Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°649399

Avec Sésame, le gouvernement compte accompagner 6 000 jeunes vers les métiers du sport et de l’animation d'ici 2022

Avec le dispositif Sésame, intégré au plan #1jeune1solution, le gouvernement a pour objectif d’accompagner 6 000 jeunes de 16 à 25 ans vers les métiers du sport et de l’animation d'ici 2022. C’est ce qu’indique par voie de communiqué la ministre déléguée chargée des Sports, Roxana Maracineanu, mardi 30 mars 2021. Près de 9 000 jeunes en ont déjà bénéficié depuis 2015. le taux de réussite au diplôme est de 50 %. Parmi ceux qui ont franchi cette étape, 70 % sont en emploi.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Pôle emploi, la Ligue d’athlétisme et le comité JO 2024 vont organiser 50 "job dating" autour du sport

Le comité d’organisation des JO de Paris 2024 s’associe à la FFA (Fédération française d’athlétisme) et à Pôle emploi pour organiser 50 "job dating" sportifs en France d’ici fin 2020. Ces trois acteurs veulent généraliser une expérimentation lancée dans les Hauts-de-France (lire sur AEF info). Des chômeurs et des recruteurs se rencontrent lors d’une journée combinant activités sportives, déjeuner et entretiens d’embauche. L’idée est de "briser la glace" et de valoriser des savoir-être (esprit d’équipe, persévérance et prise d’initiative). Dans les Hauts-de-France, le taux de retour en emploi ou en formation est de 60 %. La convention nationale signée mardi 15 octobre 2019 à Amiens (Somme) prévoit de confier la préparation du recrutement à Pôle emploi. La FFA se charge d’encadrer la pratique sportive grâce à une subvention de 5 000 euros versée par Paris 2024 pour chaque événement.

Lire la suiteLire la suite