Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Féminicide de Mérignac : la mission d’inspection relève "une suite de défaillances et de dysfonctionnements"

Une semaine après le meurtre d’une femme, brûlée vive par son mari à Mérignac (Gironde), le rapport d’étape de la mission d’inspection demandée par le ministère de la Justice relève "une suite de défaillances qui peut être reprochée à différents acteurs dans la communication et la coordination entre les services", selon un communiqué diffusé mercredi 12 mai par le gouvernement. La mission doit rendre son rapport final le 10 juin, et permettre d’éclairer les conditions de remise en liberté et de suivi du suspect, déjà condamné en 2020 à une peine aménagée pour des violences en récidive sur la même victime (lire sur AEF info). Celle-ci avait déposé plainte contre son conjoint pour une agression à la mi-mars, mais ne bénéficiait pas d’un téléphone grave danger. Son époux ne portait pas de bracelet antirapprochement, une mesure qui n’était pas effective à la date de sa dernière condamnation (lire sur AEF info).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir