Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le directeur général des collectivités locales et le directeur général de l’ANCT nommés au CA de l’Epide

De quatorze, le conseil d’administration de l’Epide passe à quinze membres. En effet, ce sont désormais deux personnes - le directeur général des collectivités locales et le directeur général de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) - qui représenteront le ministre chargé de la Ville, en remplacement du Commissaire général délégué à l’égalité des territoires dont le poste a été supprimé par la loi portant création d’une Agence nationale de la cohésion des territoires. Un changement acté par voie de décret publié au Journal officiel du 17 avril 2021.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
L’accord-cadre entre Pôle emploi et l’Epide décliné en Auvergne-Rhône-Alpes

Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes et l’Epide ont décliné en région, et plus particulièrement sur le centre de Lyon-Meyzieu, un accord-cadre de partenariat signé au plan national. Objectif : "faciliter l’insertion professionnelle des jeunes qui souhaitent reprendre en main leur avenir", éloignés de l’emploi et en échec scolaire, "pour lesquels une orientation vers l’Epide peut constituer une deuxième chance", indique la convention, signée le 23 octobre 2019. Le texte ne prévoit pas d’objectifs chiffrés, mais pose les axes de coopération entre les deux partenaires pour les trois prochaines années. Axes qui portent sur : "la connaissance réciproque des deux réseaux" et "le développement des coopérations pour assurer la continuité des parcours des jeunes". Un second partenariat national a été décliné en Auvergne-Rhône-Alpes, entre l’Epide et l’Aftral.

Lire la suiteLire la suite