Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Espionnage présumé de salariés : le parquet de Versailles requiert deux millions d’euros d’amende contre Ikea France

Le parquet de Versailles a requis, mardi 30 mars 2021, une amende de deux millions d’euros contre la société Ikea France, accusée d’avoir procédé à des "enquêtes privées" sur "au moins" 400 salariés, dont des représentants du personnel, ainsi que des candidats à l’embauche et des clients, de 2009 à 2012. La procureure, Paméla Tabardel, a demandé une peine exemplaire, "un message fort" envoyé à l’ensemble des entreprises. Trois ans d’emprisonnement dont deux avec sursis ont également été requis contre un ancien P-DG d’Ikea France et contre un ancien directeur de la gestion du risque.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir