Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Harcèlement : "La communication non violente et l’empathie sont des notions à travailler en classe" (N. Hoareau, psychologue)

"Nous pourrions utiliser un dixième des heures d’éducation civique ou de vie de classe pour mettre en place une politique nationale volontariste contre le harcèlement et le cyberharcèlement", propose Natacha Hoareau, docteure en psychologie (1). Regrettant qu’en France "chaque établissement bricole avec les outils mis à disposition par l’Éducation nationale", cette psychologue installée à Lille réclame des formations pour l’ensemble de la communauté éducative. Elle préconise aussi d’organiser pour les élèves des séances d’apprentissage de certaines "compétences psychosociales" comme "la communication non violente, l’empathie, l’estime de soi". Elle met l’accent, dans cette interview accordée lundi 29 mars 2021 à AEF info, sur le phénomène du cyberharcèlement, marqué par "des facteurs de risques et de protection différents" du harcèlement.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement