Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le Territoire de Belfort compense la perte d’activité liée au Covid des services d’accompagnement à domicile

"Au cours des différents confinements […], les SAAD ont été amenés à réduire les interventions à domicile", soit parce que les bénéficiaires souhaitaient s’isoler sans visite aucune, soit parce qu’ils ont été malades. "Cette situation a considérablement fragilisé les structures dont l’équilibre était déjà sensible", constate le conseil départemental du Territoire de Belfort dans un communiqué publié le 6 avril 2021. Il y annonce avoir mis en place un dispositif de compensation qui a bénéficié à 10 des 13 structures que compte le département.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La Fehap et Nexem demandent que les revalorisations salariales concernent tous les services d'aide et d'accompagnement à domicile

Deux principaux représentants de l’aide à domicile, la Fehap et Nexem ont adressé un courrier au Premier ministre, lundi 18 janvier 2021, pour relancer la question de la revalorisation salariale qui ne concerne pour l’heure que les SAAD associatifs (lire sur AEF info). La Fehap et Nexem réclament un "traitement équitable et synchrone" des salariés du public et du privé. Ils rappellent que les salariés du secteur privé non lucratif représentent "plus de 75 % des acteurs du sanitaire, social et médico-social". Dès lors, ils estiment qu’il serait "incompréhensible" que ces salariés soient traités "moins bien" que ceux du public. Engagés dans une "convergence des conventions collectives", les représentants demandent d’appliquer "dès maintenant" une revalorisation salariale, qu’ils estiment "essentielle à la poursuite des missions au service des personnes les plus fragiles de notre société".

Lire la suiteLire la suite
La FESP et la Fedesap réclament que l’aide supplémentaire de 200 M€ de la LFSS 2021 bénéficie à tous les SAAD

Deux fédérations de structures privées d’aide à domicile, la FESP et la Fedesap, indiquent ce 16 décembre 2020 avoir adressé un courrier au gouvernement pour obtenir des clarifications sur l’attribution de la dotation annuelle de 200 M€ prévue en supplément pour le secteur de l’aide à domicile, conformément à l’article 47 de la LFSS 2021 (lire sur AEF info). Les deux fédérations craignent que cette nouvelle aide transitant par les conseils départementaux ne soit au final fléchée que vers les seuls SAAD associatifs. La FESP et la Fedesap rappellent que les structures "entrepreneuriales" réalisent près de 45 % du volume annuel d’heures d’aide à domicile réalisées auprès des publics dépendant. Les deux fédérations considèrent donc qu’il serait "inique" que seuls les intervenants à domicile du secteur associatif voient leurs salaires revalorisés du fait de cette nouvelle aide.

Lire la suiteLire la suite