première vague de cet appel à projets, ouverte jusqu’au 31 août 2021 bénéficie d’un financement de 100 M€.

Deux autres vagues (30 septembre-30 décembre 2021 puis 31 janvier-2 mai 2022) sont d’ores et déjà prévues, même si le ministère du Travail se réserve le droit "de clore l’appel à projets avant la fin de la troisième vague, notamment en raison du niveau de consommation de l’enveloppe allouée".

1re brique du plan de transformation

Dans le cahier des charges de l’appel à projets "Deffinum", le Haut-commissariat aux Compétences rappelle que cette démarche s’inscrit "dans le cadre du Plan de transformation et de digitalisation de la formation" qui doit "permettre de franchir un cap significatif dans la transformation de la pédagogie et des parcours de formation". Une évolution qui passe par la bascule "vers un modèle plus hybride, associant les modalités pédagogiques les plus adaptées aux besoins des apprenants : temps de formation synchrones et asynchrones, en présentiel en centre de formation ou dans le cadre d’un tiers-lieu, formation à distance, formation en situation de travail en entreprise, utilisation d’outils immersifs pour s’entraîner à la maîtrise d’un geste professionnel, individualisation des parcours de formation grâce à des outils de positionnement digitaux…"

L’appel à projets lancé le 1er juin 2021 "constitue la 1re brique de ce plan de transformation", souligne son cahier des charges. Cette initiative "se donne pour objectif d’accélérer la transformation de la formation par le soutien à des projets émanant de consortiums ou groupements d’acteurs qui souhaitent accélérer l’hybridation de leurs formations et déployer des pédagogies innovantes, notamment des pédagogies plus actives, et cela afin de rendre l’apprenant véritablement acteur de ses apprentissages".

Objectifs des projets

Le cahier des charges de l’appel à projets indique qu'"il est attendu des projets [retenus] des retombées importantes en termes de couverture et de rayonnement, de capacité à diffuser des pratiques pédagogiques innovantes et à forte plus-value sociale". De fait, avec cette initiative, le Haut-commissariat aux Compétences soutiendra :

  • "des projets d’envergure nationale ou interrégionale" ;
  • "des projets qui portent un engagement de mutualisation des productions, supports et outils… ainsi créés et déployés, au sein du réseau concerné, voire, s’ils le souhaitent, au-delà" ;
  • "des projets qui portent une forte dynamique d’innovation pédagogique en formation professionnelle et en apprentissage, intégrant notamment les apports" des "technologies numériques et immersives", "des sciences cognitives" et "de la formation en situation de travail".

Il est également précisé que les projets retenus devront dépasser la "logique d’outillage" et répondre "à des besoins et à des objectifs de transformation au sein du réseau, du secteur d’activité ou de la filière". De plus, ces projets devront se placer "dans une dynamique d’innovation pédagogique intégrant fortement les technologies numériques et immersives".

Groupements, durée, financement

Comme c’est déjà le cas des différents projets financés dans le cadre du PIC, les réponses à "Deffinum" devront obligatoirement être portées par "des consortiums ou des groupements d’acteurs". Ces groupements pourront notamment associer "des réseaux d’organismes de formation ou de CFA, d’établissements d’enseignement scolaire, des branches ou des filières professionnelles et/ou leurs opérateurs (syndicats professionnels, Opco, opérateurs de formation…), des entreprises, des éditeurs de contenus, des EdTechs, des structures de l’insertion par l’activité économique, des laboratoires de recherche…"

Les projets qui seront présentés devront en outre afficher une durée maximale de 36 mois et prévoir la présentation de "premiers résultats dès 12 mois, selon un calendrier clairement défini". Du point de vue financier, chaque projet devra présenter une assiette de dépenses éligibles de 500 K€ minimum sachant que, comme pour les autres projets du PIC, ils devront également "s’appuyer sur des cofinancements (apports du porteur de projet et/ou autres financements privés) à hauteur de 30 % au minimum de l’assiette des dépenses éligibles". Il est également précisé que, au titre de ces financements propres, "30 % maximum pourront résulter d’une valorisation, non financière, d’apports matériels ou immatériels".

Versements

Les financements obtenus dans le cadre de "Deffinum" seront versés en trois tranches :

  • "une première tranche, correspondant à 40 % de l’aide, au moment de la contractualisation" ;
  • "une deuxième tranche, correspondant à 40 % de l’aide au maximum, à mi-programme, sous réserve de la consommation d’a minima 80 % de la première tranche, dès la transmission d’un rapport intermédiaire en rendant compte (actions déployées, évaluation intermédiaire et adaptations ou actions correctives envisagées) et d’un état des dépenses engagées" ;
  • "un solde, à l’issue du programme, sous réserve de la réalisation effective des dépenses, à la transmission d’un rapport final, rendant compte de l’ensemble du projet et de son évaluation".
à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Christophe Marty, journaliste