Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°650508

Seuls 5,44 % des salariés ont voté au scrutin TPE marqué par une baisse de la CFTC et une hausse de l’Unsa

Le taux de participation au scrutin de représentativité syndicale dans les TPE plafonne à 5,44 %, contre 7,35 % en 2016-2017. D’après les résultats agrégés diffusés vendredi 16 avril 2021, la CGT reste en tête devant la CFDT. L’Unsa prend la 3e place, passant devant FO. La CFTC subit une forte baisse entre ce scrutin et celui de 2016-2017. Ces résultats viennent compléter ceux des élections professionnelles en entreprise pour établir la représentativité syndicale au niveau des branches et au niveau national interprofessionnel. Les résultats devraient être annoncés durant la 2e quinzaine de mai.

À peine un salarié sur 20 a voté lors des élections dans les entreprises de moins de 11 salariés Droits réservés - DR - Linkedin

Sur les 4 888 296 inscrits au scrutin de représentativité pour les salariés des TPE, seuls 265 762 salariés ont pris part au vote, indique la DGT (Direction générale du travail), vendredi 16 avril 2021. Une nouvelle fois le taux de participation chute pour s'établir à 5,44 %, après 7,35% en 2016-2017 et 10,38% en 2012.

En ce qui concerne les résultats, la CGT demeure largement en tête avec 26,31 % des suffrages, devant la CFDT à 16,46 %, l’Unsa à 15,89 %, FO à 13,84 %, la CFTC à 5,90 %, Solidaires à 4,27 % puis la CFE-CGC à 3,85 %. En termes d’évolution entre ce scrutin 2021 et le précédent en 2016-2017, c’est l’Unsa qui s’en sort le mieux avec une augmentation de 3,4 points, devant la CGT (+1,19 point) et la CFDT (+0,97 point). À l’inverse, la CFTC perd 1,54 point. Par ailleurs, il est notable que les organisations uniquement professionnelles perdent du terrain cette fois-ci.

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Jérôme Lepeytre, journaliste