Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

LPR : quelles devraient être les nouvelles règles de classement des maîtres de conférences et des chargés de recherche ?

Le "schéma réglementaire" d’application de la LPR (loi de programmation de la recherche) prévoit entre autres de revoir le classement des maîtres de conférences et des chargés de recherche pour mieux prendre en compte leurs activités antérieures, dont la préparation du doctorat, afin qu’ils ne soient plus recrutés à moins de deux fois le Smic. Un reclassement rétroactif est aussi prévu au bénéfice de ceux déjà titularisés juste avant l’entrée en vigueur de ces mesures, de manière à éviter un phénomène d' "inversion de carrière". Deux projets de décrets précisent ces dispositions.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Schéma réglementaire de la LPR : 22 décrets ou arrêtés, avec un 1er train examiné au printemps, un 2e à l’automne

La MAJ porte sur le calendrier légèrement modifié après la réunion interministérielle : trois textes remontent de l'automne au printemps (éméritat, cumul d'activité et déclaration d'intérêt préalable à l’exercice d’une mission d’expertise auprès des pouvoirs publics et du Parlement).

Le schéma réglementaire de la LPR – promulguée le 24 décembre 2020 – comporte 22 décrets ou arrêtés, selon le document présenté par le MESRI au CTU du 13 janvier 2021. Le calendrier prévisionnel prévoit deux temps forts : un 1er train au printemps 2021, puis un 2e à l’automne 2021. Il y a deux périmètres de consultation : les textes concernant la revalorisation des carrières et des rémunérations, prévus dans le cadre du protocole d’accord ; et les textes relevant du CTM et du CTU. Ce document, non définitif, doit être présenté le 14 janvier en interministériel et le 19 janvier en CTMESRI.

Lire la suiteLire la suite