Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Assurance chômage : la baisse du salaire journalier de référence retardera le versement des indemnités

Outre la baisse des indemnités mensuelles "compensée" par un allongement de la durée des droits (lire sur AEF info) ou les moindres possibilités de recourir à l''activité réduite (lire sur AEF info), la réforme du mode de calcul du SJR (salaire journalier de référence) aura des effets induits non négligeables sur les demandeurs d''emploi indemnisés. Par exemple, combinée à la révision de prise en compte des indemnités compensatrices de congés payés, la baisse du SJR aura pour conséquences d''augmenter le différé afférent et de repousser le versement des indemnités. Demandé par FO, un nouveau chiffrage de l’Unédic vient documenter cet effet. Ce même chiffrage revient aussi sur les effets à la baisse sur le SJR, de la neutralisation des périodes de congés maternité, d’arrêts maladie ou encore d’activité partielle.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement