Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Des fédérations d'urgentistes "furieux" face au projet d'expérimentation d'un numéro unique d'appel d'urgence

Suite au vote, le 12 mai en commission des lois, de l’expérimentation de trois ans d’un "numéro unique d’appel d’urgence" regroupant police, pompiers et Samu, les présidents de la FHF, du Samu, de la Société française de médecine d’urgence et du Conseil national de l’urgence hospitalière ont fait connaître leur franche opposition au projet, le 26 mai. Ils rappellent que la mise en place du SAS, inscrite dans la loi Buzyn, doit d’abord être évaluée et que son principe même de numéro unique de santé s’oppose à celui d’un numéro commun regroupant également les secours et la police.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement