Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°652143

La Cnil est favorable au "passe sanitaire" mais pose un grand nombre de conditions

Dans son avis rendu le 12 mai 2021, la Cnil limite notamment la mise en place d’un passe sanitaire à la seule période de la crise, aux seuls évènements impliquant de grands rassemblements de personnes à l’exclusion notamment des activités de la vie courante, et demande au gouvernement d’apporter des précisions sur la finalité et la nature des lieux concernés. Elle recommande également de limiter les personnes habilitées à vérifier la nature du certificat présenté et d’interdire aux professionnels non visés de conditionner un accès à la présentation d’un certificat.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 95 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Sortie de crise sanitaire : les députés adoptent le projet de loi en réduisant la durée de la période transitoire

L’Assemblée nationale a adopté en première lecture, dans la nuit de mardi 11 à mercredi 12 mai 2021, le projet de loi relatif à la sortie de crise sanitaire ( lire le détail sur AEF info). Les débats ont été marqués par un "couac" sur l’article 1er du texte, d’abord rejeté par les députés, puis adopté dans la nuit après réécriture du gouvernement. Le texte met un terme à l’état d’urgence sanitaire le 2 juin. Un régime "transitoire" est mis en place jusqu’au 30 septembre, au lieu du 30 octobre comme prévu. L’exécutif ne peut, durant cette période, instaurer de confinement national mais garde la possibilité de maintenir un couvre-feu. Fixé à 21 heures à partir du 2 juin, celui-ci sera décalé à 23 heures à partir du 9 juin, sauf dans les territoires où le virus circule "activement". Le texte permet aussi la création d’un pass sanitaire, qui, malgré les controverses, n’a pas été modifié.

Lire la suiteLire la suite