Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Examens : comment les établissements ont géré le report des examens en présentiel au-delà du 2 mai

Reporter les examens en présentiel au-delà du 2 mai 2021, ou les passer à distance en gardant le calendrier prévu en avril : dans un contexte de fatigue généralisée, cette obligation faite début avril aux établissements d’enseignement supérieur afin de lutter contre la reprise de la pandémie a généré parfois une certaine confusion, de gros efforts de réorganisation et de nombreuses revendications, portées pour certaines devant le Conseil d’État. Pourquoi, par exemple, des examens en présentiel ne sont-ils pas autorisés dans les mêmes conditions sanitaires que les cours qui, eux, peuvent continuer en présentiel ? Comment concilier sécurité sanitaire et équité des étudiants ? Le distanciel impacte-t-il la valeur des diplômes ? Au 1er semestre, "30 à 40 % des examens ont eu lieu en présentiel. Ils seront un peu plus nombreux au 2e semestre", estime Frédérique Vidal, ministre de l’ESRI.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement