Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Les évolutions de la voie technologique doivent "construire le rééquilibrage du système éducatif" (J-C. Ringard)

Pour répondre à la "baisse d’attractivité et au déséquilibre" de la voie technologique et à la problématique de l’orientation de ses bacheliers, le MEN et le MESRI lancent un "plan d’action", explique Jean-Charles Ringard, co-pilote du comité de suivi de la réforme du lycée GT et coordinateur du travail sur la voie technologique, dans une interview à AEF info le 15 avril 2021. Ce plan, dont la mise en œuvre commencera à la rentrée 2021, va reposer sur un accord-cadre État-régions et sur une charte et veut "rééquilibrer le système éducatif". Il s’agit, détaille Jean-Charles Ringard, d’avoir "une politique incitative d’accès à l’enseignement supérieur", qui prévoit "qu’au moins 50 % des effectifs de 1re année d’IUT soient des bacheliers technologiques", "un schéma régional des formations" et d’agir sur l’information-orientation, l’offre de formation et la poursuite d’études.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement