Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°652996

Ségur de la santé : la revalorisation est étendue aux professionnels des établissements sociaux et médico-sociaux publics

Le 28 mai 2021, l’État, FO, la CFDT, l’Unsa et la FHF, ont signé un accord prévoyant que les 18 500 soignants des établissements et services sociaux et médico-sociaux publics "autonomes", c’est-à-dire non rattachés à un établissement de santé ou à un Ehpad, bénéficient de la revalorisation de 183 euros prévue par les accords du Ségur au 1er octobre. A aussi été officiellement signé l’accord de méthode tripartite visant les professionnels des établissements pour personnes handicapées et des services de soins à domicile pour qui la hausse interviendra au 1er janvier 2022 (lire sur AEF info).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Ségur de la santé : les salaires des médecins des établissements privés non lucratifs seront revalorisés (Jean Castex)

Après l’élargissement des revalorisations du Ségur de la santé pour les personnels des établissements sociaux et médico-sociaux rattachés aux hôpitaux, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé ce mardi 9 mars 2021, dans le cadre de son déplacement dans la Nièvre sur le déploiement du plan d’investissement à l’hôpital (lire sur AEF info), que les médecins des établissements de santé privé à but non lucratif seront désormais aussi concernés "dans le cadre […] la campagne tarifaire 2021". Jean Castex, qui n’a pas précisé les montants prévus, répond ainsi à une revendication de plusieurs syndicats du secteur, qui s’inquiétaient depuis l’automne (lire sur AEF info) d’une possible "fuite" des praticiens vers l’hôpital public devenu plus attractif pour eux. Elles estimaient que "l’égalité de traitement" représenterait "une enveloppe de 100 millions d’euros par an" (lire sur AEF info).

Lire la suiteLire la suite