Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Fonction publique| Dépêche n°651942

Jean Moulin, Voltaire, Simone Weil, République… Ce que révèlent les noms des 77 promotions de l’ENA

Depuis sa création en 1945, l’ENA a connu 77 cohortes de diplômés qui ont voté pour un nom de promotion. Dans ces choix, tout comme dans les rangs de l’école qui doit se transformer en INSP début 2022, les femmes sont minoritaires. On en compte seulement 6, dont la première fut la philosophe Simone Weil (1972-1974). Les hommes politiques et de lettres dominent le paysage, également marqué par 14 noms de collectifs ou de valeurs, tels la devise Liberté-égalité-fraternité (1987-1989). Quant au tropisme tricolore, il s’estompe au fil du temps : 53 des 63 personnes choisies sont françaises.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Source et méthodologie

 

Le site de l’ENA liste les promotions et les noms choisis par les élèves. Nous avons récupéré cette liste, distingué les noms de promotion qui correspondent à une notion ou à une personne, puis le genre de cette figure ainsi que son rattachement géographique à la France ou non. Pour les cas litigieux, comme Marie Curie ou Romain Gary, liés à la France et à la Pologne, nous avons choisi de les comptabiliser parmi les personnalités liées à la France.

À ce jour, 77 promotions sont sorties de l’ENA, depuis la création de l’école en 1945. Alors que le prestigieux établissement doit être transformé pour devenir l’INSP (Institut national du service public) à compter de janvier 2022 (lire sur AEF info), une tradition a perduré jusqu’à présent : celle du choix du nom de la promotion. "Chaque année avant le début de leur scolarité, les élèves choisissent librement, par vote, lors d’un séminaire d’intégration, le nom de leur promotion", précise le site de l’ENA.

Le choix s’avère parfois serré. Même quand il s’est agi d’opter pour le nom du fondateur de l’école ! Ainsi, la promotion "Charles de Gaulle" (1970-1972) "aurait pu s’appeler 'Commune de Paris', à 5 voix près", racontait L’Express en 1971, tout en s’interrogeant déjà, à l’époque, sur l’opportunité de "supprimer l’ENA". Certains noms de promotion sont restés célèbres, comme la promotion Voltaire (1978-1980) ou la promotion Léopold Sédar Senghor (2002-2004) dont sont notamment issus les deux derniers présidents de la République, François Hollande puis Emmanuel Macron.

6 promotions sur 77 ont choisi le patronage d’une femme

Force est de constater que le choix se porte souvent sur des hommes. 57 des 77 promotions portent un nom masculin, pour 6 qui portent un nom féminin. Les noms de promotion font moins souvent référence à des femmes qu’à des valeurs ou des collectifs : cette catégorie compte 14 occurrences, telles France combattante (1946-1947), Liberté-égalité-fraternité (1987-1989) ou, plus récemment, République (2005-2007).

"En somme, ce sont toujours les mêmes qui occupent les premières places : les hommes politiques d’une part, les hommes de lettres, écrivains, penseurs et historiens de l’autre…", résumait Le Monde en 2001. À eux seuls, ils cumulaient déjà deux tiers des promotions, selon le recensement du quotidien du soir. "Seul inconnu, Guy Desbos qui prête son nom à la promotion 1954-1956. Homme politique, poète, penseur, femme ? L’association des anciens élèves de l’ENA nous livre la réponse : 'M. Desbos était un énarque de la promotion 1948 mort en service aux Indes en décembre 1953'", poursuivait Le Monde. Nous nous rangeons à cette définition et le considérons comme un choix "masculin".

Made with Flourish

Aucune femme avant la promotion 1972-1974, trois femmes dans les années 2010

La présence de femmes dans les noms de promotion tend à progresser au fil des décennies. On n’en comptait aucune dans les années 1940 : à la sortie de la Seconde Guerre mondiale, les élèves ont opté pour des valeurs faisant écho à la Résistance et à la reconstruction plutôt que pour des individus. Il en va ainsi pour l’Union française (1946-1948), la Croix de Lorraine (1947-1948) ou les Nations unies (1947-1949). La première fois qu’une personnalité a été élue, il s’agissait d’ailleurs d’un résistant, Jean Moulin, choisi par la promotion 1948-1949.

Dans les années 1950-1960, la personnalisation des noms de promotion s’intensifie. Mais ces noms sont invariablement masculins. Il faut attendre la promotion 1972-1974 pour qu’une femme soit désignée. La philosophe Simone Weil succède à François Rabelais (1971-1973) et précède Léon Blum (1973-1975). Les choix féminins restent malgré tout rares par la suite : la militante Louise Michel dans les années 1980, puis la magistrate et femme politique Simone Veil dans les années 2000. Les années 2010 sont marquées par un vent de diversité, du moins à l’aune du genre. Trois femmes ont été retenues : la scientifique deux fois nobélisée Marie Curie (2011-2012) (lire sur AEF info), la journaliste et femme politique Louise Weiss (2016-2019) et la philosophe et journaliste Hannah Arendt (2019-2020).

Made with Flourish

10 personnalités non françaises, dont 4 dans les années 2010

Cette variété croissante que l’on retrouve dans les noms de promotion ne touche pas que le genre : il se retrouve aussi dans les origines géographiques des personnalités choisies. En excluant les noms de valeurs et de collectifs, on trouve 10 personnalités étrangères pour 53 figures françaises. La part des personnalités franco-françaises tend à se réduire avec le temps : avant les années 1990, seuls deux étrangers avaient obtenu cette distinction. Il s’agit du philosophe et théologien humaniste anglais Thomas More pour la promotion 1969-1971 et du peintre et inventeur toscan Léonard de Vinci élu par la promotion 1983-1985.

Après avoir puisé dans la Renaissance, les élèves de l’ENA ont encore remonté le temps, en optant en 1998-2000 pour Averroès, philosophe et médecin de Cordoue, sous l’Empire almoravide au XIIe siècle. Il faut attendre la promotion suivante en 1999-2001 pour voir l’avènement d’une personnalité internationale plus contemporaine : Nelson Mandela, l’ancien prisonnier anti-apartheid devenu prix Nobel de la paix en 1993 et président d’Afrique du Sud de 1994 à 1999. En 2000-2002, les élèves de l’ENA plongent à nouveau dans le passé avec l’astronome prussien Copernic.

Les années 2010 sont la décennie la plus riche en origines géographiques et culturelles. Quatre "patrons" internationaux ont été choisis : le philosophe suisse Jean-Jacques Rousseau (2010-2011), puis deux Britanniques avec l’homme politique Winston Churchill (2014-2015) suivi par l’écrivain et journaliste George Orwell (2015-2016). En 2019-2020, la journaliste allemande naturalisée américaine Hannah Arendt représente l’Allemagne pour la seconde fois parmi les promotions de l’ENA, après l’homme politique Willy Brandt choisi par les élèves de 2007-2009.


Made with Flourish

Les noms choisis, les noms écartés…

 

Tous les ans, les élèves expliquent leur choix dans un communiqué de presse, et mentionnent parfois les candidats malheureux. Ainsi la figure d’Hannah Arendt s’est-elle inclinée plusieurs fois avant de l’emporter. Elle était notamment pressentie en 2018 aux côtés de l’option "Urgence climatique" ; c’est finalement Molière qui l’a emporté pour avoir "permis le rayonnement de la langue française". "Observateur attentif de son époque, Molière a su dépeindre des situations sociales toujours d’actualité. Le choix de cet auteur reflète aussi une vision de l’éthique du fonctionnaire, à la fois proche du décideur et empreint de clairvoyance et d’esprit critique", ajoutaient les élèves de cette promotion.

Du côté des personnalités non retenues, le romancier Joseph Kessel n’a jamais pas obtenu de vote majoritaire, mais est régulièrement cité comme nom potentiel, ces dernières années. De nombreux noms de femmes émergent aussi, au fil des promotions, sans l’emporter, comme Wangari Maathai, prix Nobel de la paix en 2004, Marguerite Yourcenar, première femme élue à l’Académie française en 1980, la figure mythique Antigone, Rosa Parks, figure de la lutte contre la ségrégation aux États-Unis, ou encore les Françaises Olympe de Gouges et Simone de Beauvoir, connues pour leur mobilisation en faveur des droits des femmes.

Pour aller plus loin

Retrouvez ci-dessous l’ensemble des 77 noms de promotion, répartis selon la décennie, le genre et l’origine géographique du nom choisi.

Chaque point représente un nom de promotion : vous obtiendrez des informations complémentaires au survol. Nous avons réparti ces points par décennie, mais vous pouvez modifier ce rangement avec le filtre "group by". Nous avons coloré les points selon qu’il s’agit d’une figure/valeur française ou étrangère : vous pouvez également modifier ce réglage avec le filtre "shade by".

Made with Flourish

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Marie Simon, journaliste