Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"La sécurité fait partie des combats qu’on doit porter collectivement" (C. Morançais, présidente de la région Pays-de-la-Loire)

Trois millions d’euros pour les communes voulant équiper leur police municipale, installer des caméras de vidéosurveillance ou des centres de supervision urbains. C’est le montant total de l’aide annoncée en mars dernier par la région des Pays-de-la-Loire dans son nouveau "pacte régional de sécurité". "La sécurité est une compétence de l’État mais les maires doivent assurer la tranquillité de leurs citoyens. Avec cette aide, nous jouons un rôle de facilitation et d’accélération des projets sur les territoires", affirme Christelle Morançais, présidente (LR) du Conseil régional, dans un entretien à AEF info. Le dispositif répond selon elle à une "attente forte" : 16 communes l’ont déjà sollicité, dont Nantes et Angers. Christelle Morançais revient sur ses caractéristiques et répond aux critiques l’accusant de manœuvre électoraliste, à trois mois des élections régionales.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir