Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"Nous allons nous doter d’un conseil scientifique" (Laurent Grandguillaume, Territoires zéro chômeur de longue durée)

"Nous allons nous doter d’un conseil scientifique", indique Laurent Grandguillaume, président de Territoires zéro chômeur de longue durée, le 18 mai 2021. L’ambition de l’association est de pouvoir mieux mesurer les conséquences de l’expérimentation sur les territoires et les personnes. Laurent Grandguillaume intervient au cours de l’événement "La Fabrique du consensus", un temps d’échange sur la construction des projets avec les acteurs. Les territoires expérimentateurs ont des retours positifs sur cette expérience même s’ils notent qu’il ne s’agit pas d’une démarche simple et sans obstacle.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
TZCLD : la Nouvelle-Aquitaine a identifié 6 candidatures possibles, à côté du "projet émergent" bordelais

La région Nouvelle-Aquitaine va aider six territoires à candidater à l’expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée : Castillon-la-Bataille (Gironde), Guéret (Creuse), le pays Monts et Barrages (Haute-Vienne), la CDC d’Aunis Sud (Charente-Maritime), Agen et Poitiers, comme elle s’y est engagée en 2020 (lire sur AEF info). Il s’agit de leur permettre de bâtir une ingénierie territoriale définissant contours du projet, moyens et bénéficiaires. Les 50 nouvelles labellisations TZCLD au niveau national sont attendues après l’été 2021. La ville de Bordeaux est elle aussi en lice. Son projet, reconnu comme émergent en mars, concerne un de ses quartiers populaires, le Grand Parc, dont une partie est classée QPV. Pour accompagner la démarche, la mairie écologiste a mis en place un comité local de l’emploi ainsi qu’un comité scientifique, composé d’universitaires bordelais.

Lire la suiteLire la suite