Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Adoption définitive de la proposition de loi visant à améliorer le système de santé à l'Assemblée nationale le 14 avril

La proposition de loi portée par Stéphanie Rist (Loiret) et le groupe LREM "visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification" a été voté le 14 avril par une majorité de députés en lecture définitive après une navette de 6 mois. Sur 142 votants (moins 5 abstentions Libertés et Territoires), 95 députés ont voté pour l’adoption (LREM, Modem, Agir ensemble, non inscrits) et 42 contre (LFI, GDR, UDI, PS, LR). Ce texte traduit les engagements du "Ségur de la santé" relatif à l’exercice des professions de santé et à la coopération. Il créé notamment le service d’accès aux soins (SAS) "organisé et géré par les professionnels de santé du territoire exerçant en secteur ambulatoire et en établissement de santé" dont l’objet est "d’évaluer le besoin en santé des personnes qui le sollicite, de délivrer des conseils adaptés et de faire assurer les soins appropriés".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement