Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Diplômes d’ingénieur : un conflit oppose le réseau Figure et l’association européenne Enaee sur fond de tension avec la CTI

Si une "réunion de conciliation" avec l’Enaee était refusée, le réseau Figure pourrait enclencher une action en justice, déclare à AEF info son président, Lamine Boubakar, le 12 mai 2021. Il fait référence à un conflit entre le réseau d’universités qui délivrent des CMI, et l’association européenne Enaee, dont est membre la CTI : le réseau conteste en effet le refus de l’Enaee d’accorder le label Eur-Ace à des CMI, alors qu’ils ont reçu un avis positif de l’agence d’accréditation allemande Asiin, elle-même membre de l’Enaee. La raison : la CTI s’oppose à cette labellisation qui entraînerait une confusion entre les formations des écoles d’ingénieurs pouvant conduire au titre d' "ingénieur diplômé' et les masters d’universités. Une affaire qui remonte jusqu’au MESRI : dans un courrier au président de l’Enaee, Anne-Sophie Barthez, apporte son soutien à la démarche de labellisation des CMI.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Cursus master en ingénierie : le réseau Figure signe un accord de partenariat avec 14 universités américaines

Le réseau Figure, qui regroupe 29 universités françaises, signe un accord de partenariat avec la Big ten academic alliance, représentant 14 universités américaines (1), le 17 septembre 2018 à Paris. "L’accord porte sur la mobilité d’étudiants de CMI pour des stages en laboratoire dans les universités américaines et sur l’accueil en stage d’étudiants américains dans l’une des 200 unités de recherche co-porteuses de CMI", explique le réseau. "Il illustre l’importance attachée par les universités des deux pays à la formation par la recherche dans l’acquisition des compétences nécessaires à la formation d’ingénieurs experts. Les deux réseaux assureront l’information mutuelle et la coordination des mobilités qui seront proposées par les universités membres, responsables des échanges. L’objectif est d’organiser les premières mobilités au cours de cette année universitaire 2018-2019."

Lire la suiteLire la suite