Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Si Montpellier SupAgro "a conduit un travail remarquable", les nouveaux défis à relever sont "considérables" (HCERES)

Entre 2015 et 2020, Montpellier SupAgro "a conduit un travail considérable", notamment en réalisant la fusion de quatre établissements et en modifiant son organisation interne, affirme le HCERES. S’il subsiste "quelques points problématiques", il juge les résultats "probants", avec un équilibre financier rétabli. Désormais, l’établissement doit faire face à des défis "considérables" : sa fusion au sein de l’Institut Agro et sa participation à la structuration de l’université de Montpellier. Ce double enjeu présente "de grandes opportunités" mais aussi "de très forts risques", prévient-il.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement