Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le gouvernement espagnol veut une loi sur le devoir de vigilance mais peine à concrétiser

En Espagne, aucun mécanisme contraignant les entreprises à s’assurer que leurs activités n’entraînent pas d’atteinte aux droits humains ou à l’environnement à l’étranger n’a été mis en place. Il existe des dispositifs volontaires, mais leur efficacité reste limitée selon les ONG. Au pouvoir depuis 2018, la gauche affiche sa volonté de présenter un projet de loi sur le devoir de vigilance. Mais l’instabilité politique du pays et la pandémie ont mis le processus à l’arrêt. La législation européenne en préparation à Bruxelles devrait toutefois faire bouger les choses.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement