Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

La filière céréalière expose ses pistes de travail pour remédier aux effets néfastes du réchauffement climatique

De plus en plus impactée par les aléas météorologiques et les effets du changement climatique, néfastes pour ses rendements et la qualité de sa production, la filière céréalière souhaite agir en faveur de la neutralité carbone. Représentée par Intercéréales, Passion Céréales et Arvalis (l’institut technique du végétal), elle considère que ses principaux leviers d’action sont technologiques. Mais si ces efforts montrent une prise de conscience des enjeux climatiques, FNE y voit la poursuite d’une logique agricole et économique désuète.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement