Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Revenir en haut de la page

La pandémie de Covid-19 signera-t-elle la fin du "concours à la française" ? Un webinaire AEF info le 6 mai à 11h

Depuis le printemps 2020, les processus de sélection des grandes écoles sont bouleversés par les contraintes liées à la crise sanitaire. La pandémie de Covid-19 sera-t-elle l’élément déclencheur qui mettra fin au concours "à la française" ? Le contexte est-il propice pour repenser, dans la durée, les modalités de recrutement, en privilégiant les parcours des candidats ? Au-delà de la situation sanitaire, les grandes écoles parviendront-elles à répondre à l’enjeu de diversité sociale et territoriale ? Pour répondre à ces questions, participez au webinaire d’AEF info live, le jeudi 6 mai à 11h, et échangez avec : Jean-François Fiorina (GEM, concours Passerelle), Julie Joly (CFJ et École W) et Philippe Dufourcq (CentraleSupélec). Les inscriptions sont ouvertes ici.

Philippe Dufourcq, Julie Joly et Jean-François Fiorina, invités du webinaire d'AEF info live jeudi 6 mai 2021 : La pandémie de Covid-19 signera-t-elle la fin du "concours à la française" ? Droits réservés - DR

La pandémie de Covid-19 a bouleversé le fonctionnement et les pratiques des grandes écoles, les obligeant, au passage, à revoir leur processus de recrutement. Dès le printemps 2020, les établissements sélectifs ont été contraints de modifier leurs pratiques : écrits repoussés voire supprimés, oraux annulés, étude du dossier valorisée… Diverses stratégies ont été adoptées pour continuer de recruter au mieux les étudiants (lire sur AEF info ici et ici).

Un an après, les contraintes liées à la crise sanitaire sont encore bien présentes. Prudentes, les écoles post-bac ont, une nouvelle fois, décidé de revoir leurs méthodes de recrutement, et rares sont celles qui ont maintenu leurs épreuves écrites en présentiel. À l’inverse, les concours post-prépa ont pu être organisés, aux dates prévues, en suivant un protocole sanitaire strict (lire sur AEF info).

Au-delà de cette conjoncture sanitaire, le chantier de la diversité sociale et territoriale impulse lui aussi une réflexion de fond sur le recrutement des formations sélectives. L’enjeu : inciter les établissements à explorer de nouvelles voies d’admission, pour rompre avec l’image élitiste des plus grandes écoles, accusées de nourrir la reproduction sociale.

Le contexte semble donc propice pour repenser, dans la durée, les modalités de recrutement, en privilégiant les parcours des candidats. Pour comprendre l’évolution des processus de sélection des grandes écoles, marquée par l’imprévisibilité de la crise sanitaire et l’application de réformes, AEF info vous propose de participer le jeudi 6 mai de 11h à 12h15 à un webinaire avec :

  • Jean-François Fiorina, directeur général adjoint de Grenoble école de management et président du concours Passerelle,
  • Julie Joly, directrice du CFJ et directrice générale de l’École W,
  • Philippe Dufourcq, directeur général adjoint de CentraleSupélec.

Les inscriptions sont ouvertes ici (la plateforme Livestorm est accessible dans les meilleures conditions avec Google Chrome ou la dernière version de Firefox).

Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Julie Lanique, journaliste